20170331 – #TOUTSEXPLIQUE. Porno: Ce qui fait jouir les femmes

Le porno, ce n’est pas qu’une affaire d’hommes, et les attentes des femmes en la matière ont bien évolué. – DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Anissa Boumediene

Mater du porno, c’est un peu comme aller au resto. Sur la multitude de sites dédiés, après avoir fait son choix sur la longue carte des réjouissances proposées – Milf, belle-mère ou encore BDSM – on trouve tout aussi bien les raisonnables qui ne prendront qu’une entrée légère que les gourmands amateurs de gras ou ceux qui passent leur tour, redoutant l’intoxication alimentaire. Mais pas que. Il y a aussi de plus en plus de femmes, elles aussi en quête d’images (s)explicites pour s’offrir un plaisir solitaire.

« Plus de 30 % des spectateurs de porno sont en réalité des spectatrices », indique à 20 Minutes Ovidie, ancienne actrice X désormais documentariste et réalisatrice de films pornos féministes. Mais que veulent regarder les femmes quand elles ont envie d’un petit quickie avec elle-même ? Du classique, du hard, du lesbien ou du 100 % féministe ? 20 Minutes sonde les attentes des femmes en matière de porno.

Se libérer des conventions

Au départ, beaucoup de femmes pensent que la voie de leur plaisir intime n’emprunte pas les chemins parfois sinueux du porno. Dans Future sex (éd. du Seuil), la journaliste américaine Emily Witt raconte sa longue enquête de quatre ans, au cours de laquelle elle atesté de nombreuses choses en matière de sexualité, revu ses positions sur le porno et appris à se libérer des conventions. « Je n’avais jamais essayé de me masturber devant des vidéos pornos. (…) Pour moi, le porno, c’était des pubs qui vendaient des « salopes avides de foutre » », raconte-t-elle. « Je pensais que se masturber « devant » quelque chose marquait une suprématie des idées masculines sur la sexualité ».

 

Inutile, donc, de dire que jamais elle ne se serait imaginé « se masturber sur le net devant Gang bang très hard pour salope amatrice de bondage, ce que j’ai pourtant fini par faire un jour ». Aujourd’hui libérée dans ses paroles et ses pratiques, celle qui d’habitude mettait « longtemps à jouir » en se masturbant sans vibro confesse qu’il lui a « suffi de regarder la vidéo pendant dix minutes » pour atteindre l’orgasme.

« En bannissant le porno de sa vie, on se prive aussi d’un répertoire complet des fantasmes sexuels de toute l’histoire de l’humanité », estime la journaliste. Tout comme elle, Camille, 27 ans, parle assez librement de sa sexualité. « Moi, je regarde du classique : un mec, une nana, et faut que ça baise bien fort ! Un peu comme ça pourrait se passer entre mon copain et moi dans la chambre quoi », explique Camille. « Certes, c’est pas tout à fait comme ce qui se passe dans mon lit, plaisante-t-elle. Mais c’est efficace, quelques minutes de masturbation devant ça et c’est l’orgasme assuré ! »

« Je ne regarde que des vidéos de femmes »

Ovidie avance une explication concernant ce phénomène : « Les femmes consomment ce qu’on leur donne à voir : du porno mainstream. C’est intéressant de s’interroger sur ces femmes qui regardent des films de Rocco [Siffredi], des vidéos centrées sur le coït ou qui mettent en scène les femmes dans l’humiliation. La seule explication pour moi, c’est l’intégration dans nos propres fantasmes de tous ces stéréotypes si longtemps véhiculés, analyse la réalisatrice. Les goûts en matière de porno sont forcément conditionnés par l’environnement dans lequel on évolue. Or aujourd’hui, le porno sur les plus gros tubes représente 250 milliards de vidéos consommées chaque année, c’est colossal. Après ça, c’est dur de lutter contre la représentation majoritaire de la sexualité ». Emily Witt, elle, ne partage pas ce point de vue. Après avoir assisté à un tournage porno hardcore, la journaliste comprend aujourd’hui qu’une femme puisse aussi avoir envie de regarder des vidéos pornos plus corsées, « des douches dorées » ou du bondage.

