20180307 – Pas d’écran avant 3 ans, lit de bébé dans la chambre des parents: les conseils du nouveau carnet de santé

Le nouveau carnet de santé sera distribué dès le début du mois d’avril. Parmi ses nouveautés: les 11 vaccinations obligatoires, la recommandation de ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans aux écrans ou encore le choix de biberons sans bisphénol A.

Le ministère de la Santé a publié lundi le nouveau modèle du carnet de santé, qui intègre les 11 vaccinations dorénavant obligatoires pour les enfants, mais aussi des recommandations nouvelles comme d’éviter la télé avant l’âge de 3 ans.

11 vaccinations obligatoires

Ce carnet, gratuit et traditionnellement remis par la maternité ou un médecin, succédera le 1er avril au modèle distribué depuis 2006. Il a été conçu pour « tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le principal changement est le calendrier de vaccination. Pour les enfants nés depuis le 1er janvier, 11 vaccinations sont obligatoires contre seulement trois auparavant. Ces enfants doivent recevoir dix injections avant l’âge de 2 ans.

Le lit du bébé dans la chambre des parents

Enfin, ce nouveau carnet de santé est rempli de recommandations nouvelles. « Avant 3 ans: évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée même s’il ne la regarde pas », préconise-t-il.

Autre conseil: « Il est préférable, si cela est possible, de placer le lit de votre bébé dans votre chambre pour les six premiers mois au minimum » pour « réduire le risque de mort inattendue du nourrisson ».

Biberon sans bisphénol A ou en verre

« Utilisez des biberons garantis sans BPA (bisphénol A) et si possible en verre »,…

Source : Pas d’écran avant 3 ans, lit de bébé dans la chambre des parents: les conseils du nouveau carnet de santé

Avis Pimpf : pourquoi pas un nouveau carnet , et pourquoi aussi en plus de la version « papier »  ne pas inclure un vrai carnet éléctronique  à usage unique des médecins associé à ce carnet qui permettrait un meilleur  suivi des enfants? et ces conseils prodigués aujourd’hui seront ils encore valable dans 10 ans ? même si certains me semble de bon sens, d’autre  restent plus au juger des parents et autre… mais bon pour certains une piqure de rappel ne fait pas de mal mais bon…

Publicités

20180307 – Vitesse à 80 km/h: la mesure s’appliquera sur l’ensemble des routes secondaires le 1er juillet

Le porte-parole du gouvernement a confirmé mercredi que la limitation de la vitesse à 80 km/h serait appliquée le 1er juillet sur l’ensemble des routes secondaires sans séparation de voies, malgré la grogne d’élus locaux

Paris (AFP) – Le porte-parole du gouvernement a confirmé mercredi que la limitation de la vitesse à 80 km/h serait appliquée le 1er juillet sur l’ensemble des routes secondaires sans séparation de voies, malgré la grogne d’élus locaux.

« Le dispositif prévu » sera mis en oeuvre comme prévu et son efficacité sera évaluée en 2020, a précisé Benjamin Griveaux à l’issue du conseil des ministres, en affirmant que le président de la République et le Premier ministre étaient d’accord sur ce dossier.

Source : Vitesse à 80 km/h: la mesure s’appliquera sur l’ensemble des routes secondaires le 1er juillet

Avis Pimpf : Ok pourquoi pas comme une des étapes pour réduire le nombre d’accidents, mais qu’en est il des causes principales comme l’usage de l’alcool au volant , de l’usage de stupéfiants  ou du téléphone portable ? ( car on sait tous qu’on est tous hyper fort en concentration pour téléphoner d’une main avec son téléphone, être attentif à la fois à la discussion téléphonique et être attentif à la route et sa manière de conduire – mode ironie off)

20180307 –  News / Saint-Denis. Trois personnes agressées dans un centre de loisirs

Trois personnes ont été agressées lundi dans un centre de loisir de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où se trouvaient encore des enfants. Plusieurs individus cagoulés s’en sont pris à la directrice et à deux animateurs avant de fuir en emportant un sac et une tablette. Pendant cette intrusion d’une dizaine de minutes, les enfants ont été mis à l’abri par un autre employé.

