1986>2016 – 30 ans de ma vie de Fan / passionné de Depeche Mode / 30 years of my life as a Depeche Mode Fan

Black Celebration 30.jpeg
Depeche Mode Black Celebration 30th bday

Il y a de cela 30 ans  sortait en Mars 1986 le cinquième album studio de Depeche Mode intitulé « BLACK CELEBRATION ». A cette époque  j’étais fan de musique électronique et de New Wave. J’aimais et je connaissais déjà Depeche Mode par certains de ses titres comme « Just Can’t Get Enough », « Master and Servant », « People are People » ou encore « Shake the Disease », mais je n’avais pas plus accroché que cela, j’écoutais aussi bien du Tears for Fears du Soft Cell, du Human League, Indochine, ou du Jean-Michel Jarre, oui j’étais dans ma période musique éléctronique  » à donf » comme aurait dit Philippe Manoeuvre à l’époque des enfants du Rock.

30 years ago was released on  March 1986 the fifth studio album from Depeche Mode called « BLACK CELEBRATION. » At that time I was already a fan of electronic music and New Wave. I loved and I already knew Depeche Mode by some of theirsongs   like « Just Can not Get Enough », « Master and Servant », « People are People » or « Shake the Disease », but Iwasn’t a fan yet, I liked them but no more or no less, I listened as well to bands like Tears for Fears,  Soft Cell, the Human League, Indochina, or Jean-Michel Jarre, yes I was in my  Electronic music time  « a donf »  as would have said Philippe Manoeuvre for the french TV Show called « Les Enfants du Rock » ( Rock Children).

DepecheMode-1985

En 1986 j’avais 13 ans, j’étais au collège dans mon petit arrondissement populaire du 11ème arrondissement de Paris ( à l’époque)  et je me souviens encore de cette fille  dans ma classe qui m’a dit « wow j’ai ce nouvel album de Depeche Mode il est génial  » et la je me dis OK j’aimerais bien l’écouter aussi , alors à l’époque nous avions ce superbe support que sont les cassettes audio :

In 1986 I was 13, I was in middle  school in my little popular district of the 11th arrondissement of Paris (at that time) and I still remember this girl in my class who said « wow I  have this new album of Depeche mode  that is so awesome « and I said OK I would like to listen to it, so at that time we had this great medium that were audiocassettes /K7:

k7

Sur cette cassettes figurait un seul titre : QUESTION OF TIME…

(oui l’erreur du titre est bien voulue , ce n’était pas « A question of time » mais bien « Question of Time »)

This tape was labelled with the  single title: QUESTION OF TIME … no list of others songs or anything elese

(Yes there is a mistake  because the orignal title of tha album was not that and the single was « A Question of Time »I wasnt dealing with a major fan at that time)

original2bcassette2bpalais2bomnisports2bde2bparis2b-2bbercy2bparis2bfrance2b-2b1986-05-06

Pas de liste de titres ni rien. ( la vous allez dire … quoi une copie pirate pas un vrai album ? ) et oui déjà à l’époque ça se passait ainsi, on se passait des copies d’albums en version  k7  audio les titres que l’on aimait bien à la radio  ou la copie d’un album que quelqu’un avait eu la chance de dégoter soit par leurs parents ou plus souvent par un grand frère/ grande sœur ou autre membre de la famille type cousin/Cousine à fond dans la musique de l’époque. Cette cassette contenait bien l’album  » Black Celebration » mais comme souvent parfois certains dans la précipitation des copies de copies ne retenait pas correctement les titres des albums  ou même des titres de chansons

Nosetlist for this album or anything on the k7. (There I can imagine you  say … what a pirate copy not a real album?) And yes I admit it at hat time we used to make copies of audio K7  of  albums  or songs that we liked radio or even  copying an album that someone had had a chance to get from their   parents or most often by a big brother / big sister or another family member like a cousin that were often older and more  into  music than we were at that  time.
This cassette was in fact  the album  « Black Celebration » but I remember in the 80’s with all those  hastily made copies of albums , those who made the copies did not wroteorrectly held  titles of albums or even the  song titles of those albums.

