20170318 – News / Geek : Trahis par leur sex-toy  » intelligent « , des utilisateurs touchent 3,75 millions de dollars !

Quand les nouvelles technologies s’invitent sous notre couette, le résultat n’est pas toujours concluant. En preuve, le scandale du sex-toy  » intelligent  » we-vibe et le partage des données personnelles des utilisateurs… En procès depuis un an, la firme à l’origine du produit a été condamnée à payer aux victimes 3,75 millions de dollars de dommages et intérêts. Rien que ça !

C’est bien connu, on n’arrête pas le progrès. Après l’anneau connecté et la possibilité de connaître ses performances sexuelles, le sex-toy intelligent se retrouve à ses dépens sur les devants de la scène. En 2016, de nombreux utilisateurs de  » we-vibe « , vibromasseur 2.0, ont déposé plaintes contre la firme canadienne Standard Innovation. A l’origine du recours en justice,  » des données personnelles et sensibles «  divulguées à leur insu sur la toile ! Parmi elles, leur adresse mail directement liée à leur température corporelle, leur degré d’usage, l’intensité de vibration du sex-toy… Bref, des informations que personne ne souhaite voir devenir publiques !

Justice pour les consommateurs

Pour contrebalancer le poids de cette grossière erreur, l’entreprise créatrice de  » We-vibe  » a été condamnée à indemniser financièrement les victimes du piratage. Coût total des dommages et intérêts : 3,75 millions de dollars, soit 10 000 dollars par utilisateur. Heureuse  » d’avoir conclu un accord raisonnable et juste « , la direction de Standard Innovation affirme avoir résolu les problèmes liés à la sécurité. Vaut mieux tard que jamais comme dirait l’autre…

 

Que pensez-vous de ce genre de joujoux connectés ?

Source : Geek : Trahis par leur sex-toy  » intelligent « , des utilisateurs touchent 3,75 millions de dollars !

Publicités