20160512 – TAG / Défi Grignotage de série #08 – Ripper Street

Voici le huitième pilote de série TV pour le   TAG du blog La Chambre Rose et Noire  qui s’intitule le Grignotage des séries

De nouveau je fais appel à mon abonnement Netflix et à  la liste de séries que j’ai dans ma liste à voir sur Netflix .

game-of-thrones-star-bennet-drake-ripper-street-interview-james-rampton-591294

Mon dévolu cette fois ci est tombé sur la série Ripper Street, qui se déroule à Londres, quelques mois après les méfaits de Jack L’Éventreur, qui a marqué les esprits de la population mais aussi parmi les  officiers de la police Londonienne. Dès que de nouveaux meurtres se déroulent sur des femmes et des prostitués à White Chapel on croit deviner les actes de Jack l’éventreur, mais parfois à tort.

Ce qui m’a plu avec cette série c’est à la fois cette série autour des meurtres de Jack l’éventreur mais pas que, déjà voir cet état de psychose au niveau des membres de la police mais aussi de la presse, qui montre qu’ils sont prêts à tout raccourcis, comme quoi l’histoire se répète.

Le casting est pas mal on retrouve pas mal d’acteurs connus dont certains ont participé à des séries tel que Les Piliers de la Terre, Game of Thrones, bre, des visages connus du monde des séries TV.

J’ai bien aimé l’ambiance, le jeu des acteurs mais aussi et surtout l’histoire ainsi que le contexte historique donc oui je continuerais certainement cette série.

Ma note finale :

7 sur 10

Note_7sur10

 

 

20160531 – Pour la moitié des parents, l’école n’est plus adaptée aux enfants d’aujourd’hui – Le Point

Plus de la moitié des parents d’élèves estiment que l’école contemporaine n’est plus adaptée aux enfants de la génération actuelle, révèle un sondage publié mardi.

Quelque 52% des parents interrogés par OpinionWay pour la fédération des parents d’élèves de l’enseignement catholique (APEL), en partenariat avec La Croix, jugent que l’école n’est plus adaptée aux enfants d’aujourd’hui. Ce pourcentage grimpe à 77% pour les parents de lycéens.

Les parents mettent l’accent sur la nécessité « de tenir compte des différences individuelles entre élèves » (à 92%) et d' »adapter les pédagogies » (à 91%). Ils prônent la réduction du temps scolaire à une demi-journée (à 73%) et le remplacement des classes traditionnelles par des regroupements selon les niveaux de performances (à 63%).

Ils insistent également à 89% sur l’importance de veiller au bien-être des élèves, selon cette enquête réalisée auprès de parents d’enfants scolarisés dans le public et le privé.

La transmission des savoirs et connaissances fondamentaux devrait rester la priorité de l’école pour la moitié des parents (alors qu’elle ne remplit ce rôle en priorité que pour 44% d’entre eux). Mais les attentes vis-à-vis de l’école contemporaine « sont recentrées sur l’individu » et « l’épanouissement de l’élève », note Julien Goarant, directeur des études à OpinionWay.

« On souhaite une individualisation des parcours tout en faisant des élèves des personnes qui ne soient pas individualistes », relève Caroline Saliou, présidente de l’Apel, dont le congrès se déroule à Marseille en fin de semaine avec pour thème « Pourquoi l’école? ».

L’enseignement privé catholique sous contrat accueille quelque 18% des enfants en France.

Le sondage a été réalisé en ligne par OpinionWay les 13 et 14 avril, auprès de 544 parents d’élèves.

31/05/2016 15:59:20 –  Paris (AFP) –  © 2016 AFP

Source : Pour la moitié des parents, l’école n’est plus adaptée aux enfants d’aujourd’hui – Le Point

20160527 – Portes ouvertes dans les crèches de Vanves

Pas de place en crèche ? D’autres solutions existent. A Vanves, la mairie propose aux familles qui n’ont pas pu obtenir de place dans un établissement municipal de venir découvrir les autres modes de garde à leur disposition.

Pour la 5e année de suite, elle organise ce samedi une matinée « portes ouvertes » dans les crèches associatives et privées de la commune.

Samedi 28 mai de 10 heures à 13 heures à la crèche parentale associative Elphy, 14, rue Ernest-Laval, la crèche parentale associative Les Petites Canailles, 91, rue de l’Avenir, et la micro-crèche privée Happy Zou, 38, rue du Clos-Montholon à Vanves.

Source : Portes ouvertes dans les crèches de Vanves

20160527 – News : Nourriture : l’énorme gaspillage des Français

Chaque année, les Français gaspillent dix millions de tonnes de produits alimentaires. Un Français gaspille 26 kilos de nourriture par an.