Plusieurs hommes cagoulés ont agressé trois employés d’un centre de loisirs de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) lundi 5 mars en fin d’après-midi, sous les yeux d’une vingtaine d’enfants. La directrice de la structure et deux animateurs ont été violentés par trois individus masqués, qui se sont emparés d’un sac et d’une tablette avant de quitter les lieux.

L’un des employés visés a bénéficié de 10 jours d’ITT. Pendant l’attaque, qui a duré dix minutes environ, un autre animateur a mis les enfants en sécurité en les guidant vers une mezzanine. La mairie et l’Éducation nationale ont mis un dispositif de soutien psychologique à la disposition des employés du centre et des élèves présents lors de l’agression, rapporte France Bleu Paris.

« Les violences vont crescendo »

Le maire Laurent Russier et plusieurs élus se sont rendus au centre de loisirs pour dialoguer avec le personnel et les parents mardi soir. « On est en droit d’attendre un minimum de sécurité. Les violences vont crescendo, ça a commencé par des coups de feu dans la cité, puis des agressions sur les professeurs, maintenant ça », dénonce une mère de famille. « Tout est permis. On n’en peut plus là ».

Deux médiateurs ont été dépêchés sur place. L’enquête menée par le commissariat de Saint-Denis est toujours en cours. Les investigations n’ont pas encore permis d’identifier les trois agresseurs ni de déterminer les raisons qui les ont poussés à agir.

Source : Saint-Denis. Trois personnes agressées dans un centre de loisirs

 

Avis Pimpf : attaquer un centre de loisirs ???  vraiment la connerie n’a plus de limite chez certains…

20180307 – GRAND FORMAT. « Beaucoup ont encore peur » : après avoir « balancé leur porc », cinq femmes font le bilan du mouvement

C‘était il y a près de cinq mois. Dans la foulée de l’affaire Weinstein aux Etats-Unis, des centaines de milliers de femmes ont « balancé leur porc ». Sur les réseaux sociaux, message après message, elles ont dénoncé les violences sexuelles qui font le quotidien de nombre d’entre elles. Saluée par certains, critiquée par d’autres, cette libération de la parole fut l’un des faits de société les plus marquants de la fin 2017. Ses pionnières, des « briseuses de silence », ont même été sacrées « personnalités de l’année » par le prestigieux magazine Time.

Mais que reste-t-il aujourd’hui de cet élan ? En France, l’initiatrice du hashtag #BalanceTonPorc, Sandra Muller, fait l’objet d’une plainte pour diffamation. Henda Ayari, qui accuse le prédicateur Tariq Ramadan de viol, essuie un déluge quotidien d’insultes sur les réseaux sociaux. Astrid de Villaines, une journaliste de LCP qui a porté plainte contre un collègue, a quitté la chaîne sur laquelle son agresseur présumé officie toujours.

Que sont devenues les autres, celles dont l’histoire n’a pas fait la une des médias ? Pour le savoir, franceinfo a interrogé quelques-unes des 261 759 internautes – selon le décompte de l’entreprise Visibrain – qui ont « balancé leur porc ». Entre petites victoires et grandes désillusions, voici leurs témoignages.

… la suite et les témoignages en détail sur le lien ci dessous :

Source : GRAND FORMAT. « Beaucoup ont encore peur » : après avoir « balancé leur porc », cinq femmes font le bilan du mouvement

Avis Pimpf : je viens de finir  de lire ces témoignages et je suis effaré en tant qu’homme de voir comment certains se comportent. Qui n’a pas vu certains hommes être très lourd dans leur remarques envers des femmes, oui j’en ai vu mais de la à aller harceler ainsi et en constant c’est consternant …

il faut que ce mouvement puisse prospérer et que ça continue à changer les choses , les mentalités et surtout l’éducation des générations futures ,qui grandissent afin d’avoir des comportements appropriés que l’on soit un homme ou une femme, dans les deux sens. La tâche reste difficile mais est possible si on souhaite réellement aller dans ce sens.