20161231 –  Bilan de Ma sélection de films pour 2016 / The movies I saw on My Movies wishlist for 2016

Hateful Eight / Les 8 Salopards

Vu ce dernier opus de Tarantino, sympa mais un peu long et manquait un petit  truc de magique

Doctor Strange

Pas encore vu et je pense que je vais devoir attendre la VOD/ DVD / Blu-ray

Rogue One : A Star Wars Story

Pas encore vu à mon grand désespoir 😦

Deadpool

Vu, sympa, correspondant au personnage loufoque des comics, mais de la à dire que c’est le meilleur Marvel au cinéma non pas pour moi

 

X-Men Apocalypse

Oui vu sympathique colle à peu près aux comics, mais Apocalypse manque de grandeur de folie, et même si les « jeunes X-Men » m’ont permis de revoir mes favoris Cyclops et Jean Grey  je suis un peu resté sur ma faim

The Revenant

Pas vu  😦

Zootopie

Vu et bonne surprise cette année, des scènes distrayantes que mon fils a apprécié ( après tout  c’est ciblé pour les enfants)

Captain America  : Civil War

Sympa  le clivage  entre Captain America et Iron man avec cette division des Avengers , mais que c’est mou à dix lieues de l’importance que cela a pu avoir dans les comics, et la bataille entre les héros m’a paru ridicule par rapport aux comics, donc suis resté sur ma faim avec ce film

Batman Vs Superman : L’aube de la Justice

Contrairement à toute la critique j’ai adoré ce film , le seul point noir est Lex Luthor que j’ai trouvé faiblard… le reste j’ai adoré ! ( je m’en fous de suivre l’avis du public remarquez bien)

Assassin’s creed

Pas encore vu  😦

Suicide Squad

Film sympathique mais trop édulcoré et la présence du Joker mal exploitée, dommage… pas assez parti dans le coté folie et trash du comics

Les Animaux Fantastiques

Pas vu 😦

Les Visiteurs 3 : La Révolution

Pas eu envie d’aller le voir et je n’ai pas encore envie d’aller le voir 🙂

S.O.S. Fantômes

Qu’est ce qui m’a pris de voir ce film ? ah si j’étais fan des deux premiers volets, la je me suis ennuyé tout le long du film

Tarzan

Joli  film visuellement, acteur impressionnant , bien que trop « froid » et film manquant d’âme dommage car visuel impeccable

L’Age de glace ; Les lois de l’univers

Il ne fallait pas faire ce nouveau volet, on s’est tous ennuyé en famille en allant le voir au cinéma

Star Trek Sans limites

Bon 3ème volet qui n’a pas eu beaucoup de succès mais volet sympa ( pas aussi bon que les deux premiers avouons le)

Kung Fu Panda 3

Sympathique retour de Po qui retrouve ces racines, c’est bien mais ne pas faire de 4ème volet…

Gods of Egypt

Pas vu

Le Livre de la Jungle

Pas vu

Alice de l’autre coté du miroir

Pas vu 😦

Brice 3

Il m’a tellement cassé les c*** que je ne l’ai pas vu alors cassé Brayce de Naillece

Comme des Bêtes

Super film d’animation divertissant , un coup de fraicheur de cette fin d’année

Mr Holmes

Très bon Ian Mc Keeln dans le rôle de ce Holmes vieillissant et vivant ses dernières aventures

Ave Cesar

Sympathique film des frères Coen avec un bon Clooney ( même si pas à la hauteur de O’Brother)

Le Monde de Dory

Sympathique mais un peu plat en suite du Monde de Némo…

Jane got a gun

Pas vu

Gambit (X-Men)

Pas produit ni sorti pour l’instant donc pas vu

Jason Bourne 5

Sympathique retour de Jason Bourne qui laisse encore  une suite à ce dernier volet…

Midnight Special

Excellent film de cette année j’ai vraiment adoré, pas besoin de gros effets spéciaux mais une très bonne ambiance.

