20161031 – News / La rançon de la honte : les chantages à la webcam se multiplient (avis aux amateurs de sexe en ligne…)

Une nouvelle arnaque prend de l’ampleur sur le web : le scam sex. Le principe ? Se faire passer pour une jeune femme, flirter avec un internaute, le pousser à se masturber devant sa webcam… puis le menacer de diffuser la vidéo s’il ne paie pas une rançon.

Source : La rançon de la honte : les chantages à la webcam se multiplient (avis aux amateurs de sexe en ligne…)

20161031 – News / Réalité : 7 000 SDF sont morts en France en presque 2 ans !!

Oui, vous avez bien lu mes chers amis : 7 000 SDF sont morts dans nos rues. Si l’on ramène cela à un nombre de morts par an, le nombre de SDF qui nous quittent chaque année…

Source : Réalité : 7 000 SDF sont morts en France en presque 2 ans !!

20161031 – News :Ce qui change au 1er novembre

Début de la trêve hivernale, hausse des prix du gaz ou encore le lancement du mois sans tabac, voici ce que vous réserve le mois de novembre…

Début de la trêve hivernale

A partir du 1er novembre et jusqu’au 31 mars 2017, les expulsions locatives sont suspendues dans le cadre de la trêve hivernale. Sauf si un relogement décent a été trouvé pour le locataire et sa famille ou après décision d’un juge, si les occupants sont des squatters.

La trêve s’applique également aux consommateurs de gaz et d’électricité qui ne payent plus leurs factures. Les coupures d’énergie sont interdites sur cette période. Le fournisseur d’énergie peut cependant, réduire la puissance de fourniture, sauf aux clients bénéficiant d’un tarif social. 

Les tarifs réglementés du gaz augmentent

Les prix des tarifs réglementés du gaz, distribués par Engie repartent à la hausse en novembre : +1,6 % à compter du 1er novembre. Les factures augmenteront de 0,5% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1% pour la cuisson et l’eau chaude et de 1,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Les pensions complémentaires de retraite sont gelées

Les régimes complémentaires de retraite des salariés du privé (AGIRC et ARRCO) ne seront pas revalorisés au 1er novembre à cause du très faible taux d’inflation.

Début du « Moi(s) sans tabac »

Le « Moi(s) sans tabac » est un défi collectif lancé par le Ministère de la Santé pour inciter les fumeurs à arrêter pendant le mois de novembre avec le soutien de leurs proches. Au-delà d’un mois, les chances d’arrêter définitivement de fumer sont multipliées par cinq. Des kits gratuits sont disponibles depuis le 10 octobre dans les pharmacies, ils comprennent un agenda de 30 jours rempli de conseils et d’encouragements pour tenir le coup, un badge à épingler sur son manteau ainsi qu’un disque permettant de mesurer les économies réalisables en devenant non-fumeur. Un site internet et une application mobile ont été lancés pour l’occasion.

Le port des gants obligatoire pour les deux-roues

A partir du 20 novembre, les conducteurs de deux-roues ainsi que leurs passagers seront obligés de porter des gants. Ceux-ci devront être à la norme européenne CE. En l’absence de gants, le conducteur et son passager s’exposent à une amende de 68 euros et au retrait d’un point sur leurs permis de conduire.

Source : Ce qui change au 1er novembre

20161031 – News : Je m’appelle Alix, j’ai 24 ans, et j’ai été accro au McDo | Slate.fr

Au début c’était un plaisir. Puis c’est devenu une obsession dévorante.

La suite sur le site de Slate :

Source : Je m’appelle Alix, j’ai 24 ans, et j’ai été accro au McDo | Slate.fr

20161031 – News : Les trentenaires passent au slow aging

Si vous aussi vous avez l’impression de vivre dans un incessant tourbillon, ce qui suit va vous intéresser. car ce n’est pas qu’une impression : après l’excitation des journées à 100 à l’heure, des mails en cascade et de l’agitation permanente des réseaux sociaux, est venu le moment de la fatigue.

Une fatigue mentale et physique que l’on a aussi jusque dans la peau : pollution, surmenage, éveil permanent, tout cela a un impact sur notre vieillissement cutané. En plus d’être en burn out, on se fait des rides. Place au coup de frein et à la vitesse de croisière : entrez dans l’ère de la slow life, de la slow beauty et du slow aging.

Source : Les trentenaires passent au slow aging

20161031 -Cancer : il est vraiment temps de s’en faire un monde ! – Le Point

Le nombre de nouveaux malades devrait augmenter de 70 % d’ici à 2030. L’épidémie de tabagisme est responsable de 20 % des décès par tumeur.

