20160414 – News : Three New Captain America: Civil War TV Spots Released

Comics In France

The promotion for Captain America: Civil War is in full swing now, with the premiere earlier […]

The promotion for Captain America: Civil War is in full swing now, with thepremiere earlier this week, the first reviews out, and of course, lots and lots of TV Spots.

The short video clips and shortened versions of trailers are coming fast, now, with three more adding up to fourteen so far released. Most of the TV spots focus on two things: the bombastic action scene at the airport where all the heroes clash, and the deeply personal nature to the fight between Tony Stark, Iron Man, and Steve Rogers, Captain America.

http://dai.ly/x44ghms

Source : Three New Captain America: Civil War TV Spots Released

Voir l’article original

20160414 – News :Santé, éducation, bien-être… Les enfants français pas franchement les mieux lotis

Un enfant triste – Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

La France, pays rêvé pour les enfants ? Pas vraiment à en croire le rapport Equité entre les enfants de l’ Unicef qui paraît ce jeudi. Sur l’ensemble des critères d‘inégalité qu’il analyse, la France occupe le 28e rang sur 35 pays d’un ensemble d’Etats de l’Union européenne (UE) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Pas de quoi pavoiser, donc.

Un système social favorable aux plus pauvres

Aux rayons des bonnes nouvelles, les écarts de revenus entre les familles les plus pauvres avec enfants et celles de la classe moyenne sont peu importants. Ce qui permet à la France d’occuper le 13e rang du classement dans ce domaine, avec au final relativement peu d’enfants vivant dans la pauvreté (9 %) par rapport aux autres pays. « C’est le résultat des politiques de transferts sociaux qui fonctionnement bien. Le système des allocations familiales et des aides sociales a joué un rôle d’amortisseur de crise. Au final, les enfants des familles défavorisées ont accès à des biens et des services dont ils seraient privés si ce système redistributif n’existait pas », explique Sébastien Lyon, directeur général de l’Unicef France. D’ailleurs, si ce système social n’existait pas, l’écart de revenus entre les familles les plus pauvres et celles de classes moyennes serait doublé.

Des inégalités scolaires criantes

A contrario, dans le domaine de l’éducation, les inégalités font rage. S’appuyant surl’étude Pisa de l’OCDE de 2012 qui mesure les performances scolaires des élèves de 15 ans, l’Unicef souligne que la France compte une minorité d’élèves très performants et beaucoup plus d’élèves en difficulté que lors de l’enquête Pisa de 2003. Et que les écarts de niveaux sont corrélés avec le milieu socio-économique des élèves. Ce qui lui vaut la 35e place dans le classement des écarts de performance scolaire de l’Unicef. « Et pourtant le système éducatif français n’est pas mal doté financièrement, bien au contraire. C’est plutôt son efficacité qui est en cause car on ne dirige pas les moyens vers les élèves qui ont le plus besoin d’être soutenus », estime Sébastien Lyon.

Une écoute des problèmes de santé à revoir

Autre domaine où l’équité entre les enfants français est largement perfectible : la santé. Ce qui paraît très étonnant, notre pays possédant un des systèmes de santé les plus efficaces au monde et une protection sociale de qualité. Mais selon l’Unicef, plus de 30 % des enfants âgés de 11, 13 et 15 ans signalent qu’ils sont touchés quotidiennement par un ou plusieurs problèmes de santé : douleurs à la tête, au dos ou au ventre, vertiges, sentiment d’être nerveux ou déprimé, insomnies… La France est classée 37e dans ce domaine, au même niveau que Malte. « Ces données montrent que l’on écoute mal les maux des enfants dans notre pays et que beaucoup d’entre eux rencontrent des problèmes d’hygiène de vie, dus à une mauvaise alimentation et à un déficit d »activités physiques », décrypte Sébastien Lyon.