Les 7 Mercenaires

Pas vu 😦

Sur 30 film  bilan de   17 films vus et 13 non vus

Here is a selection of movies I’d like to see in 2016 Voici une sélection de bande annonces de films que je souhaite voir en 2016 Hateful Eight / Les 8 Salopards Doctor Strange Rogue One : A …

Ci dessous l’article d’origine publié en début d’année sur les films que je voulais voir ( plus la liste des films que voulait voir Puce en 2016)

Article d’origine : 20160101 – Ma sélection de films pour 2016 / My Movies wishlist for 2016

Publicités

20160222 – Critique Cinéma : Seul sur Mars

Seul sur Mars

Autre découverte de ce week-end ( comment ça week-end rattrapage de cinéma), Je suis allé voir le film Seul sur Mars (The Martian en V.O.)  avec Matt Damon . ( même s’il ne faisait pas partie de  Ma wishlist de Films 2016)

C’est un film réalisé par Ridley Scott basé sur l’hypothèse que la NASA a réussi à lancer la mission Ares III qui est sur Mars. Suite à une tempêtes sur la planète, l’équipage doit quitter la planète mais la fusée qu’ils doivent utiliser subit les intempéries de la planète et l’un des membres de l’équipage le botaniste  Mark Watney est éjecté et isolé du reste de l’équipage qui le pense mort.

Ses camarades réussissent à quitter Mars,  mais Mark se réveille blessé mais vivant. Il se retrouve coincé sur la planète Mars avec un nombre limité de réserves pour survivre et il doit tout faire pour réussir à rétablir le contact avec la Terre. Le film va ainsi montrer si Mark va réussir à survivre , à rétablir le contact et voir s’il peut retourner sur Terre.

Le film repose pratiquement sur les épaules de Matt Damon et de son personnage Mark Watney. Même si on voit un petit peu de son équipage qui a réussi à fuir Mars mais aussi de l’équipe de la NASA sur Terre qui essaye de l’aider comme elle peut à distance, la majorité de l’action reste axée sur lui.

Jeff Daniels en tant que responsable implacable de la NAS est très bon, Sean Bean aussi ( pour une fois il ne meurt pas aussi vite que Boromir ou Ned Stark 😉 ) Sebastian Stan  ( oui Bucky Barnes / Winter Soldier himself) dans le rôle du Dr Chris Beck un de membres de l’équipe ou encore Jessica Chastain dans le rôle du  capitaine Melissa Lewis

J’ai bien aimé le film car tout semblait si plausible finalement, et cela aurait pu se passer dans un autre environnement extrême que Mars, car on voit finalement comment un homme essaye de tout mettre de son côté extrêmement hostile.

L’hypothèse qu’on puisse aller un jour sur Mars et essayer de vivre sur cette planète plait à la majorité du public. Mais comme dit un peu plus haut, cela aurait pu être finalement sur n’importe quel lieu hostile pour l’homme ou il doive survivre dans un environnement protégé.

L’exploration de la force de caractère et de la psyché du personnage et voir comment il met tout en oeuvre pour survivre , pour s’en sortir et trouver une solution, on se met facilement à sa place et on peut se demander comment on aurait fait à sa place.

Très bon film et très bon rendu

Ma note finale sur ce film : 7/10

Note_7sur10

 

20160222 – Critique Cinéma : Avé César

Avé Cesar

Nous avons profité  de ce début de vacances scolaires sur Paris , après avoir laissé Jr chez ses grands parents maternels, afin d’aller au cinéma.

Notre sélection s’est vite portée sur le dernier film des frères Coen ( Joel et Ethan Coen) : Avé César ( Hail Caesar! )  fait  partie de  Ma wishlist de Films 2016 , donc  avec  Puce nous avons concrétisé  notre souhait d’aller voir un des films de notre liste  ( ou du moins de ma liste).

On retrouve ici Eddie Mannix interprété par Josh Brolin qui est un « fixer » travaillant pour Capitol Pictures  sur la côte Ouest des USA, son rôle est de gérer les acteurs, les réalisateurs et de faire front face à la presse.

Tout ceci situé dans les années  50 , les années glorieuses encore pour les gros studios de cinéma mais aussi le début de la suspicion communiste et les ragots faisant partie du commun des médias. Mannix couvre les frasques de sa grande vedette Baird Whitlock interprété par George Clooney, un acteur alcoolique, frivole et avec peu de volonté mais qui incarne le rôle principale du grand péplum produit par Capitol Studios.. Baird se fait enlever par un groupe d’auteurs  faisant partie d’un groupe aux convictions communistes qui luttent contre l’image même de ces studios de cinéma.

Mannix doit se débrouiller pour retrouver  Braid, faire tourner les films et éviter que des ragots compromettant mettent en lumière les soucis d’ordre privé des artistes engagés par sa compagnie.