Le Point

Plus de 3 000 participants venus de 135 pays, près de 1 200 ONG présentes ou représentées, 11 ministres de la Santé… Cette avalanche de chiffres montre bien l’importance du Congrès mondial contre le cancer qui commence aujourd’hui au Palais des congrès de Paris, et qui va durer quatre jours. Cet événement, qui se tient tous les deux ans, est organisé par l’Union internationale contre le cancer, avec notamment L’Alliance des ligues francophones africaines et méditerranéennes – ainsi que la Ligue nationale – contre le cancer. Le thème de cette année : « Mobilisons-nous pour agir, accélérons le changement. »

Partout, la maladie gagne du terrain

Le constat des spécialistes est unanime : partout, la maladie gagne du terrain. Les dernières données disponibles au niveau mondial publiées en 2013 par l’OMS comptabilisaient 14,1 millions de nouveaux cas de cancer en 2012, contre 12,7 millions en 2008 et 8,2 millions de décès contre 7,6 millions. L’augmentation régulière du nombre des malades s’explique par certains facteurs contre lesquels on ne peut agir : une population mondiale en pleine croissance (de 6,1 milliards en 2000, elle est passée à 7,06 milliards en 2012 et devrait atteindre 8,3 milliards en 2030) et vieillissante. Il faut y ajouter un accroissement de la fréquence des tumeurs. En extrapolant ces données, on peut s’attendre sur notre planète, d’ici à 2030, à une augmentation de 70 % du nombre de nouveaux cas, soit environ 26,4 millions de personnes touchées et 17 millions de décès dus au cancer par an.

Le tabac, nouvelle plaie en Afrique

Mais il est un facteur largement pointé du doigt lors ce de congrès et sur lequel il est impératif d’agir : la consommation de tabac. C’est la première cause de mortalité prématurée, mais aussi le premier facteur de cancers évitables. Le cancer du poumon est responsable d’un décès toutes les six secondes, soit six millions par an chez les hommes. Et les femmes seront de plus en plus concernées. En France, par exemple, la mortalité liée à l’herbe à Nicot augmente de 6 % par an depuis l’an 2000 (contre une baisse de 1 % chez les hommes). Mais c’est dans les pays les plus défavorisés que la situation risque de devenir la plus dramatique, car c’est vers eux que se tournent désormais les producteurs de tabac. Et ces États ne mènent aucune action suffisante pour mettre en garde la population, et notamment les jeunes, contre les dangers de la cigarette.

Si le cancer progresse sur tous les continents, 60 % des nouveaux cas sont localisés en Afrique, Asie et Amérique latine. Des régions qui représentent 70 % des décès dus au cancer dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé estime que, rien qu’en Afrique, 600 000 cas de cancer sont déclarés chaque année et que, parmi les personnes diagnostiquées, 500 000 en décèdent. « Ce continent doit supporter 25 % de la totalité de la charge liée aux maladies alors que moins de 1 % des dépenses mondiales de santé y sont réalisées ! » se désole Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer. Sa population ne peut évidemment pas bénéficier des nouveaux traitements, bien trop coûteux pour elle. D’ailleurs, même les pays riches trouvent la note salée …

Source : Cancer : il est vraiment temps de s’en faire un monde ! – Le Point

20161031 – News / technologiesApple supprime le mythique son de démarrage sur ses nouveaux MacBook

Depuis la fin des années 90, le son de démarrage des Mac était devenu incontournable. Apple semble vouloir y mettre fin.

Source : Apple supprime le mythique son de démarrage sur ses nouveaux MacBook

20161031 – Pollution: 300 millions d’enfants respirent de l’air toxique

POLLUTION La pollution de l’air contribue chaque année à la mortalité de 600.000 enfants de moins de cinq ans…

Un enfant sur sept respire quotidiennement un air nocif, dangereux pour les poumons, mais aussi pour le cerveau. Quelque 300 millions d’enfants dans le monde vivent dans un endroit où la pollution de l’air extérieur excède jusqu’à six fois les normes internationales, contribuant dans une large mesure à la mortalité infantile, selon un rapport de l’Unicefpublié lundi.

>> A lire aussi : Plus d’un Terrien sur dix respire un air de mauvaise qualité

Cette nouvelle étude du Fonds des Nations unies pour l’enfance paraît une semaine avant le début de la conférence de l’ONU sur le climat, la COP22, qui doit se tenir à Marrakech au Maroc du 7 au 18 novembre. L’Unicef saisira cette occasion pour lancer un appel aux dirigeants mondiaux pour qu’ils agissent sans attendre pour réduire la pollution atmosphérique dans leur pays.

« La pollution de l’air contribue de façon importante à la mortalité de quelque 600.000 enfants de moins de cinq ans annuellement et menace la vie et l’avenir de millions d’autres », déplore le Directeur général de l’Unicef, Anthony Lake. « Les substances polluantes, non seulement endommagent les poumons des enfants mais elles peuvent aussi franchir la barrière protectrice du cerveau et endommager irrémédiablement leur développement cérébral, compromettant leur avenir », ajoute-t-il, avant de souligner qu’« aucune société ne peut se permettre d’ignorer la pollution ».

Deux milliards d’enfants subissent une pollution atmosphérique hors normes

En s’appuyant sur l’imagerie satellite, cette étude montre qu’environ deux milliards d’enfants vivent dans des pays où la pollution atmosphérique résultant des émissions des véhicules, de l’utilisation intensive de carburants fossiles, de la poussière et de l’incinération des déchets, surpasse les normes acceptables de qualité de l’air établies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

>> A lire aussi : Où peut-on respirer (moins mal) en France ?

