Chicago 20110621

Chicago_20110621Chicago_20110621Chicago_20110621 001Chicago_20110621 003Chicago_20110621 004Chicago_20110621 005
Chicago_20110621 006Chicago_20110621 007Chicago_20110621 008Chicago_20110621 010Chicago_20110621 014Chicago_20110621 015
Chicago_20110621 016Chicago_20110621 017Chicago_20110621 020Chicago_20110621 021Chicago_20110621 023Chicago_20110621 024
Chicago_20110621 026Chicago_20110621 028Chicago_20110621 029Chicago_20110621 030Chicago_20110621 031Chicago_20110621 032

Chicago 20110621, a set on Flickr.

2011-06-21
Nous voici de nouveau partis explorer la ville de Chicago, avec une petite ballade remontant vers Clark Street à la recherche d’un magasin de musique, petit arrêt au Best Buy du coin pour rechercher certains enregistrements pour un ami mais chou blanc…
Vu l’heure nous décidons de nous arrêter au Panera Bread près de Clark Street. Nous en profitons pour nous poser car aujourd’hui la chaleur est de 31 degrés mais c’est une chaleur humide et lourde et difficilement supportable. Ça sent le bon temps d’orage…
Après quelques recherches via le wi-fi qui est gratuit pratiquement partout nous trouvons une adresse : Reckless Records où nous trouvons notre bonheur.
Ensuite nous prenons le bus 36 en direction de Downtown Chicago avec un petit arrêt à Michigan Avenue, je dois avouer que nous avons plus qu’apprécié la climatisation dans le bus tant ça devenait pesant de se déplacer dans la rue.
Nous arrivons à coté du Chicago Theatre dont l’enseigne est bien connue pour représenter la ville et nous dirigeons sur le long de Michigan Avenue, prenant des photos tout le long des différents gratte ciel de la ville à l’architecture si hétéroclite, et du métro aérien typique de Chicago.
Nous faisons un arrêt au Jamba Juice afin de nous rafraîchir à nouveau.
J’en profite pour voir qu’à coté d’où nous nous trouvons se trouve une des boutiques de comics que je recherche : Graham Crackers comics, qui se révèle être une mine d’or à la fois pour le comics Star Wars que je cherchais pour un ami mais aussi pour ma collection privée des numéros anciens de Captain Marvel, X-Men, Superman, Teen Titans, bref une vraie caverne d’ali baba, les vendeurs furent vraiment sympas avec moi m’aidant dans mes recherches. Boutique à recommander.
Ensuite ce fut un vrai retour au Chicago Arts Institute que j’avais visité en 1990, retrouvant ainsi toute cette aile impressionnante consacrée aux artistes impressionnistes, dont pas mal d’œuvres d’artiste français (Degas, Monet,…) et bien sûr la nouvelle extension avec la nouvelle disposition pour les œuvres modernes américaines dont le fameux tableau « Nighthawks » de Edward Hooper.
On a eu une réduction sur le billet d’entrée du fait d’arriver sur la dernière heure au musée et ça nous a suffit pour les œuvres qu’on souhaitait y voir.
On passe à coté d’une enseigne indiquant le début de la fameuse Route 66 qui reliait Chicago à Los Angeles et dont la chanson de Robert Troup , dont on connaît bien la reprise faite par Depeche Mode en 1987.
Finalement bien fatigués de cette marche et visite nous prenons le bus 22 vers West Ontario afin d’aller au Hard Rock Café local où nous finissons la soirée et je déguste un vrai hamburger comme il se doit, accompagné d’une Margarita bien fraîche.
Nous reprenons le bus 22 vers Clark Street ou nous résidons juste à temps avant d’échapper à l’orage qui se dirige vers nous.

Journée bien remplie, see you later !