20160708 – News :STAR TREK BEYOND Reveals Franchise’s First Openly Gay Established Character | Newsarama.com

Comics In France

STAR TREK BEYOND will reveal that a crewmember of the Enterprise is openly gay.

More than 20 years after Gene Roddenberry promised to spotlight LGBT characters in Star Trek: The Next Generation, the franchise is getting its first official gay character as Star Trek Beyond will reveal that Enterprise Helmsman Hikaru Sulu has a same-sex partner with whom he has a child.

Roddenberry’s promise never came to fruition on Star Trek: TNG, though the show did attempt to show non-traditional gender dynamics and broached the topic of homosexuality, but the reveal in Star Trek Beyond will reportedly be made in accordance with Roddenberry’s vision of gay and lesbian crewmembers whose sexuality is a non-issue.

“I liked the approach, which was not to make a big thing out it,” Sulu actor John Cho told the Melbourne Herald Sun. “Which is where I hope we are going as a…

Voir l’article original 86 mots de plus

20160708 – News / Les « death troopers », de nouveaux soldats impériaux dans « Star Wars : Rogue One »

Comics In France

CINÉMA – « Star Wars : Rogue One » se précise. Contre qui Jyn Erso, incarnée par Felicity Jones, va-t-elle devoir se battre pour sauver la rébellion et voler les

disney animated GIF

va-t-elle devoir se battre pour sauver la rébellion et voler les plans de l’étoile Noire ? Disney et Star Wars ont dévoilé mardi 5 juillet sur Facebook des images de nouveaux ennemis, absents des autres épisodes de la franchise: les Death Troopers.

Vêtus d’une armure noire, ils ont l’air bien plus redoutables que les habituels Stormtroopers habillés de blanc. Pour témoigner de cette supériorité, Disney n’a pas hésité à réduire le soldat originel à une petite marionnette que le Death Trooper tient dans sa main (voir les photos ci-dessous).

Véritables soldats impériaux, les nouveaux ennemis de la Résistance ressemblent davantage au grand Dark Vador, prêts à semer la terreur dans une galaxie en guerre. Un aperçu avait déjà été dévoilé dans le…

Voir l’article original 85 mots de plus

20160708 – News / Giulia Sissa : « Sans sexualité, les dieux grecs n’existeraient pas » – Le Point

Le sexe ? Les dieux en raffolent. Et pour cause, leur vie en dépend, comme l’explique cette helléniste et spécialiste de la question du genre.

Pourquoi la sexualité est-elle aussi présente chez les dieux grecs ?

Précisons d’abord que le polythéisme grec n’est pas une théologie. Il n’a ni église, ni texte sacré, ni dogme. Les textes du polythéisme grec sont des histoires racontées par des poètes. La personnalité et la sexualité des dieux varient d’un texte à l’autre, mais aussi d’une cité à l’autre, chacune les mettant en scène différemment dans ses rituels. Les divinités ne sont jamais figées, mais toujours dans des aventures différentes où s’entrelacent leur vie et celle des mortels. Les dieux ont eux aussi des soucis, des émotions, des conflits, et le sexe y est pour beaucoup. Pourquoi ? Parce que les dieux sont, certes, immortels, mais pas éternels. La différence est importante : une entité éternelle existe de tout temps, alors que les dieux grecs doivent d’abord naître. Ils ne meurent pas, mais le plus souvent, ils naissent comme les mortels de l’union sexuelle de leurs parents. Leur venue au monde les inscrit dans le temps des généalogies divines. Ils ont des parents et des enfants, si nombreux qu’il n’existe pas de liste définitive des divinités. D’où l’importance des amours qui racontent leurs origines.

La sexualité fait donc les dieux ?

Exactement. C’est le moteur qui les fait advenir et devenir, la grande machine qui les fait se multiplier et les entraîne dans leurs aventures. Sans sexualité, les dieux grecs n’existeraient pas.

Et le sexe est à l’origine du monde…

Tout à fait. Hésiode le dit de façon théâtrale dans La Théogonie. Au commencement surgit Éros du chaos, sorte d’état de vide, de confusion et de potentialité absolus. Éros, d’où vient le mot « érotique », est le plus ancien des dieux, comme nous le rappelle Agathon dans Le Banquet de Platon. Mais le modèle de l’acte sexuel qui fait exister les êtres divins, c’est l’union de la Terre, Gaïa, et du Ciel, Ouranos. La Terre, féminine, est la puissance qui supporte tout ce qui existe. Elle reçoit les œuvres érotiques du Ciel, puissance masculine, et accouche du monde. Elle porte les êtres à la lumière, et les nourrit. Du coït originel vont naître les titans, qui à leur tour engendreront les premiers dieux. C’est l’archétype de la sexualité divine.

