Film : Planet 51

Film d’animation : La planète 51 (Planet 51) est une planète remplie d’extra terrestres à apparence humanoîde qui vivent à peu près commes les habitants de la Terre dans les années 50 (enfin surtout comme aux USA).

Ils vivent aussi sous cette même peur que les américains avec cette peur des aliens et d’une invasion de leur planète.

Cela finit par arriver car débarque chez eux Chuck un astronaute américain  pas très futé qui va débarquer un peu avec ses gross sabots comme s’il rencontrait une espèce dégénérée.

Avec cette peur de l’étranger les gens vont avoir peur de lui et de son robot explorateur ( qui rappelle un peu Wall-e ) .
Heureusement pour Chuck il va tomber sur le petit gars sympa du coin nommé Lem qui va l’aider à se cacher et essayer de le faire rentrer chez lui.

Film gentillet, sans grande prétention qui se laisse regarder mais ne change pas la face du monde en matière de film d’animation.

Note finale  =6,5/10

Film : Salt

L’agent Salt (jouée par Angelina jolie) est un des agents les plus réputés de la CIA et pourtant sa vie va se voir entièrement basculer, suite à l’arrestation  d’un ancien espion soviétique, qui vient annoncer qu’elle est en fait un agent russe infiltrée depuis longtemps afin de détruire les USA.

Dès lors l’ensemble des collègues de Evelyn Salt sont à sa recherche pour l’arrêter et l’empêcher d’agir. Elle  va de son coté essayer de chercher la vérité et comprendre pourquoi on veut l’impliquer.

Le casting s’allonge avec la présence de Liev Schreiber qui joue l’ancien collègue de Salt qui a du mal à croire à sa culpabilité mais devra tout faire pour l’arrêter.
Bref cela reste un bon film d’action avec une intrigue assez bien ficelée mais dont on devine la trame dès le milieu du film.

Note finale : 6,5/10

Film : Le discours d’un Roi

Un des films primés à Cannes en 2011, avec Colin Firth dans le rôle de George VI qui était bègue et avait du mal à s’exprimer en direct.

Ce film est basé sur l’histoire réelle du roi George VI, le père de la reine Elizabeth II actuellement au pouvoir en Angleterre.

C’est le rapport entre cet homme qui se voit soudain obliger de prendre des responsabilités royal , et de l’appui de son épouse jouée parfaitement par Helena Bonham Carter ainsi que du professeur de diction au méthode peu conventionnelles joué par Geoffrey Rush ( qui joue un des vilains capitaine pirate dans « Pirate des Caraibes »).

Tout est correctement joué sans rentrer dans le coté trop sordide, permissif ou même larmoyant. C’est un beau film , un genre de docu-fiction bien sûr certainement un peu romancé , mais qui s’avoue être agréable à regarder .

Note finale : 8/10

Film : RED

RED est le sigle pour Retired Extremly Dangerous ou en français dans le texte : Retraités Extrêment dangereux.

Tout d’abord le casting :  Bruce Willis, Morgan Freeman, Hellen Mirren , John Malkovich, Richard Dreyfus et Karl urban.

C’est une adaptation d’un comic book de DC Comics écrite par Warren Ellis, auteur connu dans le monde des comics.

On y retrouve ainsi toute une bande d’agents spéciaux de la CIA à la retraite qui semble avoir retrouvé une vie paisible et tranquille, quand soudain on semble s’attaquer à l’ensemble de l’équipe car ils semblent être dangereux ou du moins étant possiblement compromettants suite à leur intervention lors de missions pour l’état.

Karl Urban jouele rôle du nouvel agent William Cooper qui se doit d’éliminer ces agents devenus génants, ainsi une équipe formée par Frank Moses (Willis), Joe Matheson (Freeman),Victoria( Mirren),Marvin Boggs(Malkovich) mais aussi Sarah ( jouée par Mary Lise Parker) qui se retrouve embarquée dans cette affaire sans rien avoir demandé.

Tout y est : intrigue, action, un peu de parodie des films policiers et la bonne dose d’humour qui font que ce film reste très agréable à regarder , et je précise ce n’est pas un film de Super Héros, mais cela reste néanmoins bien joué et avec une histoire qui tient la route.

Note finale : 7,5/10

Film : Harry Potter 7 partie 1

Vu pendant le voyage vers les USA, la première partie du 7ème épisode des aventures d’Harry Potter.

Ce film est beaucoup plus sombre encore que les précédents. Harry et ses amis ne sont plus à Poudlard, mais à fuir Voldemort et ses sbires qui ne cherchent qu’une chose tuer Potter.

Harry est à la recherche d’indices qu’aurait pu laisser l’ancien directeur de l’école afin de l’aider à vaincre Voldemort, mais vu le nombre de victimes qui s’allonge la tâche est plutôt rude.

Je dois avouer que parceque j’ai un peu laché Harry Potter sur le 6ème volet j’ai eu un peu de mal à suivre mais le ton est plus sombre plus « adulte » et on sent qu’on est proche du combat devastateur entre Harry et Voldemort et que tout le monde y laissera des plumes … à voir comment cela se finira

Note finale : 7/10

Soirée d’Avant première du film Green Lantern à San Francisco le 15 Juin 2011

J’ai eu la chance hier soir de pouvoir assister à l’avant première du film Green Lantern , 2 jours  avant sa sortie officielle le 17 Juin aux USA.
Ils avaient bien vu en grand chez DC Comics et Warner. Ils avaient prévu 2 salles pour diffuser le film en 3D et ensuite à nouveaux des goodies à gagner, comme ceux donnés lors de la soirée de promotion dont je vous ai parlé dernièrement.
Ensuite lors de la file d’attente ils avaient engagé quelques personnes dans des costumes de personnages connus tel que Superman, Batman, Robin,Flash, Aquaman et bien sûr Green Lantern.
Ensuite pour le film en lui même. J’avais un peu peur je dois avouer par rapport à l’acteur Ryan Reynolds, dont les performances d’acteur ne sont pas toujours très constantes mais la je dois avouer il a bien pris le pli.
Il a bien incarné le personnage de Hal Jordan le premier véritable représentant du corps des Green Lantern, les policiers cosmiques et intergalactiques,
L’utilisation de la 3D n’est pas superflue , bien au contraire, pour l’utilisation de l’ensemble des scènes spatiales et des combats , ainsi que pour d’autres scènes clés du film c’est utilisé plutôt utilisé correctement.
La présence de Sinestro et des gardiens même si légère, est suffisante pour comprendre l’intensité du film qui est centré sur le personnage de Hal Jordan.
L’histoire est proche de la série « Emerald Dawn » sorti dans les années 80 dans les comics qui avait entrepris de redéfinir plus dans les détails les origines du personnage Hal Jordan.
On peut peut être dire que c’est un peu court et vu en surface pour présenter les personnages mais on pourrait dire la même chose de l’ensemble des adaptations de comics au cinéma, mais la sincèrement j’ai vraiment retrouvé ce que j’attendais de ce personnage qui est mon personnage favori de l’univers de DC Comics, avec les personnages qu’il faut : Sinestro, Hector Hammond, les Gardiens, Carol Ferris.
Bref si je dois donner une note, ce sera 9/10 c’est une des meilleures adaptations de comics que j’ai pu voir au cinéma.
Challenge réussi pour DC Comics, ils pourront facilement lui donner une suite, comme le laisse prévoir de milieu de générique de fin ( pour se différencier de Marvel tout en faisant un peu comme eux…)