20160721 – Why Aliens Are So Important to Star Trek — TIME

Excerpted from TIME’s Star Trek: Inside the Most Influential Science-Fiction Series Ever. Available at retailers and at Amazon.com. Since the time of the Greek philosopher Anaximander, humans have gazed up at the heavens and wondered: Is anyone else out there? For some, the idea that we might be the most advanced beings in all of…

via Why Aliens Are So Important to Star Trek — TIME

Publicités

20160721 – People Are Loving Michelle Obama’s Carpool Karaoke Performance — TIME

First Lady Michelle Obama escaped her Secret Service convoy to partake in some Carpool Karaoke with James Corden, and she did not let down any fans with her performance. Obama had tipped off people ahead of time about her Late Late Show appearance, and people responded on social media with resounding approval. Here are some…

via People Are Loving Michelle Obama’s Carpool Karaoke Performance — TIME

Epices : sexualité et bonheur — echodecythere

Très bon article à lire sur le blog Echo de Cythere

Parce qu’elles sont échauffantes, qu’elles piquent, qu’elles brûlent ou anesthésient la langue, les épices ont toujours eu la réputation d’être aphrodisiaques. C’est vrai qu’à partir d’un afflux de sang au visage consécutif à l’ingestion d’un piment fort ou d’une autre épice, il n’est pas difficile de le concevoir dans le reste de l’organisme et plus […]

via Epices : sexualité et bonheur — echodecythere

20160721 – Pourquoi la France est-elle plus touchée par les attentats que ses voisins ? – Libération

Selon la tribune d’un sociologue publiée par le «New York Times», il existe une «exception française» en matière de jihadisme.

Attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en janvier, tueries du Bataclan et des terrasses le 13 Novembre, double meurtre de Magnanville (Yvelines) et, la semaine dernière, attaque au camion sur la promenade des Anglais à Nice. La France apparaît ces derniers mois plus touchée par le terrorisme islamiste que ses voisins européens. Si aucun lien formel n’a encore été établi entre Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attaque qui a fait 84 morts le soir du 14 Juillet à Nice, et l’Etat islamique qui a revendiqué la tuerie, il faut, selon le sociologue franco-iranien Farhad Khosrokhavar, se poser une question essentielle : pourquoi autant d’attentats d’une telle envergure ont-ils lieu en France plutôt que dans d’autres pays d’Europe ?

Pour ce spécialiste de l’islam radical, qui signe une tribune (traduite en français) dans le New York Times, la réponse se trouve dans l’histoire et le modèle social hexagonaux, une «exception française» qui expliquerait selon lui le fait que le territoire français soit devenu la principale cible des jihadistes en Europe. D’autres pays européens ont également été touchés, comme la Belgique le 22 mars, note-t-il, mais dans une moindre mesure. Quant à l’Allemagne, aucun attentat de grande envergure n’a eu lieu sur son territoire.

Première raison, invoquée plusieurs fois par les spécialistes après les attentats de janvier et de novembre, la politique étrangère française. Paris se montre en effet plus interventionniste sur la scène internationale. L’armée française est engagée dans des pays musulmans, comme la Libye ou le Mali, et multiplie les frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie – même si, comme le note le Monde, la France était dans le viseur de l’Etat islamique bien avant les frappes dans ces pays.

La France «plus frontale dans sa gestion de l’islam dans la sphère publique»

Mais, pour Farhad Khosrokhavar, c’est surtout le modèle universaliste français et son échec qui seraient en cause. «Le projet de citoyenneté de la nation française, qui insiste lourdement sur une adhésion à des valeurs politiques exaltées, a très mal résisté à l’usure», écrit le sociologue, qui évoque le lourd héritage de la décolonisation et les crises économiques à répétition. En comparaison, le Royaume-Uni a opté pour un modèle multiculturaliste, tandis que l’Allemagne «n’affiche pas la volonté de rassembler tous ses citoyens autour de principes universalistes», deux pays où le sentiment d’exclusion est moins fort, notamment chez les immigrés nord-africains, ghettoïsés dans les banlieues et qui peuvent se sentir «offensés» dans leur identité arabe ou musulmane par l’«inflexible» laïcité française. «En Angleterre comme en Allemagne, une large autonomie est laissée à la pratique religieuse et communautaire de minorités issues d’ailleurs et à leur expression dans l’espace public», constate le sociologue.

«La France, elle, exige qu’au nom de l’idéal républicain, la religion reste une affaire strictement privée. Nation idéologique par excellence, elle se focalise sur des sujets symboliques, limitant par exemple le port du foulard ou les prières collectives en public, écrit-il. Ces restrictions blessent par-delà leur réalité, ce qui permet aux islamistes d’en exagérer les enjeux plus encore et de s’en prévaloir pour accuser la France d’islamophobie. En réalité, la France n’est pas plus islamophobe que ses voisins ; elle est juste plus frontale dans sa gestion de l’islam dans la sphère publique.»

Pour Farhad Khosrokhavar, le système d’intégration à la française, obsolète car «trop rigide» et «trop idéologique», doit être revu. «Les réalités de la société française aujourd’hui exigent une approche plus pragmatique et plus souple», défend-il, avant de conclure : «La France n’est plus ce qu’elle était et il est temps qu’elle se fasse à cette idée.»

LIBERATION

Source : Pourquoi la France est-elle plus touchée par les attentats que ses voisins ? – Libération

 

Avis Pimpf : Analyse et vue intéressante, même si je ne suis pas d’accord avec sa conclusion, en fait sa conclusion est que l’Allemagne et la Grande Bretagne s’en sortent mieux car ils laissent tout faire et tout pratiquer comme ils le veulent?  C’est peut être une erreur qu’ils subiront à long terme. Par contre au fait que la France n’ai rien fait pour mieux aider à l’intégration de ses populations immigrés, soyons réalistes c’est vrai, la majorité des populations immigrés et modestes  ont rempli ces zones de banlieue HLM , à bon marché car peu de moyens, et cela crée automatiquement une séparation des populations, comment raler contre le communautarisme quand cela fait 60 ans qu’on fait tout pour que cela perdure?