À lire aussi : « Grèce : Zeus, Athéna, Apollon, une leçon de tolérance ? »

Les amours divines sont-elles exclusivement hétérosexuelles ?

Non, là aussi, rien n’est figé. Des récits racontent des amours au masculin, comme celui entre Zeus et Ganymède. D’autres décrivent des amours féminines, y compris par le biais de la métamorphose. Pour séduire Callisto, une suivante de la déesse Artémis, Zeus prend la forme de cette dernière. Cela dit, la sexualité fondamentale reste celle qui féconde. Comme le dit Poséidon dans L’Odyssée : « Les amours des dieux sont rarement en vain. »

Mais les dieux sont-ils définis par des attributs masculins ou féminins ? Quid de la question du genre dans l’Olympe ?

Ils sont très gendrés, soit hyper-masculins, soit hyper-féminins. Aphrodite, déesse de l’amour, Hestia, déesse de la maison, Héra, l’épouse aimante, son mari, le très viril Zeus… Mais les attributs masculins et féminins peuvent être transférés et échangés. Artémis est la déesse de la chasse, activité traditionnellement masculine, et Athéna, celle de la guerre. Ce sont des vierges qui résistent à toute séduction.

Ce sont des exceptions ?

Certes, c’est d’ailleurs ce qu’indique L’ Hymne homérique à Aphrodite, sorte de mini-bible sur la question du sexe. Avec son armure et son casque, Athéna, c’est Athènes, la cité inviolable. Cet équipement militaire clôture son corps et la protège, comme elle protège la cité. C’est une déesse hybride.

Des récits évoquent la bisexualité. Que représente-t-elle ?

Il y a bien sûr Hermaphrodite, doté des organes génitaux mâle et femelle. Il aura des amours féminines comme masculines. Dans Le Banquet de Platon, Aristophane, le poète comique, fait un éloge d’Éros. Pour lui, les êtres humains sont les descendants de sphères originelles, une espèce disparue. Depuis, nous cherchons à reformer ces boules vivantes, et à retrouver nos autres moitiés par l’amour. Par une extraordinaire ironie, il présente le couple femme-homme comme une sorte d’androgyne. En réalité, c’est un éloge des relations homosexuelles, fort appréciées en Grèce, du moins parmi les intellectuels et les aristocrates.

Mais les dieux poussent plus loin les formes de sexualité. Zeus se transforme en cygne, en vache ou en aigle pour séduire. Irrésistibles, les animaux ?

En effet, dans la mythologie grecque, les animaux plaisent. Et une métamorphose est un artifice habile pour cacher sa vraie nature. Zeus ne ménage ainsi jamais les moyens. Il est le séducteur par excellence. Mais aussi le plus puissant des dieux. Pourquoi veut-il séduire ? Sans doute parce que c’est dans ses attributions, et que la séduction plaît aux dieux comme aux mortels.

La violence est très présente dans ces récits divins. Zeus enlève ainsi Europe, dont il est follement amoureux…

Oui, l’amour peut être violent. Hésiode raconte que la Terre en vient à ne plus vouloir subir les trop nombreux assauts du Ciel. Son fils Kronos se chargera d’émasculer Ouranos, une violence originelle qui sera suivie de bien d’autres récits sexuels empreints de violence. Aphrodite, déesse des unions érotiques comme du mariage – l’un n’empêche pas l’autre –, vient de là : elle surgit du sperme du Ciel répandu dans la mer Égée.

Pourquoi les dieux se méfient-ils autant de cette déesse de l’amour ?

Aphrodite, c’est la séduction, la sensualité, le désir du désir de l’autre. Si Éros est la forme primordiale de la sexualité, elle en est l’incarnation féminine. Mais le sexe n’est pas que plaisir. Pour faire tomber amoureux les hommes et les femmes, elle leur tourne la tête, les dépossède d’eux-mêmes, joue contre leurs volontés. Un jour, Zeus en aura assez. Dans L’ Hymne homérique à Aphrodite, il lui tend un piège pour la faire tomber amoureuse d’un mortel, Anchise. De leur union naîtra Énée, le Troyen, mi-dieu mi-mortel, et futur fondateur de Rome… Un jour l’époux de la déesse, le disgracieux Héphaïstos, la surprend en flagrant délit d’adultère… La sexualité est aussi source de conflits, de luttes et de souffrances.

Y a-t-il des tabous sexuels chez les dieux ?

La relation incestueuse avec la mère est problématique. Si elle a lieu, une tragédie s’engendre. Mais l’inceste entre frère et sœur est admis. Zeus et Héra ont les mêmes géniteurs.