Le reste du casting est impressionnant Ralph Fiennes dans le rôle du réalisateur Laurence Laurentz , Scarlett Johansson dans le rôle de la belle actrice et caractérielle DeeAnna Moran ;Tilda Swinton dans le double  rôle  des jumelles spécialistes des ragots Thora et Thessaly Thacker ; Frances McDormand  dans le rôle de la monteuse de film C.C. Calhoun ; Channing Tatum dans le rôle de l’artiste de Music-Hall Burt Gurney ; Christophe Lambert dans le rôle du réalisateur frivole; Robert Picardo  ( notre docteur virutel de chez Star trek)  dans le rôle d’un Rabbin. En voix off et narration nous entendons Michael Gambon qui nous raconte le contexte de ce studio .

Le scénario  et l’histoire tient la route, le casting est impressionnant mais ce n’est pas le meilleur film des frères Coen à mes yeux,  nous ne sommes pas ennuyés mais je ne suis pas sorti aussi enthousiaste que j’avais pu l’être pour Fargo ou encore pour O’Brother…

Mes plus  :  le contexte  de l’histoire sur le revers du monde des grosses boites de production hollywoodiennes,  le jeu d’acteur de  Josh Brolin, Scarlett Johannson 🙂 le côté vintage  bien rendu à l’écran, cette couleur particulière qu’ils savent donner à leur film. La prestation de Clooney en benêt , ça lui va toujours aussi bien.

Mes moins  :  Le rythme du scénario , l’intrigue peu poussée et moins cherchée que dans certains de leurs films. Le côté des personnages très lourdaud comme ils aiment le faire, mais ici rien de bien poussé.

Ma note finale  : Un bon film agréable mais sans plus.

Note_6sur10

 

 

 

Avé César

20160104 – Critique Cinéma : Tomorrowland / A la Poursuite de demain

24eolef

J’en profite actuellement pour rattraper mon retard de ma liste de films 2015 , voici donc Tomorrowland le film de Disney avec George Clooney que j’ai trop vu dans les salles de cinéma.

L’idée du film est basée sur la section Tomorrowland présente sur l’ensemble des parcs Disney. On retrouve Brittany Robertson que certai ns d’entre vous ont surement du voir dans la série TV Under the Dome dans le rôle de Angie. Ici elle incarne la « surdouée » Casey.

Figure au casting la grosse pointure George Clooney dans le rôle de Frank le petit génie qui a fui Tommorowland. Ne pas oublier Hugh Laurie notre fameux Doctor House dans un rôle de  psychorigide David Nix et une jeune actrice Raffey Cassidy dans le rôle d’Athena issue de ce monde de Tomorrowland.

Le scénario principale : la Jeune Casey tombe sur un badge avec un sigle T qui fait qu’elle est transportée dans un monde différent avec une avancée technologique supérieure à la notre. Afin de la guider et de mieux comprendre ce qui lui arrive son chemin va croiser celui d’Athena mais surtout celui de Frank (George Clooney) qui va l’aider à visiter ce monde qu’elle visite de manière aléatoire et incontrôlée.

Voila le grand pitch du film , je ne vais pas aller trop loin sur le sujet je n’ai pas accroché , cela m’a semblé creux, je comprends que le film ne soit pas resté longtemps à l’affiche, le monde merveilleux de Disney n’a pas réussi son coup la, il manque quelque chose de grandeur et d’aventure qui ne capture pas l’attention du public.

tomorrowland-movie-poster-2015-space-mountain-wallpaper

Ma note finale  : 5 / 10 pour la prestation des  acteurs

Note_5sur10

tomorrowland-movie-poster-2015-space-mountain-wallpaper

walt-disney-studios-tomorrowland-movie-3-disneyexaminer-2015-game-changers

 

20160102 – Cinéma : Le Voyage d’Arlo

Nous avons profité de cette deuxième semaine de vacances pour aller voir dans notre ville de banlieue parisienne le dernier Disney : Le Voyage d’Arlo

affiche-arlo

Nous y sommes allé avec mon fils car il est en pleine phase de visionnage des courts métrage des films Disney du moins des courts métrages nommés Silly Simphonies, qu’il affectionne particulièrement. Il avait eu droit à son premier cinéma avec Planes 2 donc cela semble dans la continuité.

