20190417 – Souvenirs du parvis de Notre Dame de Paris [2016] avec mon fils ainé

petit souvenir d’une des nombreuses balades à Paris et en particulier Notre Dame de Paris avec P Jr notre fils aîné , en 2016.

20190416 – incendie sur Notre dame de Paris – terribles images

Triste constat sur cet incendie qui a dévasté une des icônes et emblème historique de Paris. Personne n’a heureusement été blessé durant l’incendie . Difficile et triste de voir un patrimoine historique et si emblématique de Paris partir en flammes

20180316 – Étude. À Paris, plus d’une femme sur deux ne se sent pas en sécurité

Une majorité de femmes ne se sent pas en sécurité à Paris. C’est ce qui ressort de la huitième enquête « Victimation et sentiment d’insécurité en Île-de-France ». | Fotolia

Une majorité de femmes ne se sent pas en sécurité à Paris. C’est ce qui ressort de la huitième enquête « Victimation et sentiment d’insécurité en Île-de-France », qui mesure le sentiment d’insécurité ou encore de peur en Ile-de-France.

Plus de la moitié des femmes, 58 %, disent ressentir de l’insécurité à Paris. C’est ce qui ressort de la dernière étude « Victimation et sentiment d’insécurité en Île de France« , relayée par le Parisien ce vendredi 16 mars.

Cette enquête, réalisée en 2015 auprès de 10 500 Franciliens et Franciliennes âgés de 15 ans et plus, vise à mesurer la délinquance, le sentiment d’insécurité ou encore de peur. Reconduite tous les deux ans, l’étude est menée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) d’Ile-de-France.

Le sentiment de peur augmente dans les transports

L’étude démontre « une baisse générale de la peur par rapport aux années précédentes, malgré le climat de terrorisme », note le Parisien.

En revanche, on assiste à une augmentation de la peur dans les transports, où se déroulent 40 % des agressions envers les femmes. « Je me suis fait mettre la main aux fesses par un mec de 20 ans, dans l’escalator du RER à Denfert-Rochereau, témoigne Cécile, étudiante, dans les colonnes du quotidien. J’avais envie de le gifler. Je n’ai rien fait. J’avais peur et personne n’est intervenu ».

De manière générale, les lieux publics sont le théâtre de 34 % des agressions.

De fortes disparités qui « interpellent »

En matière d’atteintes personnelles, les femmes restent plus victimes : 21,5 % déclarent avoir subi au moins un vol ou une agression en 2012, 2013 ou 2014 contre 16,9 % des hommes. Le sentiment de sécurité est par ailleurs deux fois moins répandu chez les femmes.

Enfin, l’étude note que des disparités entre territoires « ressortent et interpellent ». Elles feront l’objet d’un second volet de l’étude qui sera présenté prochainement.

Source : Étude. À Paris, plus d’une femme sur deux ne se sent pas en sécurité

20171229 – Pourquoi Courbevoie a perdu 5 % de sa population en cinq ans

La commune des Hauts-de-Seine compte près de 5 000 habitants de moins qu’en 2012. Une baisse qui s’explique par le souhait de la mairie de ne pas surdensifier la ville, déjà très peuplée.

C’est un phénomène rare dans les Hauts-de-Seine, département habitué à voir la plupart de ses communes grossir, tous les ans, en nombre d’habitants. Les exemples les plus flagrants s’appellent toujours Châtillon (+ 13,92 % depuis 2012), devant Gennevilliers (+ 7,7 %) ou encore Issy-les-Moulineaux (+ 7,36 %). Mais à Courbevoie, les chiffres de population révélés par l’Insee ce mercredi* montrent, à l’inverse, une diminution constante depuis cinq ans du nombre d’habitants. En 2012, 87 469 âmes habitaient la commune. Contre 83 136 aujourd’hui, soit une baisse de 4,95 %.

Source : Pourquoi Courbevoie a perdu 5 % de sa population en cinq ans

20170215 – News / Paris: Après les doigts dans la porte, Serge, le lapin de la RATP, se coince les pieds dans l’escalator

La RATP lance dès ce mercredi une nouvelle série d’autocollants à l’effigie de Serge, son lapin mascotte, pour prévenir les risques d’accidents dans les escaliers mécaniques…

 

Le nouveau sticker dela RATP à l'effigie de Serge le lapin
Le nouveau sticker dela RATP à l’effigie de Serge le lapin – DR
Article de Romain Lescurieux

Il est de retour. Après un relooking intégral en 2014 ainsi qu’un passage récent et inexpliqué à Marseille, Serge, le lapin de la RATP, vit de nouvelles mésaventures. La bestiole qui « se fait pincer très fort » les doigts dans une porte du métro depuis des années, se coince désormais les pieds dans un escalator.

« Les escaliers mécaniques peuvent représenter un danger »

A partir de ce mercredi, la RATP lance en effet une nouvelle série de stickers de sa mascotte créée en 1977, avec ce message : « Attention ! N’approche pas tes pieds du bord, tu risques de te faire très mal ». Et pour cause.

« Les escaliers mécaniques peuvent représenter un danger dont les voyageurs, pour la plupart habitués à emprunter le même trajet au quotidien, n’ont pas ou plus nécessairement conscience », indique-t-on au sein de la RATP. « Face à ce risque », la Mascotte prévention de la RATP, le lapin Serge, se voit donc « confier une autre mission via un nouveau sticker apposé sur les 115 escaliers mécaniques les plus accidentogènes du réseau », selon l’entreprise.

Notamment dans les stations Rue du Bac et Vaugirard sur la ligne 12, à La Motte Piquet Grenelle et Gare d’Austerlitz sur la 10, à Saint Lazare et Bercy sur la ligne 14. Ou encore à Saint-Michel et Luxembourg sur le RER B.

« Stop the Gif »

A cette occasion, la RATP organise aussi un jeu-concours : « Stop the Gif ». Deux GIFs Serge le Lapin seront diffusés sur la page Facebook RATP et via le compte Twitter de Serge le lapin (qui compte quand même 3.800 abonnés).

 

Pour gagner des stops lacets, des tours de cou et des trousses de secours le tout à l’effigie du célèbre lapin, les usagers sont invités à faire une capture d’écran lorsque le GIF Serge se coince le pied dans un escalier mécanique. Et à poster la photo en commentaire du post.

Source : Paris: Après les doigts dans la porte, Serge, le lapin de la RATP, se coince les pieds dans l’escalator

20161107 – Les chiffres du logement dans les Hauts-de-Seine en 2015 — LE BLOG DES INSTITUTIONNELS

Les chiffres du logement et de l’hébergement dans les Hauts-de-Seine en 2015 Source : direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement L’objectif de production de logements sociaux pour les Hauts-de-Seine s’élevait en 2015 à 3 921 logements sociaux, soit le même objectif qu’en 2014. Ces 3 921 logements étaient déclinés par typologie de […]

via Les chiffres du logement dans les Hauts-de-Seine en 2015 — LE BLOG DES INSTITUTIONNELS