Depeche Mode PIMPF  - MUSEO

TAG – MON BLOG EN MUSIQUE

Article du 27/03/2016 :

https://lesmondesdeblanche.wordpress.com/2016/03/21/tag-mon-blog-en-musique/

TAG – MON BLOG EN MUSIQUE

Je vais donc répondre au TAG de Blanche qui m’a tagué sur son TAG musique : MON BLOG EN MUSIQUE . Elle répondait elle même au blog Petite Plume.

Depeche Mode : Never let me down again

Le Principe est simple  c’est de prendre  chaque lettre de mon blog  et y associer un titre , une chanson d’un artiste que j’apprécie  quelque soit le style, donc vous trouverez pas mal de titre Pop, Rock, SynthPop  , New Wave potentiellement dans ma liste MAIS   le défi ne s’arrête pas la Blanche m’a demandé de répondre à ce défi en n’utilisant que des titres de Depeche Mode !!! Difficile ? Non pas du moindre depuis les années 80 je suis fan de ce groupe donc comment considérer que c’est difficile  de choisir des titres de ce groupe qui accompagne ma vie depuis tout ce temps.

Pimpf_Enjoy

Déja petit récapitulatif, le titre complet de mon blog WORDPRESS est bien :
PIMPF – DRIFTING SOMEWHERE… voila pour les lettres c’est une belle alliance et un double clin d’oeil à la fois à Depeche Mode et à la fois à Recoil le groupe / projet d’Alan Wilder. Vous trouverez donc un titre une explication et un lien youtube associé à chacune des lettres de mon blog

DM-Pimpf

P comme PIMPF car oui Pimpf est bien un titre de Depeche Mode, c’est une chanson instrumentale issue de l’album Music for The Masses mais elle est aussi la face B du Single Strangelove sortie en  1987 , mais surtout l’intro de la tournée de 1987 pour l’album Music for the Masses, mon premier concert et ma première rencontre avec Depeche Mode en live… Un titre fort en intensité et une des meilleures chansons instrumentale du groupe pour moi !

I comme It’s no Good c’est le deuxième single de l’album ULTRA sorti en 1997 , le grand retour devant la scène de Depeche Mode qui a failli péricliter suite aux problèmes perso de Gahan et au départ d’Alan Wilder en 1995, on avait vraiment des doutes quand à la viabilité du groupe. Ce titre associé avec son clip vidéo, marque le retour d’un titre plutôt rythmé et dansant par Depeche Mode, le coté chanteurs rétro limite dépassés / has been du clip vidéo, est un joli pied de nez à une certaine image qu’on pouvait leur donner à l’époque, les rois de l’electro/Synthpop sont encore la.

M comme Master and Servant La sexualité fait partie prenante avec la vie, la passion, la religion ou les croyances dans les chansons de Depeche Mode et celle ci ne manque pas à la règle on comprend bien que les règles énoncées ici de Maître et esclave sont à titre personnel 🙂 adeptes du S&M ou de la domination  se retrouveront facilement dans cette chanson 🙂 j’adore ce titre qui fait partie des classiques de DM

P comme Personal Jesus Un autre titre messianique de Depeche Mode et un putain de moment en live à vivre en live en concert , ce titre est une véritable union du groupe avec le public , le fameux « RRRREACH OUT AND TOUCH FAITH ….   » ce fameux titre basé sur l’expression qu’avait Priscilla Presley sur Elvis , cité entre autre dans le fameux livre « Elvis et moi ». Le clip version western , toujours dirigé par main de maître par Anton Corbijn reste un vrai délice visuel pour mes yeux de fans 🙂 ( pas seulement le groupe mais le casting supplémentaire 🙂 )

J’aurais pu citer aussi  : (Policy of Truth,Precious,Puppets,Photographic, People are People,Pipeline,…)

F comme Fpmip Fpmip n’est que la version remix du single Pimpf, à l’époque ou le groupe s’occupait encore d’une partie de leurs propres remixes !  c’est un bon moyen de finir cette première partie et ce premier mot

D comme Dangerous  Comme cité précédemment , le single Personal Jesus avait pour face B le titre Dangerous, encore un excellent titre non présent sur le grandiloquent VIOLATOR mais faisant vraiment partie d’un tout,  qui parle à nouveau d’amour et de sentiment, et le danger qu’on affronte par amour, ou celui qu’on est prêt à vivre par amour, par passion bref Enjoy 🙂

( Dirt,Dream On, Dressed in Black,Dreaming of Me,…)