Avant d’aller le voir j’avais entendu des retours à la radio et vues des critiques comme quoi ce film ne marchait pas et qu’il y avait eu des plaintes aux USA contre ce dernier Disney que certains parents accusaient d’être traumatisant pour leurs enfants… (heu à ce moment la aucun Disney ne rentre dans le moule car ils ont presque tous des scènes dites poignantes pour attendrir le cœur des petits comme des  plus grands)

Ici l’histoire est assez simple ils sont parti du concept sur la météorite qui aurait loupé la terre et ainsi évité l’extinction des dinosaures qui seraient restés les espèces dominantes sur la planète, que ce serait il produit, on retrouve une famille de dinosaure type Diplodocus avec le Jeune Arlo plutôt frêle dans sa famille, avec un grand frère costaud une sœur intelligente, et lui le dernier à la traîne et pas assez fort à ses yeux pour être à la hauteur de ses parents ou de sa fratrie… son train de vie va changer et l’amener à croiser les pas d’une jeune humain à l’état sauvage le jeune Spot avec lequel il va vivre de  grandes aventures et se développer.

Mon fils a particulièrement et n’a pas eu peur ni trouvé ridicule les dinosaures ou le coté bête de  compagnie de Spot, il a plus été effrayé par les effets spéciaux liés aux intempéries et aux décors de nature … comme quoi …

Bref un bon moment à passer en Disney , surement pas le meilleur Disney du moment, mais un moment agréable à voir en famille.

Note finale : 3,5 / 5

 

Cinéma / Movies Review : La vie rêvée de Walter Mitty

Accès à la fiche Wikipedia du film

The-Secret-Life-of-Walter-Mitty

La Vie rêvée de Walter Mitty ou La Vie secrète de Walter Mitty au Québec (The Secret Life of Walter Mitty) est unecomédie dramatique fantastique américaine produite et réalisée par Ben Stiller, sortie en 2013.

Il s’agit d’une adaptation de la nouvelle The Secret Life of Walter Mitty de James Thurber, parue en 1939. Cette nouvelle avait déjà été portée à l’écran dans La Vie secrète de Walter Mitty, sorti en 1947, écrit par Ken Englund et Everett Freeman.

Le long-métrage est présenté en première au New York Film Festival le 5 octobre 20131, puis sort en salles le25 décembre 2013 en Amérique du Nord, où il reçoit un accueil critique mitigé et un succès modéré au box-office

Walter Mitty est employé au service négatifs du magazine Life. Timide, il s’imagine être le héros d’aventures imaginaires pour s’évader de sa réalité stressante. Il est attiré par Cheryl Melhoff, une de ses collègues. Il tente de l’approcher via un site de rencontre en ligne.

Le jour de son anniversaire, il reçoit au journal la pellicule de Sean O’Connell, un photographe renommé. La pellicule est accompagnée d’un cadeau pour lui : un portefeuille. Sean recommande la photo du négatif no 25 pour la couverture du magazine à venir, dernier numéro papier avant le passage au tout numérique. Étrangement, le négatif no 25 n’est pas avec les autres sur la pellicule.

Walter décide alors de retrouver Sean pour savoir où est passé le négatif. Il demande de l’aide à Cheryl pour sa quête, et guidé par les autres photographies de la pellicule, il part pour le Groenland. Il apprend sur place que Sean est parti pour l’Islande photographier le volcan Eyjafjallajökull. Il rejoint l’Islande à bord d’un chalutier, et perd la trace du photographe après avoir échappé à l’éruption du volcan.

Rentré aux États-Unis, il se fait renvoyer du magazine, en partie pour avoir perdu le précieux négatif. Dépité, il retrouve néanmoins une piste pour retrouver Sean, qui serait en Afghanistan. Il se rend alors là-bas, et gravit le plus haut sommet du Nowshak. Il retrouve enfin Sean, qui lui explique que le négatif est dans le portefeuille offert.

Walter rentre aux États-Unis, retrouve le négatif qu’il remet à ses anciens collègues, sans le regarder. Il finit par inviter Cheryl à un spectacle, et découvre finalement la couverture lors de la parution du magazine : une photographie de lui-même en train d’observer des négatifs devant les locaux du magazine, accompagné du titre « dernier numéro, dédié aux gens qui l’ont rendu possible ».

Mon avis :

J’ai aimé ce film, voir Ben Stiller dans un registre plus « sérieux » m’a semblé des plus intéressants et attrayant. Ce Walter Mitty me semble proche, car parfois je pars un peu comme lui dans mes pensées, le côté un peu introverti qui s’imagine visiter tel lieu ou dans tel situation.

