April 14, 2017 at 09:40PM – New Pin : Star Wars: The Last Jedi Official Teaser on Board: Star Wars

New on my Pinterest: Star Wars http://ift.tt/2bKymSn : Star Wars: The Last Jedi Official Teaser You can see it here: http://ift.tt/2pg7VOr
Publicités

20170414 – Marvel licencie un dessinateur accusé d’avoir introduit des messages « antisémites » et « antichrétiens » dans ses planches – Les Inrocks

Le nouvel album de X-Men Gold, sorti le 5 avril, est au centre d’une polémique qui a coûté son poste au dessinateur indonésien, Ardian Syaf. Celui-ci a en effet été licencié par Marvel, après que l’éditeur de bande-dessinée américain s’est rendu compte qu’il avait glissé des messages “antisémites” et “antichrétiens” dans cette nouvelle aventure. Des internautes sur les réseaux sociaux sont les premiers à avoir donné l’alerte.

Des messages cachés

https://www.facebook.com/v2.7/plugins/post.php?app_id=258773134218889&channel=http%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2Fr%2FdfuT3ctgGxC.js%3Fversion%3D42%23cb%3Df33630198be43bc%26domain%3Dwww.lesinrocks.com%26origin%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.lesinrocks.com%252Ff4b610250834b8%26relation%3Dparent.parent&container_width=470&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D765719416923984%26id%3D100004577978386&locale=fr_FR&sdk=joey&show_text=false&width=480

Sur une des planches, on voit le numéro 212, qui fait référence à la date d’une manifestation, le 2 décembre dernier, en Indonésie, contre le gouverneur de Djakarta, de confession chrétienne, accusé d’avoir blasphémé l’islam lors d’un meeting. Il avait notamment appelé à ne pas respecter le verset 5:51 du Coran, stipulant qu’il ne faut pas faire “des chrétiens et des juifs des alliés”. Or, sur une autre page, un joueur de base-ball apparaît avec un t-shirt sur lequel est écrit “5:51”.

Pour finir, les lecteurs ont remarqué que sur la même image, à côté du personnage juif Kitty Pryde, apparaît le mot “Jewelry” à moitié caché, si bien qu’on lit “Jew” (“juif”).

Marvel a dénoncé ces références “en opposition” avec ses valeurs

Il n’y a donc pas d’équivoque sur les intentions du dessinateur. Alerté, Marvel a pris la décision de le licencier. Dans un communiqué, la société affirme que ces références sont en “opposition directe avec les valeurs d’intégration que Marvel Comics et les X-Men promeuvent depuis leur création“.

Sur sa page Facebook, depuis supprimée, le dessinateur se défendait dans un message des accusations d’antisémitisme et d’antichristianisme :

“Ce sont les nombres de la justice. Ce sont les nombres de l’amour. Mon amour pour le saint Coran. Mon amour pour le dernier Prophète, le Messager. Mon amour pour Allah, le seul Dieu. Mes excuses pour tout ceci, puisse Dieu vous bénir, je vous aime tous”, expliquait-il. 

Marvel a fait savoir que ces symboles seront retirés de X-Men Gold dès les prochaines réimpressions ainsi que de ses éditions numériques.

Source : Marvel licencie un dessinateur accusé d’avoir introduit des messages « antisémites » et « antichrétiens » dans ses planches – Les Inrocks

20170414 – « Ce n’est pas un endroit pour faire ça » : un père et une mère interdits d’allaiter leur bébé dans un commissariat

« Pouvoir allaiter son bébé me semblait être un droit acquis. En fait, ce n’est pas le cas », s’indigne Nicolas, « un peu sous le choc » après ce qui vient de lui arriver. D’après ce père de 30 ans, des policiers du commissariat du 2e arrondissement de Paris n’ont pas laissé son épouse allaiter leur bébé dans le bâtiment. « Ils nous ont dit que ce n’était pas un endroit pour faire ça, qu’on n’avait pas à imposer ça aux autres, et qu’on était des mauvais parents », raconte-t-il  à franceinfo.