Hétéro et heureuse en ménage, Mélanie ne partage pas ces goûts-là. Si elle ne regarde qu’occasionnellement du porno, à chaque fois, il ne s’agit que de vidéos mettant en scène des femmes. Auto initiée assez tard au porno, vers 25 ans, la jeune femme est depuis le début sûre de ses choix. « Je trouve hyper excitant de regarder une femme se caresser ou deux femmes en train de faire l’amour, indique-t-elle. Quand je suis seule, centrée uniquement sur mon plaisir sexuel de femme, ce que j’aime, c’est de regarder une femme jouir, avoir un vrai orgasme sous les caresses d’une autre, plutôt qu’une femme qui se prend une éjaculation en plein visage ou offre à la caméra un gros plan de son anus dilaté ! », poursuit-elle. « Peut-être que c’est ma vision féministe du porno, ou simplement mes goûts, mais je ne prends aucun plaisir à voir une femme « gang-banguée » ou qui n’a l’air d’être là que pour servir de « réceptacle » à l’homme », confie la jeune femme de 31 ans, qui a l’impression que « ces vidéos-là ne servent qu’à satisfaire le plaisir masculin ».

« Etre désirable et bandante même avec des poils et des vergetures ! »

Car s’il y a des femmes hermétiques aux films pour adultes, il y a aussi « celles qui ne se retrouvent pas dans l’offre mainstream, confirme Ovidie. Des femmes qui ont tendance à se tourner vers le porno queer ou gay, et de plus en plus vers le porno féministe », pour prendre du plaisir. Le plaisir féminin, Ovidie le soigne et le satisfait dans ses productions. Aujourd’hui réalisatrice, l’ancienne actrice signe aujourd’hui des pornos féministes. Un courant qui a émergé il y a quelques années, avec un cinéma fait le plus souvent par et pour les femmes. « Ça leur permet d’avoir accès à une diversité de fantasmes. Une amie m’a confié se sentir beaucoup mieux dans son corps depuis qu’elle regarde du porno féministe, raconte Ovidie. Ces productions-là mettent en scène des silhouettes différentes et grâce à ça, elle et beaucoup d’autres voient qu’on peut être désirable et bandante même avec des poils et des vergetures ! Pour une nana lambda, c’est difficile de s’identifier à une femme peroxydée refaite de la tête aux pieds et intégralement épilée. Et plus difficile encore de se projeter dans une sexualité ultra-simulée, où la femme simule l’orgasme dès qu’on l’effleure ».

 

Préservatif à la cerise sur le gâteau : la gent masculine peut elle aussi prendre beaucoup de plaisir à regarder ces « pornos féministes ». « Beaucoup d’hommes ne se retrouvent pas non plus dans le porno mainstream, qui met en scène des mecs bodybuildés dans des positions pas naturelles avec des femmes siliconées, rapporte la réalisatrice, là, c’est plus réaliste ». Réaliste mais pas soft, comme le croient certains, imaginant que les pornos féministes ne sont qu’un ersatz de romances érotiques pour femmes. « Il faut sortir de cette confusion très française, la vocation du porno féministe est de proposer un porno différent, pas moins sexuel mais plus réel, qui casse les stéréotypes », décrypte Ovidie. Mais, au-delà du sexe du spectateur, ce qui importe, « c’est qu’il se passe quelque chose de réel sur le visage de l’actrice, car c’est le plaisir de l’autre qui est excitant ».

Source : #TOUTSEXPLIQUE. Porno: Ce qui fait jouir les femmes

Publicités

20170331 – Les états d’esprit du vendredi by Fedora & The Postman 2017#S13

Voici ma contribution à ce  questionnaire hebdomadaire qui a été initié  par Fedora/Zenopia  et  The Postman.

Il y a aussi un tableau pinterest collectif (dont chacun doit partager son image) et une playlist sur youtube (Fedora ajoute les morceaux de cette playlist)

Le questionnaire ? le voici 

Fatigue :

giphy35

Oui fatigué , pas mal même cette semaine je rentre à la maison crevé et usé, je ne fais pas long feu après avoir couché les enfants le soir je m’écroule rapidement  ( ce qui explique que je blogue peu ces temps ci) alors vivement les vacances

Humeur :

giphy23

Modérée on va dire , de nouveau soucis de santé sur d’autres membres de ma famille, ça n’aide pas au moral familial en ce moment.

Estomac :

giphy29

On mange vraiment mal à la cantine ( RIE je devrais dire) d’entreprise, les légumes trop cuits ou sans gout, les sauces insipides,  les viandes pas de bonne qualité, certes c’est pas cher mais si ce n’est pas pour bien manger vraiment ça craitn et manger tous les jours pour 12 € à Paris ça le fait moyen

Condition physique :

Trop crevé ( comme expliqué  sur « fatigue ») donc pas eu de Tai Chi cette semaine.