26 kilos de nourriture, c’est ce que gaspille, chaque année un Français, selon l’ l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, qui lance une campagne contre le gaspillage alimentaire. 10 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillées chaque année en France. Soit une valeur de 16 milliards d’euros de nourriture, perdue ou jetée chaque année.

 Ces volumes représentent un impact carbone de 15,3 millions de tonnes équivalent CO2, soit 3% des émissions de gaz à effet de serre de la France, ajoute l’Ademe.

Le gaspillage plus important dans la restauration

Le gaspillage est présent à toutes les étapes de la chaîne alimentaire : un tiers au moment de la consommation, mais un autre tiers lors de la production, 21% lors de la transformation et 14% lors de la distribution.

Chez lui, chaque consommateur gaspille 26 kg de nourriture par an. Cela représente “environ 30 g par repas et par convive”, précise l’Ademe. En restauration collective et commerciale, les pertes et gaspillages sont “quatre fois plus importants”, avec 130 g par repas et par convive.

La publication de cette étude intervient alors que le Parlement a voté en février des mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

Source : Nourriture : l’énorme gaspillage des Français

20160527 – News : Le top 10 des pires phrases de drague jamais entendues – Grazia.fr

Les phrases de drague que personne n’a envie d’entendre

Parfois, les garçons peuvent être extrêmement maladroits dans leurs techniques d’approche. Découvrez les 10 pires phrases de drague qu’on n’ait jamais entendues !

Le top 10 des pires phrases de drague jamais entendues

En voulant ressembler à des poètes ou lancer une phrase d’approche originale, certains garçons s’avèrent très maladroits alors qu’il suffit de quelques attitudes simples pour nous séduire. Jetez un coup d’œil sur le top 10 de nos pires phrases de drague !

Est-ce que tu as un plan ? Je me suis perdu dans tes yeux

Le poète raté. Il écrit des pages et des pages de poésie sur ses carnets, et il a toujours rêvé qu’on reconnaisse son succès. Loin de chercher à vous importuner avec ses phrases de drague alambiquées, il veut au contraire vous révéler son immense talent. Il y a fort à parier qu’il sera ravi de composer des odes à votre éloge et que vous serez sa muse inspiratrice.

Si tu étais un sandwich au McDo, tu serais le Mc-nifique

Le fan de junk food qui ne vit que pour son menu de nuggets et de McFlurry. Vous vous doutez qu’avec une telle approche, il y a de fortes chances que vous passiez votre premier rancard dans un fast food et qu’il collectionne les bons de réduction pour pouvoir y manger gratuitement.

Mademoiselle, tu t’appelles Google ? Parce que tu es tout ce que je recherche

Le geek névrosé qui n’a jamais appris à draguer et a beaucoup de mal à sortir le nez de son ordinateur. Il n’est pas très à l’aise pour vous parler, et il préfère vous envoyer des mails. Sa machine a d’ailleurs un prénom féminin, et il passe plus de temps avec elle qu’avec vous.

Tes yeux marron sont tellement beaux qu’ils me font penser à un torrent de boue

Il a voulu faire une métaphore, mais il a eu 8 au bac de français. Vous pouvez néanmoins saluer son courage et sa témérité. Ce garçon est sans doute très spontané, et il a cherché à bien faire sans réfléchir avant de parler. Peut-être qu’il a du mal à aborder les filles. Sa maladresse peut avoir un côté touchant.

Vous êtes belle à un point qu’il y a même plus besoin de virgule

Ce garçon est sans doute un « grammar nazi » assumé. Si vous sortez ensemble, vous pourrez vous faire des après-midi Bescherelle et regarder « Des chiffres et des lettres » à la télévision.

On devrait t’arrêter pour excès de beauté sur la voie publique

Oui, vous comprenez : vous irradiez la beauté au point que vous pourriez devenir un danger public. Et même dans ses phrases de drague, Monsieur est très soucieux du bien-être de l’État.

J’ai un problème avec mon portable : il manque ton numéro

À moins de travailler chez Free ou SFR, vous pouvez dès à présent lui rétorquer que vous n’êtes pas technicienne et qu’il devrait se tourner vers le service après-vente.

Tu t’es fait mal quand tu es tombée du paradis ?

On sait que vous êtes belle comme un ange, mais ce séducteur cherche sans doute un peu trop à flatter votre ego. Attention à ne pas vous laisser piéger par ses phrases de drague enjôleuses.

Je me doute que tu n’embrasses pas les inconnus, alors voilà, je me présente

En voilà un qui a appris les bonnes manières à l’école ! N’hésitez pas à lui rétorquer qu’un gentleman n’est pas censé adresser la parole à une fille qui ne lui a pas été présentée. Et que vous le trouvez plutôt relou.

Je m’appelle Prince et je suis charmant, on m’a dit que tu me cherchais ?