En cela le film est réussi car les lieux visités sont superbes , Ben Stiller se montre en un personnage attachant, loin des rôles comiques auxquels on est habitués à le voir jouer , l’ajout de Sean Penn dans le rôle du grand photographe Sean O’Connell afin de faire la couverture du magazine Life, finalement le fait sortir de sa petite routine, de sa petite vie mais surtout de son imaginaire, ceci afin de pouvoir compléter son job ,retrouver cette fameuse pellicule perdue qui doit figurer en couverture de la dernière version papier du magazine Life.

Ce n’est qu’en lisant la fiche du film sur Wikipedia que j’ai vu que ce film était une reprise, ce qui explique aussi un peu ma sensation de « déja vu », je pense avoir vu la première version du film de 1947 par le passé.

Bon fim distrayant et qui fait envie (enfin presque) de le suivre à travers le monde pour se trouver , se chercher un but et trouver l’amour aussi!

Ma note finale sur ce film :

Note_7sur10

Cinéma / Movie : BIG HERO 6 / Les Nouveaux Héros

Lien vers la fiche Wikipedia

les-nouveaux-heros
Synopsis :

Les Nouveaux Héros (Big Hero 6) est un long-métrage d’animation et le 54e « Classique d’animation » des studios Disney, sorti en 2014. C’est le premier film Disney à utiliser des personnages de l’univers Marvel Comics (venant des comics Big Hero 6) depuis le rachat de Marvel par Disney en 2009.

Hiro Hamada, un génie de la robotique, apprend à maîtriser et exploiter son talent grâce à son frère, le brillant Tadashi, et à leurs amis GoGo Tamago, accro à l’adrénaline, Wasabi, un maniaque du respect des règles, Honey Lemon, une chimiste surdouée, et Fred, un fanboy convaincu. Il postule pour entrer dans l’école de son grand frère. Mais un incendie se déclenche, et Tadashi meurt en voulant sauver le renommé professeur Callaghan. Hiro se met alors à chercher ses micros-robots. Ils se retrouvent embarqués dans un complot criminel qui menace de détruire la ville de San Fransokyo (une ville hybride entre San Francisco et Tokyo), Hiro se tourne vers son plus proche compagnon, le robot Baymax construit par son frère, un assistant médical personnalisé humanoïde. Il transforme la petite bande en un groupe de super-héros high-tech. Ils se battent contre un ennemi masqué, qui s’avère être le professeur Callaghan, que tous pensaient mort dans l’incendie. Il désire en effet se venger de la disparition de sa fille au cours d’une expérience scientifique durant laquelle elle entre dans un télétransporteur, mais n’en ressort pas. Il tient pour responsable Alistair Krei, l’homme d’affaire responsable de l’expérience, et souhaite détruire un complexe immobilier scientifique récemment construit qui appartient à Alistair. Finalement, Baymax détecte de la vie au-delà dans le télétransporteur. Hiro entre alors avec le robot dans le télétransporteur, et ramène la fille de Callaghan, qui est encore en vie.

Mon avis :

Un film agréable de Disney et le premier qui concrétise la jonction de l’univers Disney et de l’univers Marvel, car on est bien dans une suite de ce qu’ils avaient commencé avec les Indestructibles avec les aventures du jeune Hiro, qui va suivre malgré lui la voie de son frère Tadashi.

L’histoire se déroule dans une sorte de futur ou les cultures asiatiques (Japonaise en particulier) et américaines se mélangent ( d’ou le fameux San Fransokyo) . La grande découverte de Tadashi reste le robot Baymax qui est la pour aider les gens qui ont besoin de soin, une sorte d’assistant robot du futur, mais qui va vite être détourné en robot combattant par Hiro. Comme d’habitude avec Disney, un fait tragique, la disparition de Tadashi va plonger Hiro dans une crise existentielleet il aura recours un peu à l’aide des anciens collègues de Tadashi mais surtout à Baymax.

Cela reste un film sympathique que l’on a pu voir en famille, un Disney gentil mais sans plus, je n’ai pas autant aimé que j’avais pu apprécier les Indestructibles, le titre original Big Hero 6 met en avant les 6 super héros d’un nouveau genre, ( je ne connaissais pas le comic book à la base du film d’animation) mais il faut avouer que pour ce premier volet il est surtout centré sur Baymax et Hiro, ce qui semble assez logique, et cela laisse surement la porte à une suite.. comme Disney aime le faire. Dommage que le vilain du film n’ai pas été plus charismatique.

Cela reste un bon film familial !

Ma note finale :

Note_7sur10