Esprit :

giphy24

Préoccupé par les soucis familiaux

Boulot :

giphy25

Plein de boulot, 3 projets en parallèle dont l’un qui consiste à revoir la renégociation des contrats Prévoyance du groupe . Puis la méthode Lean Management appliqué à notre service, c’est beau sur le papier mais je ne vois pas comment gagner du temps efficacement.

Reste :

giphy28

Je viens de finir la Saison 5 de Walking Dead, intéressant, je vais entamer la saison 6.
Suis sur la saison 4 de Grimm , intéressant aussi, ainsi que la saison 2 de Sleepy Hollow.Je viens de démarrer la saison 3 de The Americans, ai mis en stand by les séries Star Trek par manque de temps.

Penser à :

giphy27

toujours pas fait mon dossier pour la médaille du travail, je ne sais pas si je pourrais le faire pour la session été , ce sera peut être plus pour la session hiver

Avis perso :

giphy26

Je repense aux élections en ce moment, je ne sais pas pour qui voter, je ne fais pas confiance du tout à Fillon , Hamon ses propositions ne m’ont pas convaincu son modèle de revenu universel vont nous couter une blinde et cela ne marchera pas, et Macron n’est pas expérimenté, Mélenchon est droit dans ses bottes certes mais je ne suis pas ses idées et je trouve le personnage trop aigri pour être un bon dirigeant. Je ne parle même pas de Marine Le Pen dont je ne peux absolument pas voter pour  sa vision de projeter  le rejet des problèmes sur les autres, sur les étrangers, et son isolationnisme qui ne portera que  du mal à notre pays.

Message perso :

giphy30

Courage mes chers oncles et parrain on pense fort à vous.

Loulous :

giphy22

Tous les deux un peu fatigués, mais les vacances qui approchent feront le plus grand bien.  Déja 9 mois pour P Cadet , qui pousse bien vite et P Jr  progresse beaucoup ces temps ci en lecture écriture, dessin , expression orale, un vrai petit homme 🙂

Amitiés :

giphy31

Prévu de revoir des amis pendant les vacances ce sera bien 🙂

Love :

giphy32

Bosse beaucoup aussi, est revenue en un seul morceau de  son séjour au ski donc tout va bien.

Sorties :

giphy33

Vacances d’une semaine à Aix-en-Provence , ça va comme sortie ? 🙂

Divers :

Nada 🙂

Courses :

giphy34

minimum cette semaine car elles seront à faire à Aix 🙂

Envie de :

souffler

‘Zic:

Metallica : Enter Sandman

 

Depeche Mode : Walking in my shoes

 

Bon week-end à tous et bonnes vacances à ceux qui pourront en profiter

 

March 30, 2017 at 11:26AM – New Pin : Paris. By NikitaDB. Sacre Coeur. Montmartre XVlll * on Board: Paris old and new / ancien et contemporain

New on my Pinterest: Paris old and new / ancien et contemporain http://ift.tt/2eqjCtK : Paris. By NikitaDB. Sacre Coeur. Montmartre XVlll * You can see it here:

March 30, 2017 at 11:23AM – New Pin : Rémouleur, Paris, ca. 1960 – Izis on Board: Paris old and new / ancien et contemporain

New on my Pinterest: Paris old and new / ancien et contemporain http://ift.tt/2eqjCtK : Rémouleur, Paris, ca. 1960 – Izis You can see it here: http://ift.tt/2mS6epS

March 30, 2017 at 11:20AM – New Pin : Rue Ronsard. Montmartre. Grotte. Cuvier. Halle saint Pierre. on Board: Paris old and new / ancien et contemporain

New on my Pinterest: Paris old and new / ancien et contemporain http://ift.tt/2eqjCtK : Rue Ronsard. Montmartre. Grotte. Cuvier. Halle saint Pierre. You can see it here: http://ift.tt/2nm9jLe

March 30, 2017 at 11:14AM – New Pin : Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive. Bouddha on Board: Pensées / Thoughts

New on my Pinterest: Pensées / Thoughts http://ift.tt/2bKuG2R : Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive. Bouddha You can see it here: http://ift.tt/2ok5sPL