20151217 – «Star Wars – Le Réveil de la Force»: «J’avais du mal à me regarder en Kylo Ren dans un miroir», confie Adam Driver, le nouveau méchant de la saga

Adam Driver est à la fois très grand et très timide. Quand on le rencontre en tête-à-tête au Convention Center de Los Angeles, il est difficile d’imaginer que du haut de son mètre 91, ce gentil géant va terroriser les héros de Star Wars – Le Réveil de la Force sous la défroque du sombre Kylo Ren. Cet abonné au cinéma indépendant, découvert dans la série Girls puis vu récemment dans While We’re young etFrances Ha de Noah Baumbach et Hungry Heart de Saverio Constanzo, tient un rôle prépondérant dans ce septième volet de la saga. C’est avec beaucoup de douceur que ce trentenaire au charme délicat s’est confié à 20 Minutes

Quel souvenir gardez-vous de votre première rencontre avec le réalisateur J.J. Abrams ?

Je suis allé le voir à Los Angeles il y a trois ans et tout de suite, il m’a dit qu’il tenait à ce que les émotions soient reines dans le film et qu’il ne voulait pas sacrifier les personnages au grand spectacle. Il m’a fallu quelques semaines, une autre discussion avec J.J., et une rencontre avec la productrice Kahtleen Kennedy avant d’accepter le rôle.

Vous n’avez pas été immédiatement emballé à l’idée de participer à la sagaStar Wars ?

Je prends mon travail très au sérieux et cela me semblait une telle responsabilité de créer un personnage aussi fort dans un projet si impressionnant qu’il m’a fallu le temps de la réflexion. J’ai fini par comprendre que si cela me faisait si peur, c’était sans doute une bonne raison de me lancer dans l’aventure.

C’est le même processus qui vous a fait vous engager dans les Marines en 2001 ?

Ce n’était pas tout à fait la même chose. Les attentats du 11 septembre m’avaient traumatisé ce qui m’a pousser à entrer dans l’armée. M’engager sur Star Wars ne mettait pas ma vie en danger, mais il est vrai que j’aime bien sortir de ma zone de confort pour essayer d’avancer. C’est en se lançant des défis qu’on grandit.

En quoi ce rôle est-il aussi exceptionnel ?

Il est diffcile de décrire ce qu’on ressent la première fois qu’on se retrouve en costume avec son sable laser à la main ! Kylo Ren est beaucoup plus que cela. C’est un personnage complexe qui brasse des émotions très fortes. Il est aussi complexe dans sa psychologie que les hommes que j’ai pu incarner dans des films indépendants.

Le costume de Kylo Ren vous a-il aidé à créer ce grand méchant ?

J’entretenais une relation amour-haine avec le costume comme avec le sabre laser qui est, en fait, très fragile ! Tout cela était fort inconfortable, mais cela tombait bien car Kylo Ren est plutôt mal dans sa peau. J’ai mieux compris Kylo quand je me suis vu en costume dans le miroir : au début, j’avais du mal à me regarder.

Quel type de réalisateur est J.J. Abrams ?

Il reste d’un calme olympien comme ces jongleurs qui ne laissent jamais tomber une balle. Il est capable de vous parler des subtilités de votre rôle tout en répondant à dix coups de fil et en dirigeant une scène. Sa capacité à compartimenter ses idées m’a épaté tout comme ses nerfs d’acier face à ce tournage pharaonique.

Que va changer Star Wars dans votre vie ?

Je préfère ne pas me projeter dans l’avenir… Il y a des moments où cela m’effraie et d’autres où je tremble d’excitation. Pour l’instant, je ne me vois pas courir les conventions pour donner des autographes. Mais cela changera peut-être, tous les fans que j’ai déjà rencontrés étaient vraiment sympas et animés d’un esprit bon enfant.

Source : «Star Wars – Le Réveil de la Force»: «J’avais du mal à me regarder en Kylo Ren dans un miroir», confie Adam Driver, le nouveau méchant de la saga

20151217 – News :«Star Wars – Le Réveil de la Force»: Qui sont les nouveaux héros de la saga?

John Boyega et Chris Isaac dans Star Wars – Le Réveil de la Force – Lucasfilm/Disney

Si Daisy Ridley est la nouvelle héroïne de la saga Star Wars, d’autres jeunes acteurs apparaissent aussi dans Le réveil de la Force. John Boyega et Chris Isaac sont les deux beaux gosses complices qui vont faire craquer les fans, le premier en soldat qui se découvre courageux, le second en pilote intrépide. 20 Minutes les a rencontrés à la conférence de presse donnée le 6 décembre à Los Angeles.