20150727-DM-17

Je me vois encore rentrer chez moi  mettre cela dans mon lecteur de radio cassette, à l’époque j’en étais à mes débuts d’apprentissage de l’anglais et en 6ème et 5ème j’ai la chance d’avoir un excellent prof d’anglais qui nous avait donné d’excellentes bases, en sortant de l’apprentissage purement théorique et rébarbatif ( malgré le programme obligatoire ce fut vraiment plaisant d’apprendre les bases de l’anglais avec ce prof, je suis sur que tous  les élèves dans les même classes que moi en 6ème et 5ème ont de bonne bases d’anglais grâce à ce prof)

I can still picture and imagine  myself going home put it in my radio cassette player, at the time I was in my early learning of English language at the first years of middle school but  I am fortunate to have had an excellentEnglish  teacher  who gave us an excellent foundation/ language basics , out of the theoretical and forbidding learning (despite the mandatory program it was really fun to learn the basics of English with the teacher, I’m sure all students in the same class as me inthose first years of middle class kept  good English bases in language with the help of this teacher)

566018329_l

500092709_l

Bon je recentre un peule sujet :  même si je n’étais pas des plus doué à l’époque avec l’anglais lorsque j’ai écouté l’album d’un point de vue musical , les sonorités, la voix de Dave Gahan et celle de Martin Gore, j’ai été subjugué… en pleine entrée dans l’adolescence, certaines questions et remises en cause , bref l’ambiance un peu sombre les questions sur les sentiments la sexualité, l’ambiance  ressentie sur cet album m’ont laissé  sans voix et vraiment impressionné. Je me suis vraiment dit : « C’est Depeche Mode ça? » et j’ai du l’écouter en boucle sur mon lecteur de cassettes ou sur mon walkman pendant un mois sans arrêter, une vraie addiction.

Well let’s focus again on our main topic : even if I was not at my best  with English language  when I listened to the album  from a musical point of view, the sounds, the voice of Dave Gahan and that of Martin Gore, I was overwhelmed …  I was just at the start of my teenage  life with of course lot  of  questions and challenges that were running through my mind,  the dark  atmosphere, the questions about feelings  or about  sexuality,all I could feel from  this album left me speechless and really impressed. I remember sying or thinking : « That’s Depeche Mode ? » and I could hearit over and over agan  on my cassette player or on my walkman  for a month without stopping, it was a   real addiction.

vieux-lecteur-de-cassettes-49761820

eighties20walkman20sony202

73rwossdeynmi

Des titres tel que « Stripped » le premier Single  ou bien le titre éponyme de l’album : Black Celebration.  semblait coller à mes changements d’humeur mes pensées et être une expression réelle et intense de ce que je pouvais ressentir…

Songs such as « Stripped » the first single or the title track to this album Black Celebration. seemed like a echo to my mood  , my feeling , changes that run through my mind So it felt like a true  expression of what I could feel …

q9vecmtu70xk0

Depeche Mode POPB Bercy 1987 MFTM

Ce ne fut la que  la première étape car j’étais vraiment accro et donc fan avec cet album, l’année d’après en 1987 , avec la sortie de l’album Music for the Masses  j’avais encore plus adoré cet album et j’allais assister à mon premier concert de taille importante de ma vie sur la salle du Palais Omnisports de Paris Bercy avec le fameux titre Pimpf en ouverture de ce concert de DM au POPB le 17 Novembre 1987 … et toute une myriade de titres que j’adore dont mon favori : Never Let me down again…

It was the just the first step because I was really addicted  to their music & became a fan  with this album .
The following year in 1987, with the release of the album Music for the Masses I  loved  even more this new  album and I was attending my first huge concert of my life on the hall of the Palais Omnisports de Paris Bercy with the famous song Pimpf opening for  this DM concert at Bercy stadium November 17, 1987 … and a myriad of titles I love like  my favorite song of DM: Never Let me down again …

20150727-DM-26

Depuis à part la tournée du Violation Tour que j’ai loupé et dont je regrette amèrement de l’avoir loupé encore aujourd’hui, je n’ai pas loupé une seule de leur tournée depuis:

Apart from the tour of Violation Tour I missed and I bitterly regret having missed today, I have not missed one  tour  since then:

  • 1993 les 2 Bercy
  • 1998 Paris et Birmingham
  • 2001 : Paris, Lyon, Marseille, Londres, Birmingham, Manchester,
  • 2005/2006 : pleins !!
  • 2009/2010 pleins de concerts !
  • 2013/2014 plein de concerts aussi
  • … bref plein de  concerts depuis 🙂

Cela m’a permis de faire une tournée à travers l’Europe que ce soit l’Angleterre  ( ah la visite de Basildon en 2000 pour la grosse fête de pour les 20 ans de créations du groupe) , l’Espagne, le Portugal, l’Italie, L’Allemagne, la Suisse, la Belgique, on ne profitait souvent pour voir des amis , visiter le pays et essayer de profiter à la fois des concerts et des découvertes des villes, des pays et des personnes qu’on rencontrait à chaque fois ( oui la fan base est énorme…)