R comme Route 66 , ce titre est particulier car il fait partie des reprises faites par Depeche Mode tu célèbre titre de Bobby Troup , Depeche Mode l’a associé de plus en live  pour leur tounée live, cette reprise étant la face B, du single « Behind the Wheel », elle y est très souvent associée en version live  » Get Your Kicks on Route 66 ! »

I comme Insight Un des titres intense de l’album ULTRA sorti en 1997 , parlant de cette vision de ces sentiments forts de quelqu’un qui est dans notre vie et qui l’illumine. n’importe qui peut s’y retrouver, et il fait partie des titres forts et touchant de l’album ULTRA ( le dernier titre de l’album derrière, très belle manière de cloturer cet album célébrant le retour du groupe)

F comme Fly on the windscreen Titre des plus particuliers pour sa sortie, car il figure initialement en tant que face B du titre « It’s called a heart » qui figure sur la première compilation de singles sortie par Depeche Mode pour la période 1981>1985  mais  on la retrouvera d’ailleurs sur la liste des chansons de Black Celebration aussi qui est lui sorti en 1986.Elle illustre bien ce sentiment de fragilité que l’on peut ressentir aussi dans la vie.

( Fragile Tension,Fools,Flexible,…)

T comme To Have and to Hold Un des titres courts, chanté un peu comme un litanie religieuse, présent sur l’album Music for The Masses, elle me produit toujours le même effet.

(Television Set,Tora!Tora!Tora! Told You so,Two Minutes Warning,…)

I comme I want you now Encore un des titres intense sur sa connotation sexuelle , le message est clair, , j’ai envie de toi maintenant et tout de suite, n’attendons pas demain , ne laissons pas passer ce moment, savourons en chaque instant… etc… pas besoin de vous faire un dessin 🙂

(If you want, I feel You, I Sometimes wish I was dead,In Your Room,It’s called a heart,…)

N comme Never Let Me Down Again ce titre a une grande importance pour moi , c’est un des titres phare du groupe, c’est aussi ma chanson préférée, encore plus que Pimpf, c’est pour vous dire, c’est le deuxième  single de  l’album Music For the Masses, ce single sorti en Août 1987 m’a laissé vraiment sur le cul, toutes ses versions remixes, je les écoute encore régulièrement. J’ai particulièrement savouré le moment que j’ai vécu en 1987 au Palais Omnisports de Bercy sur ce morceau, cela m’a touché au plus profond j’ai encore et toujours des frissons en écoutant cette chanson aujourd’hui… bref…

(New Life, Nothing’s impossible,Now this is fun,New Dress,…)

G comme Ghost Cette chanson vous échappe surement car elle ne figure surement que sur l’édition collector de l’album Sounds of the Universe sorti en  2009 , c’est une chanson au rythme entêtant et captivant que j’ai apprécié de cet album.

( Get Right With me,Goodbye,Goodnight Lovers,…)

S comme Stripped  Stripped est le premier single de l’album Black Celebration sorti en  1986, ce titre reste pour moi un des titres phares du groupe, un de ceux qui m’a fait devenir fan du groupe , le nombre de samples de sons enregistrés incorporés à cette chanson donne le la de ce qui sera fait pour ce super album qu’est Black Celebration et pour en avoir déjà discuté avec Alan Wilder sur le sujet, c’est vraiment pour moi un des albums clés du groupe qui a montré une énorme évolution dans leur style.

(Sacred, Sea of Sin, Satellite, See You, Shake The Disease, Shine, Should Be Higher,Surrender ,StJarna, Strangelove,Somebody,Sometimes, Suffer Well,…)

O comme Oberkorn (it’s a small town) Oberkorn   est un titre instrumental , très particulier de Depeche Mode, présent sur leur album « A Broken Frame »  et en plus la face B de leur single  » The Meaning of Love ». Oberkorn n’est pas un mot inventé mais une ville au Luxembourg qui est liée à un de leurs incidents lors de leur tournée pour leur premier album

(Only When I lose myself ,One Caress,Oh Well…)

M comme Memphisto C’est un autre des titres Instrumentaux de Depeche Mode, qui figure en face B du single Enjoy the Silence , en plus de Sibeling , c’est un titre des plus particulier mais dont j’adore l’ambiance. Son nom est complément imaginé par Martin Gore qui rêvait d’un film imaginaire qui racontait les déboires d’Elvis le King Presley et le Diablo ( Elvis vivant à Memphis et et Méphistophélès étant un des noms du Diable)

