20160629 – En 2013, le niveau de vie médian s’élevait à 1.667 euros mensuels – Yahoo Finance France

Ça stagne. Selon la dernière enquête « Revenus et les patrimoines des ménages » de l’Insee, en 2013, le niveau de vie médian s’élevait à 20.000 euros annuels (1.667 euros par mois), soit un niveau quasi équivalent (- 0,1 %) en euros constants à celui de 2012. Sous l’effet de la crise économique de 2008, le niveau de vie médian a légèrement baissé de 1,1 %, entre 2009 et 2013, soit 0,2 % en moyenne annuelle. Auparavant, entre 2004 et 2008, il avait augmenté de 1,8 % par an en moyenne.

Et si l’on découpe la population en 10 déciles égaux, toujours en 2013, les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10.730 euros annuels, alors qu’à l’autre bout de l’échelle, les 10 % les plus aisés disposent d’au moins 37.200 euros, soit 3,5 fois plus.

Pour bien comprendre de quoi il s’agit, il convient de préciser que, selon l’Insee, le niveau de vie s’entend comme le revenu disponible du ménage – revenus d’activité, retraites, indemnités de chômage, assurance-vie, PEA, livret d’épargne populaire, épargne logement, prestations sociales, etc., le tout net des principaux impôts directs – divisé par le nombre d’unités de consommation (UC). Ces UC correspondent aux personnes qui composent le ménage. Elles sont calculées selon une échelle qui attribue 1 UC au premier adulte du ménage, 0,5 UC aux autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 UC aux enfants de moins de 14 ans.

Le niveau de vie médian partage donc la population en deux : celle qui dispose d’un niveau de vie inférieur et l’autre moitié qui a un niveau de vie supérieur.

Le niveau de vie a légèrement baissé pour la partie de la population la plus aisée

L’Insee constate que les niveaux de vie ont tendance à se resserrer en 2013. Ainsi, si les trois premiers déciles de niveau de vie augmentent légèrement, le premier de façon plus marquée (1,1 %), alors que le niveau de vie tend à diminuer dans les déciles supérieurs : la baisse est plutôt

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Source : En 2013, le niveau de vie médian s’élevait à 1.667 euros mensuels – Yahoo Finance France

20160629 – News : Jeu «Lego Star Wars»: Le réveil de la force de frappe

Comics In France

En partenariat avec Jeux Vidéo Magazine

Plus de 25 titres en l’espace d’une décennie, soit plus de deux par an : les jeux vidéo inspirés des jouets Lego se portent bien. La preuve avec ce tout nouveauLego Star Wars Le Réveil de la Force. Un jeu disponible pour toutes les consoles et pour PC qui entend bien, en surfant sur le succès du dernier opus de la saga Star Wars au cinéma, poursuivre cette véritable success story.

>> A lire aussi : Mission Juno: Trois figurines Lego bientôt sur Jupiter

La recette de ces jeux ? Elle pourrait paraître simple. Les Britanniques de TTGames s’inspirent depuis 2005, date du premier titre de la série, de films célèbres pour les passer à la moulinette Lego, la marque aujourd’hui la plus puissante au monde,selon un rapport de 2015. Parmi ces films :  Indiana Jones, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter ou bien encore Pirates des Caraïbes

Voir l’article original 374 mots de plus

20160629 – News / Amérique : Ikea rappelle des millions de commodes après la mort de 6 enfants – metronews

La vigilance est de mise. Ikea vient d’annoncer ce mardi 28 juin 2016 le rappel de toutes les commodes de la gamme Malm, un basique de la marque. Ce rappel ne concerne (pour le moment du moins) que les Etats-Unis et le Canada, où des enfants sont morts écrasés par le meuble qui a basculé sur eux. Même si la clientèle française n’est pas concernée par cette opération, ces mêmes modèles sont vendus chez dans l’Hexagone. Ikea France, contacté par metronews, n’a pas répondu à nos nombreuses sollicitations. Il n’empêche que cette opération est l’occasion de rappeler que pour écarter tout danger ces commodes doivent être fixées au mur.

