20171228 – Contrôle des chômeurs : « le bâton » pour « dégonfler les statistiques » ? – Le Point

Contrôler les chômeurs est « normal » et ne signifie pas qu’on « va poursuivre chacun » ou qu’il y a « une suspicion derrière chacun », a fait valoir Emmanuel Macron mercredi 27 décembre. © PHILIPPE HUGUEN / AFP/ PHILIPPE HUGUEN

La révélation par Le Canard enchaîné, mercredi 27 décembre, d’une note interne au ministère du Travail proposant de revoir le      régime de sanctions vis-à-vis des chômeurs pas assez actifs dans leur recherche d’emploi a suscité une vive polémique dans la classe politique et médiatique. Emmanuel Macron a tenté d’éteindre l’incendie depuis la station de ski de La Mongie, où il s’est octroyé quelques jours de vacances. Contrôler les chômeurs est « normal »      et ne signifie pas qu’« on va poursuivre chacun » ou qu’il y a « une suspicion derrière chacun », a fait valoir le président de la République sur LCI.     Mais cela suffira-t-il à apaiser les esprits ? « La thématique du contrôle des chômeurs reste une matière hautement inflammable, surtout quand elle revient sur le devant de la scène en pleine trêve des confiseurs, après la fuite d’une note ministérielle », résume Étienne Lefebvre dans Les Échos.

Largement commenté, presque plus que la baisse du nombre de demandeurs d’emploi en novembre, ce changement avait pourtant été évoqué lors de la campagne présidentielle. Marc Landré, du Figaro, rappelle en effet que « le durcissement à venir du contrôle des chômeurs n’est pas une surprise ». Le programme d’Emmanuel Macron promettait « un contrôle accru de la recherche d’emploi », abonde Dominique Albertini dans les colonnes de Libération. Dans Le Parisien, Marc Lomazzi et Pauline Théveniaud constatent d’ailleurs que « le président assume cet engagement de campagne. D’autant qu’il est persuadé d’avoir l’opinion avec lui ». Et pour cause, la cote de popularité d’Emmanuel Macron (54 %) a fait un bond de six points en décembre, ce qui lui permet           d’obtenir l’approbation de plus d’un Français sur deux pour la première fois depuis juillet, selon le baromètre mensuel de           l’Ifop pour Le Journal du dimanche.

Source : Contrôle des chômeurs : « le bâton » pour « dégonfler les statistiques » ? – Le Point

Avis Pimpf : C’est une vraie obsession , je ne suis pas sur que la majorité des gens qui sont au chômage le sont réellement par plaisir. Oui il y en a certainement qui abusent du système et préfèrent se la couler douce, je ne suis vraiment pas persuadé que cela représente la majorité des chomeurs.

Quand tu as fais un emploi toute ta vie, que ta boite ferme ou que l’on te vire afin de garder la « solvabilité » de l’entreprise , ou que tu es à un age ou tu vas avoir du mal à retrouver un job ce n’est pas simple…

Publicités

N'hesitez pas à partager vos impressions & opinions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s