This allowed me to tour across Europe whether England (ah visiting Basildon in 2000 for the big celebration for the 20th anniversary of the group creations), Spain, Portugal, Italy, Germany, Switzerland, Belgium, it is often profited to see friends, see the sights and try to enjoy both concerts and discoveries of cities, countries and people we met each time (yes the fan base is huge …)

20150727-DM-24

J’ai toujours suivi tous les albums et toutes les tournées de Depeche Mode  depuis et ça eu un impact aussi sur mon quotidien, j’ai un de mes meilleurs amis que j’ai connu à la fac parce que j’étais fan de Depeche Mode et de comics tout comme lui, cela en  1993…

I haven’t lost track of any of their albums since or any of their  tours  and since then it also had an impact on my daily life, I have one of my best friends I met in college because I was a fan of Depeche Mode and comics like him, that was back in 1993 …

Quelques années plus tard en 1996 quand j’ai accès à internet,  la première page que je suis c’est sur Depeche Mode 🙂  en  1997 je monte ma première page web/ premier site sur club-internet sur Depeche Mode 🙂 Je me souviens de cette jeune demoiselle qui en  fin Octobre 1998  m’avait « harcelé » ( vite dit en fait, plutôt les début de l’internet ou la connexion était lente et plein de bugs et son email a du m’arriver en fait en 6 ou 7 exemplaires 🙂 ) via mon site sur Depeche Mode pour avoir des informations sur le bootleg du concert de Paris de Depeche Mode … cette  demoiselle  n’était autre que Puce qui est ma femme aujourd’hui 🙂

A few years later in 1996 when I first got internet at home , I followed all I could about Depeche Mode:)  In 1997 I made my first web page / site on  club-internet provider about Depeche Mode ( of course) 🙂 I remember this young lady who had me late October 1998 « harassed » (easy to say in fact rather the beginning of the internet or the connection was slow and full of bugs and her email must have been sent to me actually 6 or 7 times :)) via my site on Depeche mode for information on the bootleg of  Depeche mode concert in Paris in October 1998 … this lady was none other than Puce who is my wife today 🙂

DepecheMode_1984

 

Je ne parle même pas de mon implication dans l’équipe dirigeantes des associations de fans ou « fan club » (même si je n’aime pas ce mot) afin de partager cette passion avec d’autres,  de la suite  que j’ai pu donner aux projets solos de chacun des membres du groupe , de ceux qui sont partie ( Vince Clarke avec Yazoo et Erasure) et bien sûr le grand Alan Wilder ( avec Recoil), ni oublier mes rencontres en direct avec eux…  voir même des interviews comme ce fut le cas avec Alan Wilder  (d’ailleurs des échanges que j’ai pu avoir avec lui sur Black Celebration album auquel il avait largement participé à la production avec Daniel Miller et Gareth Jones)ou  des rencontres avec Dave Gahan. entre autre pour ses projets solos.

I do not even mention  my involvement in the managing the  team of  fans associations or « fan club » (although I do not like that word) to share this passion with others,
It also helpd me follow  the solo projects of each member of the group, even those who left the band  (as with Vince Clarke: Yazoo and Erasure) and of course the great Alan Wilder (Recoil ), or forget the few times I could meet them for real  … or even interviews as was the case with Alan Wilder (besides the discussions I had with him on Black Celebration album which he was heavily involved in the production with Daniel Miller and Gareth Jones) or meetings with Dave Gahan. among other things for his solo projects.

David Gahan 2003 David Gahan 2003

aw_itw_05_smaw_itw_07_smalanw2s

Aujourd’hui je suis encore le groupe, je ne suis peut être plus autant passionné sur leurs albums récents que sur ceux que j’ai vraiment accroché sur la décennie 80/90… mais  je continue et je me dis « 30 ans » ça commence à faire pas mal de temps qu’ils m’accompagnent dans mon quotidien et qu’ils continueront encore d’accompagner mes pas 🙂

Today I still follow the band even though I may be not as passionate about their recent albums than the ones I really hookedand liked  on 80/90 decades … but I kepp going on and I say « 30 years « it starts to be a reallong time in my daily life and I hope somehow that they still continue to accompany my steps  and the rest of my life🙂

8rmpvtmassa8g

depeche_mode-black_celebration-frontal

Depeche Mode BLACK CELEBRATION album :

  1. Black Celebration
  2. Fly on the Windscreen – Final
  3. A Question of Lust »
  4. Sometimes
  5. It Doesn’t Matter Two
  6. A Question of Time
  7. Stripped
  8. Here Is the House
  9. World Full of Nothing
  10. Dressed in Black
  11. New Dress