« Il nous a dit que les gens n’avaient pas à voir ma femme en train d’allaiter »

Après une balade dans les rues de Paris, lundi 10 avril, ce père de famille se rend au commissariat avec sa compagne et leur fils de deux mois pour faire des procurations avant l’élection présidentielle. La petite famille fait la queue à l’extérieur du bâtiment, quand leur bébé se met à pleurer. « J’avais mon fils contre moi, maintenu dans une écharpe, et il a commencé à avoir faim, explique Nicolas. Nous avons alors demandé à une policière s’il était possible d’entrer dans le bâtiment », pour s’asseoir et allaiter le bébé. « On nous a d’abord dit que c’était pas possible parce qu’il n’y avait pas de salle disponible », explique Nicolas précisant aux fonctionnaires qu’ils peuvent encore patienter un peu à l’extérieur.

Un des supérieurs vient alors les avertir qu’il est impossible d’allaiter à l’intérieur des bâtiments : « Il nous a dit que les gens n’avaient pas à voir ma femme en train d’allaiter. On leur a expliqué qu’on pouvait bien sûr mettre un drap sur mon bébé, mais il a dit non. »

Nicolas et sa compagne décident alors de rentrer chez eux. Mais quelques minutes plus tard, la mère retourne au commissariat pour demander le nom du fonctionnaire de police dans le but d’écrire une lettre racontant la situation à la préfecture. Elle s’entretient avec un troisième policier. Le ton monte, selon la famille.

Il nous a dit avec mépris qu’on était des parents indignes pour emmener un enfant dans un commissariat. Qu’on avait qu’à venir chacun notre tour pour faire notre procuration.

Nicolas

à franceinfo

« C’est inadmissible que l’on puisse empêcher l’accès à un bâtiment »

Dans la loi, rien n’interdit à une femme d’allaiter son nouveau-né dans un lieu public. Pour défendre leur droit à allaiter leur enfant, le couple a lancé une pétition sur la plateforme Change.org. Vendredi midi, elle avait recueilli près de 9 000 signatures. L’ex-ministre, Cécile Duflot, s’en est fait le relais sur Twitter.

Respecter et faites respecter le droit aux femmes d’allaiter et aux bébés de téter en public. Signer là : https://www.change.org/p/droit-a-l-allaitement?recruiter=23993511&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink 

Photo published for droit a l’allaitement

droit a l’allaitement

Le 10 avril 2017, par une journée merveilleusement ensoleillée, mon compagnon, mon fils et moi nous promenons dans le 2ème arrondissement de Paris. Mon compagnon porte notre fils, âgé de 2 mois, à…

change.org

Le couple a aussi obtenu le soutien de la mairie du 2e arrondissement. « Nous avons envoyé un courrier à la commissaire pour faire le clair sur ce qu’il s’est passé, explique-t-on au cabinet de l’édile écologiste, Jacques Boutault. C’est inadmissible que l’on puisse empêcher l’accès à un bâtiment à une maman qui souhaite allaiter. C’est tout ce qu’il y a de plus normal et de plus naturel.

« Des conditions d’intimité et d’hygiène non adaptées »

Sollicitée par franceinfo, la préfecture de police de Paris évoque une situation « exceptionelle » et « regrette de n’avoir pas pu donner satisfaction à cette famille dont la demande était bien compréhensible. » 

Au vu de l’affluence forte au commissariat ce jour-là du fait des procurations ainsi que des conditions d’intimité et d’hygiène non adaptées à la situation, le policier en charge de l’accueil du public a fait part à cette famille de l’impossibilité de pouvoir donner une suite favorable à leur requête.