John Boyega, l’inconnu qui ne le restera pas

J.J. Abrams a eu du nez. Non content de révéler la belle Daisy Ridley côté filles, le réalisateur donne un rôle prépondérant à John Boyega, acteur britannique entrevu dans Attack the Block (Joe Cornish, 2011). « J’ai eu la chance de porter un costume de stormtrooper et une veste de rebelle. Je manie un sabre laser et un blaster. Et je joue face à Han Solo et Chewbacca : je crois que J.J. a écrit ce rôle en s’inspirant de mes rêves les plus fous ! », confie-t-il.

Oscar Isaac, ce héros au sourire si doux

Oscar Isaac, vu récemment dans le rôle-titre de Inside Llewyn Davis des frères Coen (2013) et dans A Most Violent Year de J.C. Chandor (2014) apporte un authentique souffle épique à un personnage qui n’est pas sans évoquer un jeune Han Solo. « Ma relation principale était avec le robot BB-8. Ma seule histoire d’amour dans le film est avec ces deux adorables petites boules », plaisante-t-il. On s’autorise à penser que la délicieuse machine sera suivie par bien des fans dans sa passion pour l’acteur…

Source : «Star Wars – Le Réveil de la Force»: Qui sont les nouveaux héros de la saga?

20151217 – News / Star Wars  : (5) L’avis de «Libération» sur le nouveau «Star Wars» : un épisode «marqué par cette ambition claire de cocher toutes les cases» – Libération

Tout savoir sur les dernières actualités politiques, monde, société, sports, écologie avec le journal en ligne Libération.

L’avis de «Libération» sur le nouveau «Star Wars» : un épisode «marqué par cette ambition claire de cocher toutes les cases»

«L’épisode VII est ainsi marqué par cette ambition claire de cocher toutes les cases, de valider tout ce que le public attend en termes de blockbuster (action, amour, camaraderie, transmission), de légitimité Star Wars (personnages, anecdotes, us et coutumes bizarres et clins d’œil ironiques), et de l’entraîner encore plus loin, avec de nouveaux personnages, de nouveaux espaces. En somme, de prouver pour de bon la légitimité totale de l’histoire.»

voici la critique de Star Wars : Le Réveil de la Force par notre équipe.

Source : (5) L’avis de «Libération» sur le nouveau «Star Wars» : un épisode «marqué par cette ambition claire de cocher toutes les cases» – Libération

20151217 – Star Wars 7: notre guide de survie pour éviter les spoilers – L’Express

Sur Facebook, recourir à une extension

Sur Twitter, filtrer les mots-clefs

Sur Chrome, bloquer la Force

Sur Firefox, les mots-clefs, toujours les mots-clefs

Ne pas oublier les commentaires

Source : Star Wars 7: notre guide de survie pour éviter les spoilers – L’Express

20151217 – Star Wars :La Légion 501, ces fans costumés « tombés dans Star Wars » quand ils « étaient petits »

Rencontre avec les représentants français de la Légion 501, la plus grande association de fans costumés de « Star Wars », adoubée par le créateur de la saga….

Source : La Légion 501, ces fans costumés « tombés dans Star Wars » quand ils « étaient petits »

20151217 – Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir: notre critique du premier film, en 1977 – La Voix du Nord

Le 19 octobre 1977 sort «Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir» en France. – Cinéma – La Voix du Nord

Le 19 octobre 1977 sort « Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir » en France. Notre critique de l’époque évoque un « conte merveilleux », « le film fantastique le plus cher du monde », une « oeuvre colossale au plan technique et des effets spéciaux ». Et un film « en voie de battre les recors de recettes de tous les temps »… Retrouvez ci-dessous la critique du film en intégralité…

Source : Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir: notre critique du premier film, en 1977 – La Voix du Nord

20151217 – Suicide Squad : un nouveau synopsis dévoilé

Le très attendu film Suicide Squad se dote d’un nouveau synopsis et nous dévoile un peu plus les détails de son intrigue.

Un gang de criminels incarcérés, dangereux et induvidualistes

Ce que l’on sait pour le moment c’est que le film qui réunira tout de même Cara Delevingne (L’Enchantresse), Will Smith (Deadshot), Jared Leto (The Joker),Margot Robbie (Harley Quinn), Ben Affleck (Batman), Jesse Eisenberg (Lex Luthor) et Viola Davis (Amanda Waller) se concentrera sur cette dernière et sur sa détermination à former une équipe de choc.

Source : Suicide Squad : un nouveau synopsis dévoilé