La mythologie permet-elle de comprendre le rapport des anciens Grecs au sexe ?

Il s’agit évidemment d’un fantasme généralisé. Cela dit, la situation érotique prédominante est la même entre mortels et immortels. C’est celle du couple hétérosexuel stable. Avec du plaisir, des infidélités, de la jalousie. La sexualité divine est très conventionnelle…

Source : Giulia Sissa : « Sans sexualité, les dieux grecs n’existeraient pas » – Le Point

20160708 – News : »Non, c’est non » : pourquoi l’Allemagne change sa définition du viol – metronews

« Non, c’est non. ». Voilà qui pourrait résumer la nouvelle définition du viol, qui va être votée ce jeudi en Allemagne par le Parlement. Au final, l’accord qui va être soumis aux députés du Bundestag indique que tout acte sexuel commis « contre la volonté identifiable d’une autre personne » devrait devenir une infraction pénale. Ces quelques mots constituent, en apparence, un renversement de perspective en Allemagne,

► Pourquoi changer ?
Jusqu’à maintenant, l’actuel article 177 du Code pénal, qui remonte à 1998, cantonnait le viol aux relations sexuelles obtenues « par la violence, par une menace portant sur la vie ou l’intégrité corporelle », ou lorsque la victime se trouve « privée de toute défense ». Ce texte excluait donc les rapports imposés sous la menace de représailles professionnelles ou lorsque la victime est ivre, inconsciente ou tétanisée. Il était donc depuis longtemps critiqué pour son caractère restrictif.

► Comment ça s’est passé ?
Le gouvernement avait annoncé, dès l’automne 2014, préparer une loi pour « mieux protéger les femmes », d’autant que l’Allemagne a signé en 2011 la convention d’Istanbul, qui prévoit de pénaliser toutes les relations sexuelles non consenties.
Au début, une voie prudente a été trouvée, pour ne pas toucher à l’article 177 : ajouter un nouveau cas « d’abus sexuel », couvrant les relations avec une personne « incapable de résistance » en raison « de son état physique ou psychique » ou de la « surprise ».

► Pourquoi ça n’a d’abord pas marché ?
Mais l’Allemagne a été balayée par un double mouvement: l’émotion née des centaines d’agressions sexuelles contre des femmes commises le soir du Nouvel an à Cologne (ouest), qui n’ont abouti à aucune condamnation, et le procès pour « dénonciation calomnieuse » d’une mannequin qui avait porté plainte pour viol.
Rien ne rapproche ces deux événements, sinon leur influence directe sur le travail législatif : l’après-Cologne dicte plusieurs dispositions du nouveau texte débattu jeudi, alors que l’affaire Gina-Lisa Lohfink a relancé la campagne du « Non, c’est non ».

► Quelles sont les critiques aujourd’hui ?
Mais la proclamation par la loi du « Non, c’est non », qui devrait s’achever à l’automne avec le vote de la chambre haute, est loin de faire l’unanimité : certains critiques craignent une multiplication des dénonciations mensongères, alors que d’autres redoutent à l’inverse que le texte, si juste soit-il sur le principe, ne change pas grand-chose. Il risque de créer « des attentes trop élevées » des victimes, sans aboutir à des condamnations plus nombreuses, avertit le quotidien Tagesspiegel.

Punir tous les viols « est, dans la pratique juridique, une tâche insoluble », rappelle le journal, tant il est difficile de prouver « un crime que pratiquement rien ne différencie, de l’extérieur, de ce que des millions de gens font chaque jour ».
Pour le quotidien berlinois, retoucher la définition du viol ne permettra en rien d’échapper, faute de témoin, à un débat classique: parole de l’un contre parole de l’autre.

Source : « Non, c’est non » : pourquoi l’Allemagne change sa définition du viol – metronews

Le prochain Iron Man de Marvel sera une ado noire, et c’est super malin – Livres – Télérama.fr

Comics In France

L’increvable Tony Stark raccroche ses gants en métal chez Marvel Comics et laisse la place à Riri Williams. Trois grands changements en un, donc, puisque l’iconique Iron Man, jusqu’ici incarné par un homme blanc quarantenaire, le sera désormais par… une femme noire et adolescente. C’est radical ? Pas si sûr : c’est dans la droite lignée des renouvellements du bestiaire des super, entrepris par Marvel depuis quelques années, afin de donner à ses BD une couleur plus actuelle – sans mauvais jeu de mots.