Voilà un romantique prétentieux qui croit encore aux contes de fées. Si vous voulez tenter de vivre heureuse et d’avoir beaucoup d’enfants, vous pouvez lui laisser sa chance. Sinon, n’hésitez pas à lui rappeler que ces phrases de drague cavalières sont peut-être un peu dépassées en 2016.

Clémence Rigny pour Grazia

Source : Le top 10 des pires phrases de drague jamais entendues – Grazia.fr

 

Avis Pimpf : j’ai toujours été nul pour draguer mais alors de balancer des trucs pareils je n’aurais jamais osé. Il y en a vraiment qui espère impressionner avec ça ?

20160526 – News / France 2 : Une responsable d’Engie émue par les révélations de « Cash Investigation »

Après l’affrontement stérile, l’émotion ? Désormais, certains dirigeants des grandes entreprisessont coachés par des agences de communication pour affronter le plus intelligemment possible les équipes de « Cash Investigation », le magazine de France 2. Fini donc les rencontres musclées entre Elise Lucet et des personnalités qui tentent de l’esquiver, comme on avait pu le voir avec Rachida Dati ou avec un ex-cadre de France Télévisions, ou les happenings de la journaliste lors d’une assemblé générale de Sanofi ou lors d’un déjeuner entre des élus et des lobbyistes de l’industrie du tabac.

Hier, dans le numéro intitulé « Climat : le grand bluff des multinationales », les entreprises ont décidé de collaborer pour s’expliquer sur les révélations de la chaîne publique. A la fin du documentaire, par exemple, un des hauts cadres de Total a rencontré Elise Lucet. Il s’est montré particulièrement (trop ?) affable avec l’ex-présentatrice du 13 Heures de France 2 pour lui expliquer les contradictions de sa société qui s’est engagée contre le réchauffement climatique lors de la COP 21, tout en dépensant, avec d’autres entreprises partenaires, 12 milliards de dollars pour ouvrir une usine d’exploitation de sable bitumineux près de Fort McMurray, au Canada.

« Ce que vous m’avez montré n’est pas normal… »

Mais le moment le plus étonnant a été la rencontre entre Elise Lucet avec une cadre de Engie, le nouveau nom de GDF Suez. Celle-ci a été envoyée pour répondre aux dégâts environnementaux causés par une vieille centrale à charbon d’Hazelwood située à Morwell, en Australie, où un violent incendie a eu lieu pendant 45 jours il y a deux ans. « Je ne peux pas vous laisser dire ça, la sécurité, c’est une priorité pour nous« , a insisté la directrice de la responsabilité environnementale et sociétale du groupe énergétique français, en expliquant avoir fait des « beaucoup de recommandations » pour moderniser cette vieille centrale que le groupe a rachetée.

Alertée sur le cas d’un homme intoxiqué lors de l’incendie de la centrale et qui souffre d’une incurable fibrose pulmonaire, la salariée d’Engie s’est montrée très émue. « Il aurait dû porter un masque, je suis d’accord avec vous… Je ne connais pas ce cas particulier mais ce que vous m’avez montré n’est pas normal…« , a-t-elle reconnu. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Source : France 2 : Une responsable d’Engie émue par les révélations de « Cash Investigation »

20160525 – News / “Fais le plein si tu peux”, “Le bidon, la brute et le truand” : la pénurie de carburant vue par Twitter

Capture écran : Twitter / DR Alors que la pénurie de carburants crispe le pays à cause des blocages dus au mouvement de contestation contre la loi Travail, les twittos eux préfèrent en rire. Petit florilège des jeux de mots et photos-montages autour du manque d’essence.

Ce matin, parmi les trending topics (les hashtags les plus utilisés sur Twitter), il y avait #DouchylesMines, dépôt de carburants qui a été débloqué à l’aube par les forces de l’ordre, et #Camillefaitleplein, en référence à l’animateur de Virgin Radio, Camille Combal, qui parle du sujet incontournable de la semaine : la pénurie de carburants.

Mais il est loin d’être le premier à s’emparer du sujet. Sur la Twittosphère, les internautes s’amusent avec les gifs de films comme “Mad Max”, ou de la série “Mr Bean” :

Au point qu’hier après-midi, le jeu qui a fait des émules était #PénurieDeCarburantDansUnFilm. Le principe ? Détourner le titre d’un film en faisant référence à la pénurie. Avec parfois en prime, un photo-montage. Parmi les films les plus souvent cités, “Mad Max” et “Fast and Furious”

Mais l’imagination des twittos est sans borne : “Maman, j’ai raté la station”, “Et au milieu coule du sans plomb”, ou encore “Fais le plein si tu peux”… Et vous, vous avez une idée de titre ?

Source : “Fais le plein si tu peux”, “Le bidon, la brute et le truand” : la pénurie de carburant vue par Twitter