Préfecture de police de Paris

De son côté, Nicolas espère recevoir un appel de la commissaire. « Le plus choquant, c’est la fragilité dans laquelle on se trouve, conclut Nicolas. Quand on est parent et que son enfant pleure, ça devient très important de le nourrir. Alors, lorsqu’on est face à une institution de la République qui ne peut pas le comprendre, on se sent très vulnérable. » 

Source : « Ce n’est pas un endroit pour faire ça » : un père et une mère interdits d’allaiter leur bébé dans un commissariat

 

Avis Pimpf : Si tout s’est passé comme décrit dans l’article je trouve cela stupide de la part du commissariat et c’est quoi ces remarques comme quoi ils sont mauvais parents?  je ne comprends pas , le commissariat est plus sale et insalubre qu’un banc public?

20170414 – Comment le groupe U2 est en train de rajeunir son image

Le groupe U2 en concert, le 23 septembre 2016 à Las Vegas. – John Salangsang/AP/SIPA

Dépassé le groupe créé en 1976 ? On aurait pu le croire. Pourtant, 2017 semble être l’année où U2 revient en partant à la conquête d’un nouveau public. La preuve ? Bono chante en duo avec Kendrick Lamar, dépoussiérant ainsi son image de vieux rockeur.

Pour les plus jeunes, U2 se limite à deux chansons : Bloody Suday et With or Without you. Mais le groupe sort de la première partie de soirée de mariage et de l’image des concerts pour les parents. Récemment, ils ont viré Lorde de son studio d’enregistrement en travaillant au même endroit. La jeune chanteuse a souligné le caractère quasi mythique du groupe en racontant sa réaction par la suite : « J’ai vu The Edge (le guitariste de U2) à la salle de gym, a-t-elle confié lors de l’interview. J’ai pensé à dire quelque chose, mais je me suis dit : ‘’Nooon’’. »

Merci Donald Trump

Mais le groupe n’est pas un mythe dépassé. Attendu au printemps, la sortie du nouvel album du groupe, Songs of Expériences, a été repoussée par le groupe à cause de l’élection de Donald Trump « L’élection a eu lieu et tout à coup le monde a changé, a confié The Edge à Rolling Stone. Nous nous sommes dit : « Attendez un instant, il faut qu’on prenne le temps de réfléchir à cet album. » » L’occasion pour U2 de repartir d’un nouveau pied.

« Je pense que notre travail n’a jamais connu un second souffle aussi fort. Nous nous sommes rendu compte que ces chansons ont une nouvelle signification et un nouvel écho aujourd’hui qu’elles n’avaient pas il y a trois, quatre ans », a expliqué le guitariste du groupe. Et en dehors de l’album, les membres de U2 prennent des risques pour renouveler leur public. Il ne nous reste plus qu’à attendre pour écouter ce que ça donne.

Source : Comment le groupe U2 est en train de rajeunir son image

20170414 – Un homme déguisé en Dark Vador sème la panique sur une plage de Normandie – actu.fr

Est-ce une plaisanterie ou l’acte d’un déséquilibré ? Un homme déguisé en Dark Vador, méchant dans la saga cinématographique Star Wars, a été aperçu, jeudi 13 avril 2017, en fin d’après-midi sur la plage du Home-Varaville, près de Cabourg (Calvados), rapportent nos confrères du Pays d’Auge.

Plusieurs appels aux policiers

Les policiers ont reçu plusieurs appels de témoins précisant que l’homme avait en sa possession une arme de poing ressemblant à « une petite mitraillette », selon une source judiciaire contactée par Normandie-actu. Après vérification, l’arme s’est révélée être un simple tuyau en PVC.

L’individu, qui serait âgé de 18 ans, a été interpellé sur la plage de Cabourg. Les policiers ont été aidés par la brigade de gendarmerie de Troarn.

