20170323 – News / Les aisselles de Wonder Woman font polémique

Aisselles épilées ou pas? Sur Twitter, le débat fait rage.

CINÉMA – Le diable se cache dans les détails. Depuis la sortie du troisième trailer du prochain « Wonder Woman » le 11 mars dernier, un détail retient l’attention des spectateurs et fait causer.

Dans l’une des scènes de combat, l’héroïne, interprétée par Gal Gadot, montre des aisselles impeccablement épilées. L’extrait en question est visible à partir d’une minute et 45 secondes.

Ces aisselles imberbes n’ont pas manqué d’être signalées sur Twitter.

« L’effet spécial le plus réussi du trailer de « Wonder Woman » c’est la netteté de ses aisselles. »

Pourquoi choquent-elles? Wonder Woman est censée avoir été élevée sur une île, loin de tous les diktats sur la beauté féminine dans notre société. Alors Wonder Woman n’a aucune raison de s’épiler les aisselles.

« Wonder Woman devrait avoir des poils sous les bras et sur les jambes. Si elle vient d’une île sans aucun homme, elle devrait pas se soucier de ses poils. » »J’aurais aimé que Wonder Woman ait des poils sous les bras. Elle a grandi sur une île avec des femmes. Elle n’est pas l’obligation d’être chic »

« Une fuite révèle ce à quoi ressemblaient les aisselles de Wonder Woman avant d’être retouchée par le patriarcat », ironise une autre internaute. Mais l’affaire n’a pas fait rire tout le…

Source : Les aisselles de Wonder Woman font polémique

Avis Pimpf : oui j’ai vu cette polémique sur les différents sites  liés aux news des comics et donc des infos sur Wonder Woman et son film. Je trouve cela puéril ,  je ne vois pas l’intérêt de polémiquer sur les poils des aisselles de Wonder Woman, si l’intéret du film ne se limite qu’a cela c’est triste.

Sur les comics je ne vois pas beaucoup de femme en « poil » ( faux jeu de mot avec à poil ) surtout niveau des aisselles, mais aujourd’hui on veut toujours  faire réaliste et se prendre la tête pour rien …

Pour l’histoire de l’épilation je vous invite à lire les articles suivants sur l’histoire de l’épilation:

L’épilation à travers l’histoire

Quand les femmes ont commencé à s’épiler les aisselles?

 

20170301 – Logan : X-23, la future Wolverine ? | melty

Pour Wolverine version Hugh Jackman, la carrière de super-héros, c’est terminé. Mais X-23, aka Laura, que l’on découvre aujourd’hui dans Logan, pourrait-elle prendre la relève ?

Jusqu’ici, il n’y avait qu’un seul Wolverine, qu’un seul mutant doté de griffes d’adamantium et capable de se régénérer après chaque blessure. Mais ça, c’était avant. Avant la sortie sur nos écrans aujourd’hui de Logan, la dernière aventure solo du personnage (et la plus réussie !) sous les traits de Hugh Jackman. Car dans le film, il y a bien sûr notre héros, toujours aussi grognon et (presque) toujours aussi efficace et mortel. Mais à ses côtés se tient une fillette qui partage avec lui de nombreux points communs : X-23, aka Laura (incroyable Dafne Keen), personnage mutique qui en impose dès la première scène. Sauvage, violente, capable de massacrer tout un bataillon de Reavers sans la moindre hésitation, X-23 est pourtant une sorte de petit miracle, dans ce monde où la plupart des mutants ont disparu. Mais d’où vient-elle ? Pourquoi et comment a-t-elle été créée ? C’est en partie ce mystère que tente de résoudre Logan dans le film, formant un duo de choc – mais surtout particulièrement émouvant – avec la fillette. De quoi nous faire dire, chez melty, que la petite X-23 pourrait bien prendre la place de notre Wolverine maintenant que celui-ci a décidé de mettre un terme à sa vie de super-héros…

Source : Logan : X-23, la future Wolverine ? | melty

20170226 – News / Razzie awards : Batman v Superman sacré pire navet de l’année – La Parisienne

La veille de la cérémonie des Oscars, Hollywood a remis samedi soir ses fameux Razzies, qui récompensent les pires navets de l’année. Pire film, pire acteur, pire acteur dans un second rôle, pire réalisateur… «Batman v Superman : L’Aube de la Justice» a décroché la timbale lors de la 37e édition de ces anti-Oscars.

 

 

 

Malgré ses 900 millions de dollars de recettes, le dernier opus des aventures du superhéros ailé a été littéralement étrillé. Le blockbuster sa reçu six prix, dont celui du pire film, des pires acteurs dans un premier rôle (Ben Affleck et Henry Cavill pour Batman et Superman), du pire acteur dans un second rôle (Jesse Eisenberg dans la peau de Lex Luthor), du pire scénario et du pire réalisateur (Zack Snyder).

Le documentaire de Dinesh D’Souza sur Hillary Clinton a lui été primé cinq fois et noté 1,7/10 par les quelque 80.000 critiques du site Rotten Tomatoes (Tomates pourries).

Le palmarès des Razzies, dont le trophée est une framboise de la taille d’une balle de golf dorée sur une bobine de film Super 8, a été annoncé par communiqué.

Source : Razzie awards : Batman v Superman sacré pire navet de l’année – La Parisienne

 

Avis Pimpf : Pas mérité du tout, ce film n’est pas désastreux, encore une fois je ne suis pas l’avis des critiques et des mouvements soi disant bien pensant… non pas de razzie pour moi sur ce film