► Le rappel : en Amérique du Nord seulement
L’opération ne concerne que l’Amérique du Nord, où plus de 20 millions de commodes de la gamme Malm font l’objet d’un rappel. Déjà l’été dernier afin d’assurer la sécurité de l’installation de ces meubles à deux, trois, quatre ou six tiroirs, le géant du meuble suédois avait lancé là-bas une campagne pour inciter leurs détenteurs à les attacher au mur.

► Le problème : le meuble risque de basculer s’il n’est pas fixé
Six jeunes enfants sont morts sous ces meubles depuis 2003, dont l’un en mars dernier. Ces drames sont tous arrivés aux Etats-Unis. A chaque fois, les commodes en cause n’avaient pas été fixées au mur.

EN SAVOIR + >> Après la mort de deux enfants, Ikea lance l’alerte sur les meubles hauts mal fixés

► Les précautions : accrochez la commode au mur
Certes la France n’est pas concernée par le rappel. Mais cette opération menée Outre-Atlantique est l’occasion de vérifier que vos commodes sont fixées au mur, comme l’indique la notice de montage. Et le faire à l’aide des pièces fournies dans le kit  si ce n’est pas déjà le cas. Car la probabilité que vous en ayez une chez vous existe bel et bien dans la mesure où ces treize dernières années, 78 millions de meubles de la gamme Malm ont été vendus à travers le monde.

Source : Amérique : Ikea rappelle des millions de commodes après la mort de 6 enfants – metronews

 

Avis Pimpf : je déplore ce qui est arrivé à ces enfants, mais il est bien spécifié sur les meubles Ikea qu’il faut éviter de mettre des charges lourdes sur les tablettes les plus haut de leur meuble et ils donnent bien à chaque fois des éléments de fixation de leur meubles  pour éviter que les meubles ne soient renversés.  je ne vois pas ce qu’il faut faire d’autre s’ils ne fixent pas les meubles comme il est recommandé de le faire?

J’ai de ces meubles MALM à la maison  je ne vois pas le souci aujourd’hui. ( la consigne est présente depuis longtemps déja sur l’ensemble de leurs meubles, certes version imagée à la IKEA mais cela me semble compréhensible même par un gamin de 7 ans qui suit le montage des meubles IKEA.

20160629 – News : Attentats dans un ex-bastion d’Al-Qaïda au Yémen : 42 morts

Attentats dans un ex-bastion d'Al-Qaïda au Yémen : 42 morts

Au moins 42 personnes ont été tuées lundi dans une série d’attentats contre des militaires à Moukalla, dans le sud du Yémen, un bastion d’Al-Qaïda jusqu’en avril.

Trois attentats à la bombe ont visé simultanément des checkpoints dans la ville portuaire de Moukalla au coucher de soleil alors que les troupes rompaient le jeûne du ramadan. Une quatrième explosion due à deux kamikazes a frappé l’entrée d’un camp militaire, selon le responsable. 40 soldats ont péri dans les attaques ainsi qu’une femme, un enfant et 37 autres personnes ont été blessées.

Une attaque de kamikazes. Les attaques ont été menées par des kamikazes. Les forces gouvernementales yéménites, soutenues par la coalition arabe sous commandement saoudien, ont repris le 24 avril Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout, aux djihadistes qui avaient contrôlé la ville pendant un an.

Les Américains présents au Yémen. Washington a reconnu le 7 mai la présence d’un « très petit nombre » de soldats américains au Yémen pour aider les forces yéménites et la coalition arabe à chasser Al-Qaïda de la ville. Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), basé au Yémen depuis 2009, et l’organisation djihadiste État islamique (EI) ont profité de la guerre civile opposant les rebelles chiites Houthis aux forces gouvernementales yéménites pour étendre leur influence dans le sud et le sud-est du pays.

Moukalla, ville de 200.000 habitants, avait été frappée en mai par un double attentat suicide revendiqué par l’EI qui avait coûté la vie à 47 policiers.

Source : Attentats dans un ex-bastion d’Al-Qaïda au Yémen : 42 morts

20160629 – DC Comics News : Batman v Superman : la version longue contient un nouveau visuel de Justice League ! – Actualité Film – EcranLarge.com

Comics In France

Batman v Superman: La version longue de Batman V Superman est désormais disponible pour le public américain. Et les premières infos contenues dans la bête commencent à nous parvenir.