Premier jour de la Star Wars celebration

Hasard du calendrier ou pas, jeudi 13 avril 2017, coïncidait avec le premier jour de la Star Wars celebration qui se déroule à Orlando, en Floride (États-Unis), à l’occasion du  40e anniversaire de la saga étoilée…

Source : Un homme déguisé en Dark Vador sème la panique sur une plage de Normandie – actu.fr

20170414 – Asie : l’escalade entre la Corée du Nord et les Etats-Unis en quatre actes

Jusqu’où ira l’escalade ? Depuis le bombardement américain en Syrie, la tension est montée progressivement entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. L’armée de Pyongyang a promis une « réponse sans pitié » à toute provocation américaine, dans une déclaration publiée vendredi 14 avril par KCNA, l’agence de presse officielle du régime soupçonné de vouloir mener, ce week-end, un essai nucléaire.

Franceinfo reprend le fil de ces dernières semaines.

Acte 1. Les Etats-Unis envoient un porte-avions vers la Corée

Moins de 48 heures après avoir frappé une base aérienne syrienne, les Etats-Unis ont décidé de montrer les muscles sur le dossier nord-coréen. Dimanche 9 avril, un porte-parole du commandement américain dans le Pacifique a annoncé que l’USS Carl Vinson, un porte-avions, et sa flotte se dirigeaient vers la péninsule coréenne, par « mesure de précaution ». « La menace numéro un dans la région reste la Corée du Nord, en raison de son programme de missiles irresponsable, déstabilisateur et imprudent, et de la poursuite [de ses recherches] en vue de disposer d’armes nucléaires », a exposé le commandant Dave Benham.

La Corée du Nord a réalisé cinq tests nucléaires, dont deux en 2016, et les images satellites décortiquées par les experts américains suggèrent que le régime de Pyongyang serait en train de préparer un sixième essai pour l’anniversaire, le 15 avril, du fondateur du régime, Kim Il-sung. La veille de l’annonce du déploiement du Carl Vinson, le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, avait déclaré que les Etats-Unis étaient prêts à « agir seuls ».

Acte 2. La Corée du Nord dénonce « un déploiement insensé » et se dit prête à la guerre

Deux jours plus tard, le régime nord-coréen dénonce le « déploiement insensé américain »« La République populaire démocratique de Corée est prête à réagir, quel que soit le type de guerre voulu par les Etats-Unis, a ajouté le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères. Nous prendrons les mesures de contre-attaque les plus fermes contre les provocateurs, afin de nous défendre par la voie des armes. Nous tiendrons les Etats-Unis totalement responsables des conséquences catastrophiques provoquées par ses actions scandaleuses. »

Acte 3. Donald Trump affirme que le problème nord-coréen « sera traité »

De son côté, le président américain, Donald Trump, a multiplié cette semaine les déclarations guerrières. « La Corée du Nord cherche les ennuis. Si la Chine décide d’aider, ce serait bien. Sinon, nous réglerons le problème nous-mêmes », tweete-t-il le 11 avril.

North Korea is looking for trouble. If China decides to help, that would be great. If not, we will solve the problem without them! U.S.A.

Le 13 avril, il en remet une couche. « La Corée du Nord est un problème » qui « sera traité », déclare le président américain.

Acte 4. L’armée de Pyongyang promet une « réponse sans pitié »

Pyongyang hausse également le ton, en promettant, vendredi, une « réponse sans pitié » en cas d’attaque. Dans une déclaration publiée par KCNA, l’agence de presse officielle de la Corée du Nord, l’armée assure que les bases américaines en Corée du Sud, « tout comme les quartiers généraux du Mal », comme la présidence sud-coréenne à Séoul, seraient « pulvérisés en quelques minutes » en cas de guerre.

Principal soutien de la Corée du Nord, la Chine s’inquiète. Pékin a averti de son côté qu’un « conflit pouvait éclater à tout moment ». « Le dialogue est la seule issue », a martelé le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lors d’un point de presse à Pékin en compagnie de son homologue français Jean-Marc Ayrault. Se disant « très inquiète », la Russie a appelé toutes les parties à la « retenue » et a mis en garde contre « toute action qui pourrait être interprétée comme une provocation ».

Source : Asie : l’escalade entre la Corée du Nord et les Etats-Unis en quatre actes