Après la fin du nouvel arc narratif Civil War II (en cours de publication aux Etats-Unis), l’armure d’Iron Man sera donc portée par Riri Williams, « génie des sciences entrée au MIT à 15 ans, comme l’explique le scénariste Brian Michael Bendis àTime, qui attire l’attention de Tony car elle a construit sa propre armure dans sa chambre étudiante ». Aucun spoiler à…

Voir l’article original 134 mots de plus

20160708 – News :La mort de Philando Castile et Alton Sterling embrase les Etats-Unis – L’Obs

Deux jeunes hommes noirs ont été abattus coup sur coup par des agents, en Louisiane et au Minnesota, réveillant le spectre du racisme dans la police américaine.

Leur mort a embrasé les Etats-Unis : à un jour d’intervalle, mardi 5 et mercredi 6 juillet, deux jeunes hommes noirs, Philando Castile et Alton Sterling, ont été abattus par la police, provoquant des rassemblements dans tout le pays. L’une de ces manifestations, à Dallas, s’est conclue jeudi par la mort de cinq policiers, tués par des tirs.

La première affaire à avoir mis le feu aux poudres survient mardi à Bâton-Rouge, en Louisiane. Tout commence lorsque Alston Sterling, un vendeur de CD à la sauvette, refuse d’obtempérer aux injonctions d’agents, sur un parking.

Une vidéo amateur montre une partie du déroulement des faits. Sterling, 37 ans, est plaqué et maîtrisé au sol par deux policiers.

Sterling, abattu à bout portant

« Il est armé ! » entend-on crier. Les deux policiers dégainent alors leur arme et plusieurs détonations retentissent. Alton Sterling, père de cinq  enfants, semble avoir été abattu à bout portant.

Source : La mort de Philando Castile et Alton Sterling embrase les Etats-Unis – L’Obs

20160708 – Les états d’esprit du vendredi by Fedora & The Postman 2016 #S27

Voici ma contribution à ce  questionnaire hebdomadaire qui a été initié  par Fedora  et  The Postman.

Il y a aussi un tableau pinterest collectif (dont chacun doit partager son image) et une playlist sur youtube (Fedora ajoute les morceaux de cette playlist)

Le questionnaire ? le voici 

Fatigue :

xt8qb3iqfa5fxbszy8

un peu,le rythme a été un peu intense cette dernière semaine surtout perso mais maintenant au boulot avant les vacances

Humeur :

cqrgiuk16tzcq

Bonne et heureuse 🙂 ça se comprend non ?

Estomac :

ap5prhqo8br6g

Assez rempli et pas trop faim avec la chaleur ces derniers temps

Condition physique :

ebjzs2mzdcfaw

Dernière séance de Tai Chi de cette semaine plutôt profitable et peut être quelques séances en plein air dans le parc de Vanves pour ce mois de Juillet ça pourrait être fun ça.

Esprit :

9jevgp0cgvanm

Zen 🙂 et un peu embrumé par mon rhume (un rhume en été faut le faire ! )

Boulot :

dzafmus3bhwna

plus que 6 jours ouvrés à tenir avant le début des vacances, je tiens le bon bout 🙂

Reste :

pa8bztvqxrbqq

en ce moment pas beaucoup de reste je dois avouer

Penser à :

ch5ilybb4alno

racheter des couches 🙂

Avis perso :

ktkdrkbyz8na

Les Femmes vous êtes courageuses face à la naissance d’un enfant je vous admire, bravo !

Message perso :

ebn3hjdzb2wjw

P Jr, P Cadet et Puce je vous aime 🙂

Loulous :

a4xlplvevuepc

P Cadet essaye de trouver ses marques et son rythme mais ça fatigue Puce

P Jr est très content d’avoir son petit frère, a compris qu’il ne pourrait pas jouer de suite avec lui et est sensible au point  de s’inquiéter à chaque fois que P Cadet pleure… ah pas facile la vie du grand frère qui veut protéger son petit frère.

Amitiés :

3oeji1dswah3qnqru4

Un peu en pause en ce moment, pourtant j’essaye de garder contact , excusez moi à l’avance !

Love :

26fpmofgjljquwdzo

Puce est une femme courageuse et fatiguée en ce moment pour arriver à trouver le bon rythme avec P Cadet. je suis admiratif .

Sorties :

x9vad9plxt2pi

Maison > Boulot > Maison  c’est une sortie cela non ?

Divers :

e1en4gbme7j9u

Rien de spécial

Courses :

10ls5phahwcofs

Vive internet pour les courses en ligne de gros ( eau couches, etc…) pour le reste je me repose sur le commerce local quand même .

Envie de :

1kreny3fojasw

partir en vacances et vivre notre rythme familial à 4

‘Zic:

lkpcbtuwfblua

Depeche Mode  : I Feel You

3f5qr58duidjm

Recoil : Electro Blues for Bukka White