20170317 – «Parlons travail»: Une majorité de salariés aime bosser

ENQUETE Une majorité de salariés aime son travail mais en juge la charge «excessive» et 36% déclarent avoir déjà fait un burn out…

Alerte info: les Français aiment travailler. L’enquête nationale de la CFDT auprès de 200.000 personnes montre, entre autres, qu’une majorité de salariés aime son travail mais en juge la charge «excessive» et 36% déclarent avoir déjà fait un burn out. L’enquête «Parlons travail», dont les résultats ont été publiés jeudi, a été réalisée en ligne entre septembre et décembre 2016 pour mettre ce sujet au coeur du débat politique pendant la campagne présidentielle.

 

Les candidats à la présidentielle François Fillon et Benoît Hamon interviendront à ce sujet dans l’après-midi au siège de la CFDT, à Paris, alors que Jean-Luc Mélenchon sera représenté par son porte-parole Alexis Corbière. Une intervention filmée d’Emmanuel Macron est également prévue, a précisé la CFDT.

 

Une charge de travail «excessive»

L’étude fait le point sur une vingtaine de thèmes: santé, temps de travail, vie au travail, parcours professionnel, chômage, salaires, discriminations, syndicats, sexisme, stress, grève… Selon la première analyse des résultats, une personne sur trois (35%) considère que son travail nuit à sa santé. En outre, à cause de leur travail, 44% disent ressentir souvent des douleurs physiques, 34% dorment mal et 36% ont fait un burn out.

Une majorité critiquent la charge de travail «excessive» (51%), 58% déclarant ne pas avoir le temps de le faire «correctement». Une des causes des problèmes de santé engendrés par le travail serait son intensification et sa charge. Dans ce contexte, 97% des personnes interrogées considèrent qu’il est juste de tenir compte de la pénibilité du travail dans le calcul de la retraite et 59% que cela ne serait «pas compliqué». Le manque d’autonomie est la seconde source de mal-être au travail: 74% préféreraient plus d’autonomie à plus d’encadrement.

La durée légale du temps de travail «n’est pas le problème»

En revanche, pour 42%, la durée légale du temps de travail «n’est pas le problème». Jusqu’à 39 heures par semaine, ils sont plus de 65% à penser que les horaires s’accordent bien avec leur vie personnelle. Entre 40 et 47 heures, ils ne sont plus qu’un salarié sur deux à le penser et moins de 30% au delà de 48 heures. Autre enseignement: 32% préfèreraient travailler moins, 66% gagner plus.

Enfin, 77% des personnes ayant répondu à l’enquête ont dit aimer leur travail, sont fiers de ce qu’ils font (57%) et ne travaillent pas avant tout pour gagner le plus d’argent possible (54%). «Même si 81% des répondants travaillent avant tout pour subvenir à leurs besoins, l’engagement au travail dépasse la contrepartie financière», souligne la CFDT, qui présente cette étude comme la plus importante jamais réalisée en France.

Source : «Parlons travail»: Une majorité de salariés aime bosser

20170317 – À Caen, François Fillon dénonce pour la première fois le « racisme anti-Français »

POLITIQUE – Où est-il allé chercher ce terme ? Ce jeudi 16 mars, François Fillon poursuivait sa campagne présidentielle devant une salle comble au Zénith de Caen. Malgré sa récente mise en examen dans l’affaire des emplois présumés fictifs de sa femme et de ses enfants, le candidat a affirmé être « toujours là (…) pour la France » devant quelques 4.500 personnes, dont un précieux allié du centre en la personne d’Hervé Morin (UDI), président de la région Normandie. « Vous le verrez, avec vous je battrai tous les scénarios soi-disant écrits d’avance », a lancé l’ancien premier ministre devant ses soutiens.

Mais comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, François Fillon a aussi fait usage d’une notion à notre connaissance inédite dans ses discours politiques. Après avoir fustigé le « totalitarisme islamique » et l’antisémitisme, le candidat a dénoncé « tous les racismes, dont le racisme anti-Français ».

J’exècre tous les racismes, dont le racisme anti-français. Nous formons tous ensemble le peuple de France.François Fillon à Caen, 16 mars 2017

Le choix de cette formule intervient alors que le candidat des Républicains a singulièrement durci son discours sécuritaire et multiplié les critiques à l’encontre de la justice et des médias, rhétorique jusqu’alors préemptée par Nicolas Sarkozy et le Front national.

Lors de la bataille fratricide pour la présidence de l’UMP en 2012, son rival Jean-François Copé avait déjà radicalisé son discours en pourfendant le « racisme anti-blanc », invoquant l’anecdote polémique (et jamais confirmée) d’un pain au chocolat confisqué pour cause de ramadan. A l’époque, François Fillon n’avait pas démenti l’existence de ce racisme anti-blanc mais avait préféré concentrer son combat dans la lutte contre tous les racismes.

