20160123 – Le marché de Vanves veut aussi faire cantine – Le Parisien

Vanves, 5 janvier 2017. Pour relancer la fréquentation du marché en semaine, un nouvel espace va être mis en place, où les clients pourront manger sur place après avoir fait leurs courses chez les traiteurs. (LP/A.L.)

Article de Anthony Lieures

Des allées pleines de monde, des commerçants exaltés, des produits frais et des bonnes affaires à saisir. Bienvenue au marché de Vanves… le samedi matin ! Car en semaine, les mardis et les jeudis, la clientèle boude quelque peu la halle, désertée par la moitié des commerçants. Une situation préoccupante pour la ville, qui souhaite relancer une dynamique en semaine.

« Le samedi, le marché est plein, cela cartonne ! Mais le jeudi, le taux de commerçants présents ne dépasse pas souvent les 40 % », reconnaît Carine Jamet, manager de commerce pour la ville de Vanves. Et le mardi, la situation est encore pire. Exemple : le 3 janvier, seulement… deux commerçants ont ouvert leur boutique sous la halle.

Pour tenter d’inverser la tendance, la société EGS, gestionnaire du site, ouvrira d’ici la fin du mois de janvier une « place de convivialité », où les clients pourront se poser sur des tables pour goûter ce qu’ils auront acheté chez les traiteurs de la halle. Un modèle basé sur le très bobo marché couvert des Enfants Rouges au cœur de Paris (IIIe) -également géré par EGS- où les visiteurs ne font pas seulement leurs courses, mais peuvent aussi manger sur place.

« Cela sera un véritable plus pour le marché de Vanves, car il n’y a pas beaucoup d’endroits où cela existe, explique la placière, Sylvia Cayoun. Cela permettra aussi aux gens de se rencontrer, de discuter… » La cible est toute trouvée : les entreprises des alentours, ou les employés du centre administratif. Qui auront ainsi la possibilité de se restaurer avec des produits frais en moins d’une heure. Des prospectus seront bientôt distribués dans les bureaux.

« Ici, nous avons beaucoup de traiteurs : un Libanais, un Marocain… Les clients pourront acheter une part de gâteau ici, prendre une part de pizza chez moi, un café… et s’installer là-bas », apprécie Augustin Bianchi, patron du « Primo Piatto » et représentant des commerçants. Qui prévient, toutefois, que les « commerçants devront jouer un peu plus le jeu » en étant, eux aussi, plus souvent présents en semaine. Pour faire revenir les clients.

  leparisien.fr

 

Source : Le marché de Vanves veut aussi faire cantine – Le Parisien

Publicités

20161231 – Vanves Scène Ouverte L’Ôde

Vanves Scène Ouverte L’Ôde Vanves Scène Ouverte L’Ôde L’Ôde le vendredi 10 mars 2017 à 20:00 2017-03-10

Source : Vanves Scène Ouverte L’Ôde

20161127 – Vanves, une « Ode » à la culture

Villes en mue. A Vanves, un conservatoire dédié à la musique, à la danse et au théâtre joue la carte de la neutralité et de la sobriété avec ses façades à l’allure de touches de piano.

Située au sud-est de Paris, entre Malakoff et Issy-les-Moulineaux, Vanves (Hauts-de-Seine) faisait partie de l’ancienne « ceinture rouge », première couronne peuplée principalement d’ouvriers, qui encerclait Paris depuis les années 1920, et qui s’est aujourd’hui largement embourgeoisée.

Sous l’impulsion de Bernard Gauducheau (UDI), maire depuis 2001, la ville bouge. Au 17-21 de la rue Solférino trône désormais un tout nouveau conservatoire de musique, de danse et de théâtre, baptisé « L’Ode ». Posé en retrait de la rue, cet équipement culturel municipal, auquel on accède par un parvis pavé de dalles claires, joue la carte de la neutralité et de la sobriété.

Imaginé par le cabinet d’architectes Babin + Renaud, ce cube blanc, composé de pierre, de béton, de verre et d’acier, mesure 26 mètres de large pour 12,50 mètres de haut. « Grâce à une forme simple, épurée, dotée d’un volume volontairement peu imposant et avec des façades…

Source : Vanves, une « Ode » à la culture

20161121 – Vanves : une formation pour mieux comprendre votre enfant – le Parisien

Résoudre les conflits familiaux, mieux accueillir les sentiments négatifs – comme la frustration, la colère ou la déception – de vos enfants, savoir imposer son autorité de parent, sans les blesser… L’association « Zeste de Zen » propose à Vanves un atelier « Faber et Mazlish », du nom d’Adele Faber et Elaine Mazlish, deux Américaines spécialisés dans la communication adulte-enfant. Sept rencontres sont organisés du 13 janvier au 17 février 2017.

