Recommande le film Thor : Ragnarok

Publicités

20171103 – ‘It’s Still a Man’s World.’ Female Lawmakers Speak Up About Sexual Harassment — TIME

(WASHINGTON) — For years, Republican Rep. Mary Bono endured the increasingly suggestive comments from a fellow lawmaker in the House. But when the congressman approached her on the House floor and told her he’d been thinking about her in the shower, she’d had enough. She confronted the man, who she said still serves in Congress,…

via ‘It’s Still a Man’s World.’ Female Lawmakers Speak Up About Sexual Harassment — TIME

20171003 – 48 heures après l’attaque de Marseille, le deuil et les zones d’ombre – L’Express

Des proches de Mauranne, poignardée à la gare Saint-Charles de Marseille, lui rendent hommage près de son portrait, le 2 octobre 2017, à Eguilles afp.com/ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Marseille – Deux jours après l’assassinat de deux cousines de 20 ans sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille, l’heure était mardi au recueillement des proches, et aux investigations sur l’assaillant et son crime, revendiqué par l’EI.

— Les zones d’ombres de l’assaillant —

Sous la houlette de la justice antiterroriste, les enquêteurs cherchent à cerner la personnalité d’Ahmed H., l’auteur de l’attaque, abattu après avoir perpétré son crime au cri d' »Allah Akbar« . « La violence des coups, leur nombre, montrent que l’auteur a fait preuve de détermination au moment de son passage à l’acte« , a-t-on souligné de source proche du dossier auprès de l’AFP.

Pour autant, « la revendication par l’Etat islamique« , quelques heures après l’attaque, « pose vraiment question car aucun élément ne relie l’assaillant à l’organisation » terroriste à ce stade, selon la même source.

Mardi, « l’exploitation de son téléphone (était) toujours en cours« , notamment pour savoir si Ahmed H. avait des connaissances en France, et était en lien avec la mouvance radicale, selon la même source. Aucune garde à vue n’était en cours mardi matin.

La suite de l’article sur le site de l’Express en lien ci dessous :

 

Source : 48 heures après l’attaque de Marseille, le deuil et les zones d’ombre – L’Express

Avis Pimpf : C’est  terrible l’ensemble des actions de ces détraqués que ce soit ici en France mais aussi chez nos voisins  proches (Espagne, Angleterre , Belgique, Allemagne,etc…) . Difficile de traquer ce genre de malade, on va interdire à tout le monde d’acheter des couteaux , des marteaux des bonbonnes de gaz? non ce n’est pas une solution, car après tout n’importe qui pourrait être concerné… Le résultat est quand même terrible :  deux victimes innocentes  , qui ont subi l’inaction de nos institutions laissant un récidiviste agir, cela oui c’est condamnable….