20160509 – News : Yann Barthès arrive sur TF1 et sur TMC à la rentrée – metronews

 

Le petit monde de la télévision est en ébullition. Alors que Yann Barthès a annoncé ce lundi matin qu’il quittait Canal+ et la présentation du « Petit Journal », les rumeurs vont bon train sur son avenir à la rentrée prochaine. Ce matin, certains médias annonçaient que Yann Barthès allait rejoindre France 2. Un choix logique quand on sait que Bangumi, sa société de production, sera en charge de la nouvelle émission culturelle de France 2 en septembre prochain. Manque de bol, Vincent Meslet a démenti l’information. « A ce jour, il ne vient pas chez nous », a indiqué, le patron de la chaîne publique au journal Le Monde.

Une hebdo sur TF1 et une quotidienne sur TMC

Contre toute attente, Yann Barthès a en réalité signé avec TF1. C’est ce qu’a révélé le site de GQ et que metronews est en mesure de confirmer. Courtisé par de nombreuses chaînes, l’animateur rejoindra donc le groupe TF1 en septembre prochain où l’attendent de jolis projets. Outre une hebdomadaire en deuxième partie de soirée sur TF1, il devrait également hériter d’un rendez-vous quotidien sur TMC en access prime time.

D’après puremedias, la société de production Bangumi aurait déjà déposé plusieurs noms comme « Le Quotidien 10 », « Le Nouveau Quotidien », « LNQ10 », 10 étant le numéro de la chaîne TMC sur la TNT. Plus drôle, pour son émission sur TF1 Bangumi aurait également déposé « Temps de cerveau disponible », en référence à la célèbre phrase de Patrick Le Lay, l’ex-patron de la chaîne privée. On reconnaît là l’humour du « Petit Journal »…

Source : Yann Barthès arrive sur TF1 et sur TMC à la rentrée – metronews

Avis Pimpf : ça ne sent pas bon pour Canal  + tout cela , cela sent la fin de la chaîne, si les animateurs commencent à en partir, vu que le Petit Journal était presque la seule émission à grosse audience de la chaine ça craint pour la suite …

20160424 – News / Médias : Vincent Bolloré va-t-il fermer Canal + ?

Est-ce à cela qu’il pense en se rasant le matin ? L’entrepreneur milliardaire Vincent Bolloré a évoqué en public la disparition de Canal +. Pour quelle raison ?

Il ne va pas se faire que des amis. Le président de Vivendi a brandit la menace d’une disparition de Canal +, lors d’une assemblée générale de Vivendi. Et pour cause : la chaîne pourrait afficher cette année « un déficit de 400 millions d’euros », si le groupe « ne réagit pas ».

Or l’an dernier, Canal a déjà perdu 264 millions d’euros. Sans parler de la dette, qui dépasse le milliard d’euros, et du nombre d’abonnés, qui baisse, selon un article du Figaro.

« Il faudra arrêter le robinet »

En somme, le trou se creuserait un peu trop au goût de l’homme d’affaires. « Il y a un moment où il faudra arrêter le robinet. Vivendi ne pourra pas apporter de l’argent indéfiniment à Canal+ », a t-il lancé.

Selon Le Canard Enchaîné, le fondateur de l’empire Bolloré serait en train de réfléchir au sort de l’émission Le Petit Journal, qui attire pourtant près d’1,5 million de téléspectateurs en moyenne. Tout simplement car son budget serait trop élevé.

Pour éviter le scénario du pire, à savoir la fermeture de la chaîne, Vivendi va tenter d’assainir ses comptes, notamment en réduisant les coûts. L’esprit Canal survivra t-il à la cure d’austérité qui s’annonce ?

Principal actionnaire de Vivendi, dont il préside le conseil de surveillance, Vincent Bolloré a pris également la tête du conseil de surveillance de la chaîne cryptée à l’été 2015.

Source : Médias : Vincent Bolloré va-t-il fermer Canal + ?

%d blogueurs aiment cette page :