Tarif : 185 € + 20 € d’adhésion à l’association (15 € pour les habitants de Vanves) par personne, ou 210 € + 30 euros d’adhésion à l’association (20 € pour les habitants) par couple. Nombre de places limitée, rés. et informations au 06.23.79.25.02.

  leparisien.fr

Source : Vanves : une formation pour mieux comprendre votre enfant – le Parisien

20161118 – News / Vanves : cette boulangerie vend de la baguette « éthique » ! – le Parisien

Dans la corbeille, des baguettes et des viennoiseries… solidaires ! À Vanves, la boulangerie Le Moulin des Lavandières a adhèré ce lundi au pacte Agri-Ethique. Une démarche qui engage l’enseigne à fournir à ses clients du pain via un circuit court, où seuls quelques kilomètres séparent les producteurs de blé de leur meunier, puis de la destination finale, la boulangerie.

Ici, le moulin est basé à La Ferté-Alais (Essonne). Et le blé est produit par des agriculteurs des environs d’Etampes. « C’est très important de pouvoir dire à nos clients d’où provient notre farine. Ils sont de plus en plus nombreux à nous le demander», témoigne Valerie Habert, ultra-dynamique patronne de cette boulangerie, qui fêtera ses dix ans en janvier 2017. Elle n’est que la quatrième de la région à signer ce pacte.

La démarche assure avant tout de la stabilité au producteur, car elle fixe le prix du blé à un niveau identique durant trois ans, en dehors du marché mondial. Le prix a été fixé à 180€ la tonne de blé. Un montant qui correspond au prix de revient pour les producteurs. « Quand Trump est élu président des Etats-Unis ou quand surgit n’importe quel événement, cela ne change rien ! » s’exclame Patrick Beauvillard, directeur commercial de la coopérative agricole Ile-de-France Sud. Car à l’heure actuelle, le marché du blé est à environ 160€ la tonne, et les fluctuations de prix peuvent aller « jusqu’à 5 à 10% sur une semaine », précise-t-il.

« C’est une démarche qui me plait car elle met les agriculteurs en valeur, embraye Valerie Habert. Sans eux, nous n’aurions pas de pain, et nous n’existerions pas non plus. » Venu assister à la cérémonie officialisant le pacte, le maire (UDI) de la ville, Bernard Gauducheau, s’est réjoui de savoir que sers habitants « sont bien nourris ! (rires) » « Le client saura qu’il contribue à la préservation de la planète en achetant des produits de la région. Quand certains viennent de contrées parfois très lointaines. » Marie-France, une cliente fidèle, approuve : « On aime toujours savoir ce qu’on mange… »

  leparisien.fr

Source : Vanves : cette boulangerie vend de la baguette « éthique » ! – le Parisien

20161024 – Plus belle ma gare de Vanves / Malakoff !

Info Pimpf : L’info date un peu mais cela reste toujours pratique d’avoir une gare de transilien ainsi à proximité

La gare de Vanves Malakoff vient de se refaire une beauté ! Quelques jours des travaux ont entièrement transformé l’aspect de sa façade !

L’agglomération avait initialement prévu d’offrir un nouveau parvis à la gare, plus fonctionnel et esthétique pour les voyageurs.

Transilien a sauté sur l’occasion pour refaire une beauté à la façade de la gare et commander un nouvel abri vélo !

Après quelques jours de chantiers et de poussière, voici le nouveau visage de la gare de Vanves !

Lessivage, nettoyage, peinture et remise à neuf de l’éclairage ont ainsi été réalisés.

Côté vélo, l’ancien abri ne suffisait plus aux nombreux sportifs de la commune qui étaient contraint d’accrocher leurs vélo autour de l’abri. Transilien à donc profité de l’agrandissement du parvis pour étendre ce service en un abri plus spacieux.
Actuellement en cours de fabrication, ce nouvel abris vélo viendra, d’ici l’été, habiller le parvis tout neuf.

Source et crédits :  Plus belle ma gare de Vanves Malakoff !

20161024 – Ciné-Façades: Vanves-Cinéma (Paris 14ème)

C’est au numéro 53 de la rue de Vanves (future rue Raymond-Losserand) que se situait le « Pathé-Vanves », un établissement sans balcon, avec une salle rectangulaire de 896 places, ouvert en 1908 par le réseau « Cinéma-Exploitation » et exploité sous l’enseigne Pathé.

Devenu « Vanves-Palace », puis « Vanves-Cinéma », l’établissement ferme définitivement ses portes le 24 juillet 1962.

De nos jours, le bâtiment abrite un supermarché…


(photos : Google Maps)

Localisation : Paris 14ème – 53, rue Raymond-Losserand (anciennement Rue de Vanves)

Source  & crédits : Ciné-Façades: Vanves-Cinéma (Paris 14ème)