Aujourd’hui, nous découvrons un concept art inédit de Justice League, que Zack Snyder tourne actuellement. Même si nous avons déjà pu découvrir quelques images distillées par Warner, celle-ci est probablement la meilleure dévoilée à ce jour, ainsi que la plus détaillée concernant le look des différents personnages.

On y voit ainsi assez clairement à quoi ressemblera Cyborg, ainsi que les particularités de l’accoutrement de Flash, un des héros dont on attend le plus du côté de chez DC. Mais plus important, tout cela signifie que nous allons bientôt vous donner des nouvelles du fameux director’s cut de Zack Snyder, plus long de 30 minutes…
En savoir plus sur http://www.ecranlarge.com/films/news/959175-batman-v-superman-la-version-longue-contient-un-nouveau-visuel-de-justice-league#tU7zr8vsYgmSMk8U.99

Source : Batman v Superman : la version longue contient un nouveau visuel…

Voir l’article original 9 mots de plus

20160629 – News : Bill Gates remercie la France, « premier contributeur » européen dans la lutte contre le sida

Bill Gates remercie la France, "premier contributeur" européen dans la lutte contre le sida

La France a décidé de maintenir son aide dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à hauteur de 360 millions par an.

Bill Gates a salué lundi les efforts de la France, « premier contributeur en Europe dans la lutte contre le sida », après un entretien avec François Hollande à l’Elysée au sujet de l’action internationale contre les grandes pandémies.

360 millions d’euros par an. Le président de la République avait annoncé dimanche soir que la France maintiendrait sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à hauteur de 1,08 milliard d’euros pour la période 2017-2019, soit 360 millions d’euros par an. « J’aimerais exprimer toute ma gratitude envers le président François Hollande et la France (…) premier contributeur en Europe dans la lutte contre le sida depuis des années », et dont l’engagement fort « a permis d’accélérer la lutte contre ces trois maladies », a déclaré Bill Gates, coprésident de la fondation Bill et Melinda Gates, sur le perron de l’Elysée.

« 8 millions de vies sauvées ». « Depuis 2002, le Fonds mondial a permis de sauver 17 millions de vies », et le nouveau plan de lutte « permettra de sauver 8 millions de vies supplémentaires », s’est réjoui Bill Gates, « très heureux que la France ait pu honorer ses engagements ». « Je suis sûr que cette générosité sera une source d’inspiration pour d’autres », a-t-il poursuivi. « Le monde a besoin de ce genre de leadership, afin que nous puissions vivre dans un monde plus sûr, avec un meilleur niveau de santé, pour les générations à venir ».

Alors qu’1,2 million de personnes dans le monde décèdent encore chaque année à cause du VIH, la France et la Fondation Bill et Melinda Gates poursuivront et renforceront leur partenariat pour développer des actions innovantes dans ce domaine, en particulier en Afrique, a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Source : Bill Gates remercie la France, « premier contributeur » européen dans la lutte contre le sida

20160629 – News : Pour faire réussir son enfant, mieux vaut être un parent « encourageant » que « sévère »…

Pour faire réussir son enfant, mieux vaut être un parent "encourageant" que "sévère"…

Une étude japonaise compare l’influence des différentes formes d’éducation sur les salaires, la réussite scolaire ou encore la mentalité positive.

Souplesse ou sévérité ? Deux visions s’affrontent sur l’éducation des enfants. Mais laquelle donne les meilleurs résultats ? Une étude inédite de l’université de Kobe, au Japon, publiée le 17 juin et relayée mardi par Slate, donne quelques éléments de réponse. Les chercheurs ont étudié la relation avec leurs parents de 5.000 personnes, désormais adultes. Pour déterminer le modèle d’éducation le plus « efficace », ils se sont basés sur quatre critères : le salaire moyen des personnes étudiées, leur réussite scolaire, leur « mentalité positive » et leur sentiment d’être, ou non, en sécurité.

Les scientifiques ont classé les parents de ces personnes en six catégories :

– Les « encourageants », qui laissent à leurs enfants une indépendance « élevée ou moyenne », leur accordent un « haut niveau de confiance et d’intérêt » et passent beaucoup de temps avec eux, tout en étant moyennement sévère.

