20160429 – News : La bibliothèque de Vanves se met aux livres numériques

Illustration. L’ouvrage de Joël Diker, « La vérité sur l’affaire Quebert » est l’un des titres les plus demandés à la bibliothèque de Vanves. (L.P./O.C.)

Les livres numériques font leur entrée à la bibliothèque municipale de Vanves. Et en nombre. Le groupe Hachette, fraîchement installé dans la ville, a offert 400 titres à la structure.

Fruit d’un partenariat signé avec la mairie lors de l’installation d’Hachette.

Ce don permettra à la médiathèque de compléter son fond mais aussi de permettre à davantage de lecteurs de profiter de titres très demandés et parfois disponibles uniquement sur liste d’attente. Ainsi « La vérité sur l’Affaire Harry Québert » de Joël Dicker, et son autre ouvrage « Le livre des Baltimore », « D’après une histoire de vraie » de Delphine de Vigan ou encore la série des « Vernon Subutex » de Virginie Despentes.

200 autres livres numériques seront offerts par Hachette en 2016, puis 200 nouveaux en 2017 : « Nous n’avons pas encore choisi ces futurs titres. Nous le ferons en fonction des goûts des lecteurs et réajusterons au fur et à mesure », se réjouit Danielle Julliard, chef de service de la bibliothèque. Le service est disponible gratuitement à tous les Vanvéens inscrits à la bibliothèque municipale (inscription elle-aussi gratuite). Disponible 24h/24 heures et 7j/7j, il permet d’emprunter deux titres (en plus des livres traditionnels) pour une période de 21 jours. Le nombre de prêts devrait croître à l’approche des vacances estivales.

Bibliothèque de Vanves, 16, rue Sadi-Carnot. Informations : 01.41.33.92.17 .J. Va

Source : La bibliothèque de Vanves se met aux livres numériques

7 réflexions au sujet de « 20160429 – News : La bibliothèque de Vanves se met aux livres numériques »

  1. Bon w.e. la famille 🙂
    Les livres numériques je les achète, c’est pratique, pas le meilleur marché. Ce sont les livres de poche qui détrônent le livre numérique. Toutefois, c’est pratique pour moi-même n’ayant plus de place chez moi. Et là comme je mets en carton pour un futur déménagement qui ne se fait pas, car je ne trouve pas d’appartement dans la ville, pour l’instant, je privilégie pour l’avenir une installation légère et plus dépouillée. 🙂
    Oui pour les beaux livres, j’en ai quelques uns et puis oui pour le livre numériques. Mes yeux prennent de l’âge aussi 🙂 et puis c’est pratique. Uniquement pour ce qui est écrit. Une BD, je l’achèterais en broché 🙂
    Amitiés.
    Geneviève
    ps : J’ai modifié mon adresse mail. J’organise différemment mon blog. Un essai, je verrai par la suite. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Brindille, je suis aussi un adepte des livres electronique sur liseuse type kindle, les éditeurs s’en mettent encore largement dans les poches car les moyens de diffusion electronique leur coute beaucoup moins que le papier, ils devraient faire comme d’autres supports type la BD / Les comics et proposer avec tout format papier une version electronique, cela permettrait de mieux faire le pont entre les deux mondes.
      La BD c’est pratique mais c’est vrai que ce n’est pas encore aussi pratique que sur du papier réel car il faut vraiment un grand écran pour réellement en profiter.
      on ira voir ton blog 🙂 merci du commentaire et bonne semaine