Singles de BLACK CELEBRATION :

  • Stripped
  • A Question of Lust
  • A Question of Time
  • But Not Tonight

black-celebration

AlanDM_03_1280

Thanks for reading all this rant about my passion for Depeche Mode 🙂

Merci d’avoir lu jusqu’au bout encore un de mes énièmes articles sur Depeche Mode

Pimpf
Enjoy…

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « 1986>2016 – 30 ans de ma vie de Fan / passionné de Depeche Mode / 30 years of my life as a Depeche Mode Fan »

    1. Merci Arnaud, en 1987 Depeche Mode , avait déja pris goût au POPB et ont fait 3 dates à Bercy pour cette tournée, les 16,17 et 18 Novembre, pour ma part c’était le 17 Novembre, c’est encore plus marquant pour moi car cette date a une symbolique forte dans ma vie perso , donc DM en a encore rajouté une couche 🙂 te souviens tu de quelle jour tu as fait pour cette tournée ?

      J'aime

    1. Merci 🙂
      ça n’a pas l’air mais je viens de passer 3 soirées à préparer et revoir cet article , il peut surement être amélioré et je n’ai peut être pas encore mis tout ce que je voulais comme parler mon implication avec les maisons de disques pour la promotion de DM, ainsi que le milieu de la presse & des médias, certains de mes tatouages qui ont une symbolique lié à Depeche Mode… bref ça aurait peut être été trop long j’en aurai peut être trop dit ou pas assez , jamais évident de parler de soi sans vouloir trop en révéler non plus ( mais tu sais cela aussi bien que moi). Il est vrai que généralement si j’aime quelque chose ou quelqu’un je suis plutôt fidèle sur le long terme 🙂 Merci en tout cas de ton reblog et de ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. De rien! Ca colle au thème de mon blog et j’aime bien lire comment d’autres vivent leur statut de fan, ce que ça leur a apporté… Chaque expérience est unique et c’est souvent positif. Tu peux faire un article à part sur ton implication. Ca m’arrive de transformer un article trop long en série, chronologique ou par thème. 🙂 Ca permet d’approfondir sans se demander si c’est trop long. Et de prendre son temps aussi!

        Aimé par 1 personne

  1. Ah, c’est génial d’en apprendre un peu plus sur ton côté fan! 🙂 Fan de Depeche Mode, en plus! 😀 Franchement, tu as eu raison d’écrire là-dessus, j’aime beaucoup avoir les impression des gens quand un truc énorme arrive. Et l’album « Black Celebration » est carrément énorme.
    Je suis née huit mois après sa sortie, il claque trop, il a bercé mon enfance car mes parents étaient de gros, gros fans! C’est une vraie successions de chansons de ouf – « Black Celebration » en tête, j’ai d’ailleurs hésité pour celle-là avant d’opter pour « But Not Tonight » dans mon tag musical de l’autre jour! 🙂
    Mes parents avaient les albums en cassette quand j’étais petite, mais l’un des premiers CDs du groupe que mon père ait reçu en cadeau était les « Singles 86-98 ». C’est après qu’il a commencé à tout acheter, même les albums plus anciens, en CD.
    Pour ma part, j’aime beaucoup ce qu’ils ont fait dans les années 80-90, et même ce qu’ils font encore maintenant, même si ça paraît vachement moins « alternatif » qu’avant. Je trouve que l’album « Playing the Angel » est une tuerie! 🙂 Le son, putain, le son! Si « Sounds of the Univers » me branche légèrement moins, j’aime assez « Delta Machine ». On ne pourra pas me décoller de leur musique, et de la voix (argh hyper sensuelle) de Dave Gahan (j’adore son album « Hourglass », la chanson « Kingdom » me transporte!).

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vraiment un album qui marque un tournant dans leur carrière, ils avaient déja commencé le virage à leurs utilisations de sample et autre avec l’album Construction Time Again, et Some Great Reward en 1984 , mais avec Black Celebration ils ont mis vraiment l’empreinte caractéristique du son Depeche Mode qui fera de leur succès . Je me souviens lors de mes échanges avec Alan Wilder sur cet album d’en apprendre à quel point il s’était impliqué avec Daniel Miller le boss de Mute Records ( dont on entend la voix au début de Black Celebration disant  » A brief period of rejoicing… » son imitation de Winston Churchill resamplée pour le titre 🙂 ) et Gareth Jones le producteur de leur album (grand collaborateur de Mute Records qui a aussi produit pour Erasure, Indochine, etc…) à la construction de cet album. L’album marque en plus le début de leur collaboration à long terme avec Monsieur Anton Corbijn qui va marquer le visuel du groupe, sur les pochettes de disques, sur leurs photos de presse ou de promo et leur clip vidéo du design de leur scène pendant les tournées… « A question of time  » en est déjà un bon exemple du début de leur collaboration visuelle 🙂 J’ai bien aimé le coté très blues Roots de Delta Machine et PTA / Playing est vraiment un très bon album. j’avais adoré paper Monsters de Gahan son tout premier album solo avec des influences tout en autant blues rock, on s’etait éclaté à le voir en solo à L’olympia en 2003 , vraiment il assure en solo sieur Gahan 🙂 Merci de ton commentaire, ravi que mon témoignage t’ai plu 🙂