Des enfants qui n’aiment pas leur vie

Est-ce une relation de cause à effet ? En tout cas, les enfants français sont profondément inégaux face à leur satisfaction à l’égard de leur propre vie, ce qui place l’Hexagone à la 28e place du classement. Un fort taux d’enfants (8,5 %) donne un 4/10 à leur vie et un grand fossé les séparent sur ce point de leurs pairs plutôt contents de la leur. Et les enfants les plus défavorisés économiquement voient leur probabilité d’être peu satisfaits de leur vie augmenter de 13 %. « Cette insatisfaction des enfants est à mettre en parallèle avec les mauvais résultats de certains d’eux à l’école. Par ailleurs, beaucoup d’entre eux ont la certitude que leur génération sera moins bien lotie que la précédente », explique Sébastien Lyon.

Les solutions proposées

Pour changer la donne, l’Unicef estime que l’Education nationale devrait mieux identifier les enfants en difficulté scolairement pour davantage cibler le soutien scolaire et les moyens proposés aux établissements. « Pour davantage prendre en compte le mal-être de ces derniers et leurs problèmes de santé, il faudrait aussi développer les campagnes de santé publiques et favoriser notamment la participation des enfants les plus démunis à des activités physiques », conclut Sébastien Lyon.

Source : Santé, éducation, bien-être… Les enfants français pas franchement les mieux lotis

20160414 – News / Star Wars : Finalist For Young Han Solo Role Revealed

The search for the young Han Solo has reportedly been narrowed down to just one. According to a […]*

According to a report from Deadline, Alden Ehrenreich has emerged as the front runner for the role.

Afficher l'image d'origine

Ehrenreich emerged as a scene stealing star in Hail, Caesar!, but his other credits include Beautiful Creatures and Stoker. The list for the role, which has been surrounded by secrecy, previously included Kingsman star Taron Egerton and Transformers: Age of Extinction’s Jack Reynor.

The Han Solo spinoff film is set for release May 25, 2018 with The LEGO Movie’s Chris Miller and Phil Lord in the director’s chairs.

Source : Finalist For Young Han Solo Role Revealed

20160414 – News / Cancer : un diagnostic à la cellule près

Un test réalisé à partir d’une simple prise de sang permet d’évaluer précisément le stade réel de développement d’un cancer. Cette nouvelle méthode permet d’instaurer les traitements les mieux indiqués le plus rapidement possible, avant même la formation de métastases.

Il a nécessité plus de vingt ans de recherches… Le test Iset devrait être commercialisé d’ici cet été. Il permet de détecter la moindre cellule cancéreuse présente dans le sang d’un patient à partir d’une simple prise de sang. « En quelques secondes, l’appareil est capable de traiter les 10 ml de sang et d’extraire les cellules tumorales, s’il y en a« , explique le Pr Patrizia Paterlini-Bréchot, biologiste à la Faculté de médecine de Necker-Enfants malades (Paris), qui a mis au point ce test. Les cellules suspectes sont ensuite examinées au microscope afin d’identifier leur nature précise. « Cela permet de savoir si le cancer a déjà diffusé ses cellules dans le sang, ce que l’on ne peut pas voir à l’imagerie. Cela permet de faire un traitement plus personnalisé pour chaque patient« .

Cet outil de diagnostic permet, par exemple, de décider de faire, en plus d’une chirurgie, un traitement par chimiothérapie et d’évaluer ensuite son efficacité en vérifiant que le nombre de cellules en circulation dans le sang a bien diminué. La détection précoce des cellules cancéreuses circulantespermettrait également d’instaurer les traitements les mieux adaptés le plus rapidement possible, bien avant la formation de métastases. Des études sont en cours pour savoir si ce test pourrait être utilisé pour détecter la présence de cellules suspectes avant même le développement d’une tumeur primitive.

À ce jour, le test n’est pas encore remboursé par la Sécurité sociale mais il est déjà accessible pour compléter le bilan initial des patients atteints de tous types de cancers, sauf les cancers du sang.

Source : Cancer : un diagnostic à la cellule près