– Les « stricts », qui ne donnent que peu d’indépendance à leur progéniture mais leur accordent une confiance et un intérêt « élevés ou moyens ». Les stricts se caractérisent aussi par une sévérité « élevée ou moyenne » et par la mise en place de beaucoup de règles.

– Les « indulgents », eux,  accordent un niveau de confiance « moyen » ou « haut » et se montrent très peu sévères. Le temps passé avec leurs enfants est supérieur ou égal à la moyenne des autres parents.

– Les « négligents » se caractérisent par un faible degré d’intérêt, de sévérité, de règles et de temps passé ensemble.

– Les « sévères », eux, laissent peu d’indépendance à leurs enfants, leur font peu confiance, leur accordent peu d’intérêt mais se montrent très sévères.

– Les « modérés », eux, se caractérisent per un degré « moyen » pour tous les critères.

  • Les encourageants en tête…

Résultats : les encourageants sont en tête selon les quatre critères de réussite : salaire moyen, réussite universitaire, « mentalité positive » et sentiment de sécurité. Derrière, les « stricts » et les « indulgents » sont à peu près ex aequo au classement général, mais les résultats sont différents selon les critères. Ainsi, les parents « stricts » obtiennent de biens meilleurs résultats que les « indulgents » si on se base sur le salaire de leurs enfants. Les deux sont à peu près au même niveau concernant la mentalité positive et la réussite universitaire. Mais les enfants d' »indulgents » se sentent plus en sécurité que les « stricts ».

>> Voici le graphique réalisé par les chercheurs (« supportive » désigne les « encourageants », « strict », les « stricts », « indulgent », les « indulgents », « Easygoing », les négligents », « harsh », les « sévères » et « average », « les modérés ». « Average earngings » désigne le salaire, « academic achievements », la réussite scolaire, « sense of security » le sentiment de sécurité et « positive mentality », la mentalité positive) :

Crédit: Kobe University

Crédit: Kobe University

… Les sévères bons derniers. Les enfants de « modérés », pour leur part, talonnent les « stricts » sur le salaire (ils dépassent les « indulgents), et sont à peu près au même niveau concernant la réussite scolaire et le sentiment de sécurité. Le hic ? Leur score s’effondre complètement au sujet de la « mentalité positive ». Les « négligents », pour leur part, se hissent à l’avant dernière place du classement général, et sont surpassés par les quatre autres dans tous les critères. Et les « sévères »? Bons derniers, ils font encore moins bien que les « négligents », sauf pour la réussite scolaire où ils sont à égalité.

Le résumé en 30 secondes. Voici, en résumé, les résultats obtenus selon les différents modèles d’éducation :

  • « Encourageant » : de très bons résultats dans tout
  • « Strict » : de très bons résultats en salaire, de bons résultats en réussite scolaire et en « sentiment de sécurité », des résultats moyens en « mentalité positive »
  • « Indulgent » : de très bons résultats en « sentiment de sécurité », de bons résultats en salaire et en réussite scolaire, des résultats moyens en « mentalité positive »
  • « Modéré » : de très bons résultats en salaire, de bons résultats en « sentiment de sécurité » et en réussite scolaire, un mauvais résultat en « mentalité positive »
  • « Négligent » : de bons résultats en salaire, un résultat moyen en réussite solaire, de mauvais résultats en « sentiment de sécurité », de très mauvais résultats en « mentalité positive »
  • « Sévère » : un résultat moyen en réussite scolaire et en salaire, de très mauvais résultats en « mentalité positive » et en « sentiment de sécurité »
  • Quelques nuances

S’ils prétendent établir une corrélation entre les types d’éducation et la manière de vivre sa vie, les scientifiques concèdent, également, que « la réussite » ne se résume pas à ses quatre critères. A noter également que ces résultats se basent sur des moyennes : si les enfants de parents sévères semblent, en moyenne, moins bien réussir, il se trouvera toujours des exceptions. Ne pas oublier, enfin, que l’étude a été menée au Japon. Et que les données collectées peuvent différer d’un pays à l’autre.

Source : Pour faire réussir son enfant, mieux vaut être un parent « encourageant » que « sévère »…