Le racisme anti-français, marque de fabrique du FN

Si Nicolas Dupont-Aignan évoquait récemment au Figaro le « racisme anti-Français » après les propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation, le terme a été…

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Source : À Caen, François Fillon dénonce pour la première fois le « racisme anti-Français »

Avis Pimpf : ou comment aller taper un peu dans les terres du FN … pitoyable… la campagne éléctorale française pour les présidentielles, pue vraiment et aucun des candidats ne me font envie c’est terrible…

20161214 – Maisons de retraite : le gouvernement lance un comparateur de prix – Yahoo Finance France

Un comparateur de prix pour aider les personnes âgées et leur famille à étudier les offres des maisons de retraite. Le gouvernement a lancé cette plateforme mercredi 14 décembre. En ligne, près de 7000 établissements, publics et privés, sont recensés, soit 91% de l’offre.

Source : Maisons de retraite : le gouvernement lance un comparateur de prix – Yahoo Finance France

20161211 – News / Pau : un père condamné à dix ans de prison pour avoir provoqué la mort de son bébé en le secouant

Un homme de 31 ans a été condamné à dix ans de prison, vendredi, par la Cour d’assises des Pyrénées-Atlantique. En octobre 2013, il avait secoué son bébé de deux mois, ce qui avait provoqué sa mort par hémorragie.

Source : Pau : un père condamné à dix ans de prison pour avoir provoqué la mort de son bébé en le secouant

20161204 – EN DIRECT – Manuel Valls sur le départ – LCI

#PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE: REMANIEMENT – Maintenant que François Hollande a renoncé à briguer un deuxième mandat, Manuel Valls prépare sa candidature. Selon le « Journal du Dimanche », il devrait se lancer dans la course à l’Elysée lundi ou mardi et démissionner dans la foulée de son poste de Premier ministre.

Source : EN DIRECT – Manuel Valls sur le départ – LCI

 

Avis Pimpf : quelle grande surprise ( mode ironie off) mais bon c’est peut être le meilleur candidat que le PS puisse proposer vu les circonstances.

20161203 – Arrêt maladie, suppression de postes, temps de travail : les fonctionnaires dans le viseur ?

Cible du « choc libéral » préconisé par François Fillon « pour redresser le pays », le statut des fonctionnaires aura rythmé la campagne des primaires de la droite. Une nouvelle étude sur l’augmentation des arrêts de travail dans la fonction publique crispe encore un peu plus les syndicats.

Pour arriver à l’équilibre en 2022, François Fillon demande  « un effort important », « jamais fourni par notre pays dans son histoire contemporaine » annonce-t-il sur son site, avec dans son viseur,  principalement les fonctionnaires.

« le taux d’absentéisme progresse de 26% en 8 ans »

Une étude du courtier en assurance Sofaxis, spécialisé dans la fonction publique territoriale et hospitalière, apporte encore un peu plus d’eau au moulin de « son choc libéral ». « En 2015, les absences pour raison de santé au sein des collectivités territoriales sont en hausse. Les agents territoriaux ont été plus nombreux à connaître un arrêt, plus souvent et plus longtemps que les années précédentes » constate le rapport. Sofaxis relève que le taux d’absentéisme atteint 9,3% dans les communes, départements, régions l’année dernière contre 8,8% en 2014. Sont pris en compte les arrêts maladie ordinaire, de longue durée, congés maternité, accident du travail ou maladie professionnelle. « Toutes natures d’arrêts confondus, le taux d’absentéisme progresse de 26% en 8 ans » précise encore l’étude. Sofaxis note une baisse des arrêts maladie de courte durée entre 2011 et 2013, période qui correspond à l’instauration par le gouvernement de François Fillon d’un jour de carence dans la fonction publique. Supprimé par le gouvernement Ayrault en 2014, les agents publics et contractuels avec plus de 4 mois d’ancienneté, sont de nouveau rémunérés dès le premier jour d’arrêt.  Résultat presque immédiat selon l’assureur, en 2013 pour 100 agents 60 d’arrêts sont (…) Lire la suite sur publicsenat.fr

Source : Arrêt maladie, suppression de postes, temps de travail : les fonctionnaires dans le viseur ?

Avis Pimpf : vu le contexte social actuel je ne suis pas sûr que le nombre d’arrêts dans le privé  soit moins important,

20161202 – Hollande renonce: Mariage pour tous, chômage, sécurité… Que restera-t-il du hollandisme?

Petit tour d’horizon des mesures adoptées par le président de la République au cours du quinquennat…

Source : Hollande renonce: Mariage pour tous, chômage, sécurité… Que restera-t-il du hollandisme?