      Aimé par 1 personne

      1. Je dois dire qu’une BD en livre, je ne pourrais pas la regarder sur ma tablette, le dessin, sa qualité me manqueraient. Ce sont tout de même pour pas mal des oeuvres d’art. C’est du moins mon avis. Pour ma part, comme je suis à fond dans les polars et bien je viens de me télécharger trois bouquins d’un coup. Je ne fais pas de chroniques alors que le blog Blacknovel1, Pierre Faverolle me l’a conseillé. C’est chez lui que je poste mes avis sur les bouquins. Sans pour autant vouloir enlever le C.A des maisons d’éditions, Amazon ayant un certain monopole, qui au vu des conditions de travail à l’intérieur de l’entreprise sont assez hors normes pour un maximum de rendement sur, une fois de plus, le dos des travailleurs.
        Ceci, je le ressens au détriment d’un livre broché. Toutefois, j’ai opté pour cette solution, car je n’ai plus de place. En quittant Bruxelles pour Bordeaux, j’avais déjà donné à un magasin de second choix tous mes livres de poche classiques hérités de la bibliothèque de maman, de la mienne, les lectures scolaires. Et je t’assure que cela m’a arraché le coeur…bon j’exagère….j’étais très très très triste. Là, j’ai téléchargé Orgueils et Préjugés voulant le relire pour zéro euros. D’autre part, j’ai lu des bijoux à trois euros d’auteurs dont c’est le premier livre qui continue à se vendre pour un prix dérisoire, alors qu’il mériterait de passer allègrement la barre des cinq euros. Il a d’ailleurs eu le prix l’année dernière du meilleur livre Kindle. D’autres auteurs dont un que je connais virtuellement est passé par la case d’auto-édition via Atramenta où je suis aussi inscrite avec un livre que j’ai déposé et que je devrais encore corriger, et corriger. Ensuite il s’est fait publier via ce site, et ensuite propulsé via d’autres plateformes. Cet auteur dont je te parle est dans son style d’écriture une valeur montante. Je n’ai rien lu de lui, car c’est pas trop mon truc ce qu’il écrit.

        Tu es pour la BD en version électronique m’écris-tu ? Je ne sais pas perso. A essayer, à voir. Je ne suis pas convaincue. Regarde un livre de recettes ?
        Je le vois avec les quotidiens que l’homme à la maison télécharge irrégulièrement juste pour le plaisir de ne pas avoir le papier. Et moi je vais au magasin presse parce que dans ce cas là, j’ai besoin du support papier. Comme quoi tu vois, dans ce domaine, il y a bien des approches différentes. Bonne semaine à toi. 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. alors sur la qualité du dessi sur tablette, je confirme que vue vignette par vignette, au contraire cela demande au dessinateur d’être encore plus exigeant sur la qualité des traits et de son art, par contre c’est sur des planches entières ou des pièces sur deux pages complètes ou la le format BD sur tablette vient à pêcher car par rapport au format BD européen on vient encore à souffrir de ce détail. Si je me base au format comics américain, il s’y prète bien. Je vois beaucoup d’avantage au format numérique, demain pour mes enfants, cela pourra facilement remplacer leur livre sur un seul support qui sera beaucoup moins lourd que tous les livres dont il se cassent le dos à transporter à l’année, dont les mises à jours pour les livres de cours pourront être maitrisés par l’éducation nationale, et plus facile à gérer par nos enfants car finalement utile, mais cela vient en complément de ce qui existe, les plus jeunes font aujourd’hui face à un monde complètement dématerialisée  » en ligne que ce soit livre, musique, film, les plus jeunes se fichent des supports materiels comme nous qui avons grandi avec, je ne dis pas que c’est un mieux ou un mal c’est une évolution qui bien maîtrisée peut être un plus. Cela permet à pas mal d’auteurs de s’autopublier et de se faire connaitre ainsi et de pouvoir aussi tester un public plus facilement que via le média papier classique. Merci de ton commentaire 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. Si tu vas dans le sens des cours et des livres que nous devions transporter dans nos cartables et même mes enfants, puisque je suis née en 1950, c’était et c’est encore en effet galère. Dans ce domaine, quelle avancée. Je me situais au niveau de l’art du dessin. Ceci sans aucun support expérimental, puisque jamais téléchargé. Même mon fils qui a 38 ans, je le verrais bondir pour une BD sur tablette, alors qu’ils utilisent cet outil pour des tas d’autres choses. Là je m’éloignerais du sujet bouquins. Merci pour cet échange….. A suivre…. 😉

        Aimé par 1 personne

    1. je dois avouer que je ne connais pas mais je trouve cela bien qu’ils se mettent au numérique dans la bibliothèque de ma ville car cela devient un des supports de l’avenir. Personnellement je jongle entre les deux mais le numérique a bien des avantages:)

      J’aime

N'hesitez pas à partager vos impressions & opinions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s