L’Asie du Sud compte le plus grand nombre d’enfants respirant un air fortement pollué (620 millions), suivie par l’Afrique (520 millions) et l’Asie de l’Est et le Pacifique (450 millions), selon le rapport. Les auteurs étudient également la pollution à l’intérieur des habitations engendrée par l’utilisation du charbon et du bois pour cuisiner et se chauffer, qui touche surtout les enfants de familles pauvres vivant en zone rurale dans les pays en développement.

Mesures d’urgence

Pour combattre ce fléau, l’Unicef demande aux dirigeants de la planète qui participeront à la COP22 de prendre plusieurs mesures d’urgence dans leurs pays respectifs pour améliorer la qualité de l’air et protéger les enfants.

L’agence onusienne les encourage notamment à faire davantage d’efforts pour se conformer aux normes internationales de qualité de l’air en réduisant le recours aux énergies fossiles. L’Unicef leur demande aussi de faciliter l’accès des enfants aux soins médicaux, dont des campagnes de vaccination pour réduire leur vulnérabilité aux maladies respiratoires.

L’agence préconise également que les sources de pollution comme les usines ne se trouvent pas à proximité des écoles et des terrains de jeu. Et souligne aussi qu’une meilleure gestion des déchets peut réduire la quantité de détritus brûlés dans les collectivités. Enfin, des gazinières plus propres amélioreraient la qualité de l’air dans les habitations, ajoute l’agence.

Source : Pollution: 300 millions d’enfants respirent de l’air toxique

20161030 – CETA, élections en Islande, séisme en Italie… les 5 infos à retenir du week-end

Petite séance de rattrapage avec les informations à retenir de ces deux derniers jours.

Vous n’avez pas suivi l’actualité pendant le week-end ? Voici les cinq informations majeures de ces deux derniers jours.

L’UE et le Canada ont signé leur ambitieux traité de libre-échange (CETA) après un retard dû à de vifs désaccords entre Belges. Mais le plus difficile commence : sa ratification obligatoire par chacun des différents parlements des pays de l’Union.

Le texte du CETA devra désormais être ratifié par le Parlement européen, sans doute au début de 2017, ce qui permettra une mise en œuvre provisoire et partielle. Ensuite, pas moins de 38 assemblées, nationales ou régionales, devront se prononcer dans les pays de l’Union. Des procédures qui pourraient prendre plusieurs années et semblent, désormais, pleines d’incertitudes.

Le premier ministre islandais Sigurdur Johannsson a annoncé sa démission après des législatives anticipées qui n’ont pas dessiné de majorité. M. Johannsson restera en fonction jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement.

L’Islande entre dans une phase d’intenses marchandages politiques, ni l’alliance de centre-gauche emmenée par les Pirates contestataires, ni la coalition de centre-droit sortante n’obtenant la majorité absolue. Ces élections ont sonné comme une déception pour le jeune Parti pirate au programme libertaire qui n’a pas enregistré la percée que les sondages lui promettaient.

Le directeur du FBI, James Comey, a informé par courrier des élus du Congrès, contrôlé par les républicains, que de nouveaux messages potentiellement « pertinents » avaient été découverts dans une enquête distincte des investigations closes en juillet dernier sur la messagerie privée utilisée par Hillary Clinton lorsqu’elle était secrétaire d’Etat. Ces messages doivent désormais être examinés pour déterminer s’ils contiennent des informations confidentielles. Donald Trump, qui semblait se diriger vers une défaite dans dix jours selon les sondages, a saisi l’aubaine pour assurer à ses partisans que l’élection n’était pas perdue.

Lire aussi :   Trump ne peut pas gagner, mais Clinton peut perdre

Le président du Parti populaire a été reconduit à la tête du gouvernement après avoir remporté un vote de confiance au Congrès, grâce à l’abstention d’une partie des socialistes. M. Rajoy, qui a bénéficié des votes de son parti et de 32 députés centristes de Ciudadanos, revient ainsi au pouvoir après un blocage politique qui aura duré dix mois, marqués par deux élections législatives (le 20 décembre et le 26 juin) n’ayant pas donné de majorité claire.

Le centre de l’Italie a été frappé par un nouveau séisme, ressenti jusqu’à Rome. De magnitude 6,5, la secousse est la plus forte dans la péninsule depuis 1980, détruisant de nouveaux bâtiments sans toutefois faire de victimes. L’épicentre est situé à 6 kilomètres au nord de la petite ville de Norcia, non loin de celui qui avait déjà eu lieu cette semaine.

L’éclairage :   L’enchaînement de séismes en Italie est « un processus qui peut perdurer indéfiniment »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/10/30/ceta-elections-en-islande-seisme-en-italie-les-5-infos-a-retenir-du-week-end_5022777_4355770.html#IRMASOLrHV410T4v.99

Source : CETA, élections en Islande, séisme en Italie… les 5 infos à retenir du week-end