(autre titres en M : Martyr,Macro, Monument, My Joy,My Secret Garden …)

E comme Enjoy The Silence C’est aujourd’hui un des titres le plus connu du groupe, beaucoup de monde connaîtront ce titre sans même savoir que c’est du Depeche Mode, et pourtant c’est bien, eux, c’est le titre phare de l’album Violator, C’est un de leurs titres le plus repris par différents artistes ( peut être avec Personal Jesus). Petite parenthèse, j’ai un regret  de ne pas avoir pu assister à la tournée de Violator en 1990 mais depuis je me suis rattrapé, mais j’ai gardé le souvenir et un enregistrement de leur passage chez Michel Drucker pour Champs Elysées, pour lequel le groupe a chanté Enjoy The Silence directement du haut d’une des Twin Towers du World Trade Center de New York, qui reste encore plus symbolique aujourd’hui… Le Clip qui accompagne Enjoy The Silence par Anton Corbijn est encore plus impressionnant, laissant voir cet homme qui se prend pour un roi avec sa simple petite chaise perdu ainsi face à cette immensité et ce silence de notre belle nature…

Wcomme Waiting for the Night ( to fall) J’ai rajouté exprès le  » to fall » car il ne fait pas partie du titre officiel aujourd’hui suite à une erreur d’impression car Waiting for the Night figure sur l’album Violator, et ce titre intense chanté à la fois par Dave Gahan & Martin Gore, décrit bien les doutes, les peurs les douleurs que l’on veut voir parfois oublier une fois la nuit arrivée… superbe titre de l’album Violator, 1990

( World in my Eyes, Wrong,Walking in my shoes)

comme Higher Love  Un titre de l’album Songs of Faith and Devotion on peut dire que c’est bien l’album aux sonorités très « rock » du groupe,  C’était le titre d’ouverture de leur tournée pour l’album SOFAD en 1993 , le démarrage de ce titre sur Bercy me laisse encore des frissons, il décrit bien ce tourbillon de sentiments qui englobe quelqu’un lorsqu’il aime quelqu’un d’autre, et ce sentiment d’être pris par une force supérieure  bref je vous conseille de vous laisser bercer par ce titre 🙂

(autres titres : Heaven, Home, Halo,Here is the House,Happiest Girl…)

comme Everything Counts Premier Single de l’album Construction Time Again sorti en  1983 , il est un des titres phares de Depeche Mode , qui symbolise aussi ( un peu aussi avec la vidéo de l’album 101)  la vision très « social » que le groupe a de la vie ( ils viennent presque tous de milieux plutôt modestes) et du rapport à l’argent et au pouvoir, comme quoi de grosses décisions aux implications énormes sont conclues par une simple poignée de main, bref… Et dans cet album figure la participation active de leur nouveau membre officiel en 1983 : Alan Wilder . Ce n’est pas leur meilleur clip mais un excellent titre qui résonne encore très vrai de nos jours.

R comme Rush Ce titre figure tout simplement sur l’album Songs of Faith and Devotion et tant sa version album que sa version live m’avait vraiment plu , encore une chanson parlant de sentiments et de ce qu’on peut ressentir et les étapes par lesquelles on passe quand aime quelqu’un…
(Reason Man )

comme  Easy Tiger
Ce titre figure sur l’album Exciter sorti en 2001 , je m’en souviens bien de cette époque de la sortie d’Exciter quand je travaillais pour l’association de fans  » fan club » ( que je n’aime pas ce mot) de fans de Depeche Mode, cet album venait entre autre de sortir… J’ai bien aimé ses deux versions, sa version plutôt courte sur l’album mais surtout sa version étendue en tant que face B du single « Dream On » le premier single de l’album EXCITER ( la version remix de Bertrand Burgalat vaut le coup ! )

Je ne pouvais pas finir ce TAG sans citer LE TUBE de Depeche Mode, celui par lequel ils se sont fait connaitre et qui est un peu leur hit de tout les temps : JUST CAN’T GET ENOUGH (1981 , issu de leur premier album : SPEAK and SPELL :

 

Voila j’en ai fini avec ce TAG cela fait beaucoup de lignes, de mots et de références au groupe Depeche Mode mais je me suis éclaté à faire ce TAG j’espère que vous aimerez aussi écouter et me lire 🙂

  Je ne vais nommer personne en particulier, si vous vous sentez l’envie de participer et prendre ce TAG pour vous allez y faites vous plaisir 🙂