      J'aime

    2. Tiens pour revenir à Gahan certaines photos sur mon article sont de la rencontre backstage de Gahan pour son concert à l’Olympia en 2003 grand moment auquel j’avais fait partager ma femme Puce qui est elle aussi une fan de DM ( je pense que tu l’auras deviné en lisant mon article)

      Aimé par 1 personne

  2. Wow, super histoire! Je me souviens du moment où j’ai accroché, je devais avoir 15 ans, c’était en entendant Personal Jesus à la radio. Ça a été le coup de foudre instantané. Depeche Mode a aussi été l’élément déclencheur qui m’a poussée vers mon premier vrai voyage pour aller les voir à Londres en 2013. Deux fois de suite, puisque le premier soir, je n’avais pas réussi à avoir des billets au parterre. C’était tout simplement magique. J’aurais bien aimé avoir vécu les années 80 pour pouvoir les suivre dès le début!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci du commentaire Sandrine 🙂 Personal Jesus reste un des grands titre de DM, je me souviens encore de toute la phase de promotion de ce titre en 1990. Depeche Mode ou devrais je dire les passions en général aident un peu à déplacer des montagnes, si ce n’est se déplacer soi même 🙂
      Quand aux concert des années 80 , aujourd’hui Internet devient une source de trouvaille indéniable, merci beaucoup de ton commentaire 😉

      Aimé par 1 personne

  3. C’est drôle, j’ai le sentiment d’avoir vécu la rencontre avec cet album de la même manière, sauf que ce n’était pas la K7 mais l’album, le 33 tours qui passait et repassait, diffusant son mystère noir, profond, et un peu vénéneux. J’ai par la suite acquis les albums précédents puis j’ai acheté le suivant et je me suis arrêtée là. Par contre, contrairement aux autres albums que j’écoutais à cette époque-là, les albums de DM sont les seuls qui me semblent encore estimables aujourd’hui et à cause de ça révèlent rétrospectivement encore plus leur valeur comparés à la musique qui se faisait à l’époque et qui me semble vieillie. Et au-dessus de tous, Black Célébration, même si j’aime aussi beaucoup Some Great Reward. Belle déclaration d’amour durable, en tous cas.

    Aimé par 1 personne

    1. oh ne t’inquiètes pas j’ai aussi pris le vinyl, mais dans ma petite chambre c’est quand même bien cette cassettes la que je pouvais écouter quand je voulais sur mon lecteur perso de radio cassette. Comble de l’histoire j’ai perdu cette version copiée de l’album après des déménagements,car par souvenir j’aurai aimé la garder, maisj’ai gardé par contre la toute première version officielle de Black Celebration que je me suis dépéché d’aller acheté 2 à 3 mois avoir eu celle copié en k7 🙂 Merci de ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 oui je suis un fan , je dirais même un passionné dans la vie, Depeche Mode fait partie de ces passions, parmi d’autres, et c’est la passion qui guide ma vie, autant celle la que celle pour ma famille, mes amis, je mets du temps à m’ouvrir et à me mettre en confiance et quand je le fais c’est un « contrat  » à long terme généralement …
      L’anecdote de la rencontre avec Puce est marrante car elle s’est faite par Internet et grâce à notre passion commune . cela me fait souvent rire car quand je parle de rencontre via internet automatiquement penses à des trucs tel que meetic ou autre sur lesquels je n’ai jamais mis les pieds et la c’était rien à voir mais sur une site perso que j’avais en place, qui a permis d’échanger sur nos passions communes. Nous nous sommes connus en « connaissance » à l’époque, ce n’est que plus tard que les choses se sont concrétisées et durent maintenant depuis 15 ans 😉 et 10 ans de mariage cette année 🙂 Ravi que cela t’ai plu , je ne parle pas tant que cela de moi mais bon 😉 je fais de mon mieux 🙂

      Aimé par 1 personne

N'hesitez pas à partager vos impressions & opinions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s