20180511 – Billy Dee Williams Loved ‘Solo: A Star Wars Story’ — Comicbook.com

At least one of the two actors stepping into an iconic Star Wars role can now rest easy: Billy Dee Williams has apparently seen Solo: A Star Wars Story and loves it – including Donald Glover playing a younger version of Williams iconic Star Wars charater, Lando Calrissian: Spoke with Billy Dee Williams after the…

via Billy Dee Williams Loved ‘Solo: A Star Wars Story’ — Comicbook.com

Publicités

20180511 – Lucifer Canceled By Fox After Three Seasons — CBR

After three seasons, Lucifer Morningstar’s reign has come to an end on Fox. The network has canceled Lucifer, the supernatural police procedural based on the DC/Vertigo character of the same name. Star Tom Ellis broke the news to fans this afternoon on Twitter. RELATED: Fox Cancels Brooklyn Nine-Nine After Five Seasons “It has been the…

via Lucifer Canceled By Fox After Three Seasons — CBR

20180511 – The Expanse Cancelled at Syfy — TVLine

The Expanse is coming to a premature end: Syfy has announced that the futuristic drama’s current third season will be its last. According to our sister site Deadline, the decision to end The Expanse was primarily ratings-driven (early data for Season 3 shows its numbers trending downward vs. Season 2). Syfy only has first-run linear rights to air…

via The Expanse Cancelled at Syfy — TVLine

Avis Pimpf : mauvaise nouvelle c’était une belle série que j’appréciais et dont j’ai bien aimé les deux première saisons.

20180218 – Le violoniste de jazz Didier Lockwood est mort à l’âge de 62 ans

Didier Lockwood, à Paris, le 31 mai 2017. (JOEL SAGET / AFP)

Le célèbre violoniste de jazz français Didier Lockwood est mort à l’âge de 62 ans, dimanche 18 février. « Son épouse, ses trois filles, sa famille, son agent, ses collaborateurs et sa maison de disque ont la douleur de faire part de la disparition brutale de Didier Lockwood dans sa 63ème année », annonce son agent dans un communiqué. Il avait participé à un concert samedi soir au bal Blomet, une salle de jazz parisienne. Didier Lockwood était marié à la soprano Patricia Petibon.

Didier Lockwood n’a que 13 ans quand il intègre l’orchestre lyrique du théâtre municipal de sa ville natale, Calais (Pas-de-Calais). Trois ans plus tard, il décroche les premiers prix du conservatoire de Calais et de musique contemporaine de la Sacem. Malgré une formation classique, il se tourne vers le jazz.

A 17 ans, il rejoint le groupe légendaire Magma plutôt que le conservatoire national de Paris. Il accompagne Stéphane Grappelli lors de ses tournées. Et Didier Lockwood va multiplier les collaborations : au sein du DLG (Didier Lockwood Group), mais aussi avec Miles Davis, Claude Nougaro, Richard Bohringer, Jacques Higelin, Barbara, André Ceccarelli…

Une exploration permanente de tous les styles

Depuis ses débuts avec Magma, alors le groupe phare du rock progressif en France, Didier Lockwood a sans cesse occupé le paysage à travers de nombreux rencontres et projets, dans divers styles : jazz-fusion électrique, jazz acoustique, jazz manouche, jazz et musique classique avec le spectacle Le Jazz et la diva avec la cantatrice Caroline Casadesus.

Didier Lockwood était aussi très impliqué dans l’éducation à la musique : auteur d’une méthode d’apprentissage du violon jazz, il avait créé en 2001 le Centre des musiques Didier Lockwood à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), une école d’enseignement de l’improvisation.

Le jazzman avait également remis en 2016 un rapport au gouvernement sur l’apprentissage de la musique. Il s’y inquiétait d’une enfance « formatée » par la technologie moderne et en « panne de sens » et prônait un apprentissage de la musique par plus d’oralité et moins de solfège.

Il devait rendre hommage à Django Reinhardt lors d’un concert prévu en mars.

Source : Le violoniste de jazz Didier Lockwood est mort à l’âge de 62 ans

20180121 – Paul Bocuse l’homme qui aimait trois femmes

Épicurien, Paul Bocuse aimait la vie et tous les plaisirs qu’elle offrait. À commencer par la bonne chère. Mais pas seulement. Le chef triplement étoilé aimait aussi les femmes. D’ailleurs il n’a jamais réussi à choisir, préférant se partager entre trois partenaires. Un mode de vie peu conventionnel dont il ne s’est jamais caché.

Décédé le 20 janvier 2018, à 91 ans, Paul Bocuse laisse derrière lui un héritage culinaire incontestable mais aussi trois femmes éplorées. “Le pape de la gastronomie française” entretenait, en effet, trois relations amoureuses simultanément depuis près de quarante ans. Chacune d’entre elles était au courant de l’existence des deux autres. D’ailleurs le chef mondialement célèbre évoquait régulièrement sa polygamie dans les médias. »J’ai trois étoiles. J’ai eu trois pontages. Et j’ai toujours trois femmes », a-t-il déclaré dans Libération en 2006. Jamais avare de plaisanteries, Paul Bocuse s’amusait régulièrement de sa situation. “Il y en a une pour le déjeuner, une pour le thé et une pour le dîner”, confessait-il dans un reportage de Zone interdite, diffusé en 2007. Autre de ses déclarations, au Daily Telegraph, cette fois : « J’adore les femmes et nous vivons trop longtemps de nos jours pour passer une vie entière avec une seule”.

Il y a d’abord Raymonde. Son grand amour, avec qui il se marie en 1946. Un an plus tard, sa toute jeune épouse lui donne une fille, Françoise. Puis vient Raymone, qui met au monde Jérôme, en 1969. Deux ans plus tard, “Monsieur (…) Cliquez ici pour voir la suite

Source : Paul Bocuse l’homme qui aimait trois femmes