20161024 – News : Les Inrocks – Le modèle du couple survivra-t-il à l’invention de Tinder ?

Dans La Fin du couple, Marcela Iacub, toujours provocatrice, dresse le constat de décès d’une institution laminée par une explosion des divorces et propose l’invention de nouvelles formes de conjugalité. Nous avons demandé à d’autres chercheurs s’ils pensaient eux aussi que le couple était en voie de disparition.

Le titre n’est pas très optimiste, dans La Fin du couple de Marcela Iacub, paru aux éditions Stock, la chercheuse au CNRS dresse un constat accablant : les Français ne se sont jamais sentis aussi seuls. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la France serait le pays le plus touché au monde par la solitude. Pour elle, le nombre de divorces et la baisse de la conjugalité seraient aussi les indicateurs de la fin d’une institution : celle du couple.

Écrivaine aux théories souvent décriées par les féministes, Marcela Iacub reproche à l’Etat de s’immiscer aujourd’hui dans les relations de couple. Grand émancipateur des individus, il se serait substitué au rôle que jouaient autrefois les groupes sociaux. Aujourd’hui “un adulte doit être capable de survivre à n’importe quelle solitude”, écrit-elle. L’auteur prend ainsi l’exemple du personnage de Sandra Bullock dans le film Gravity, obligé de puiser dans ses souvenirs lointains pour ne pas échouer. La quête de réussite, l’évolution vers une société plus émancipatrice n’a-t-elle pas littéralement bousculé le modèle du couple tel qu’on l’entendait il y a encore quelques années ? Le couple est-il vraiment en train de disparaître ? Nous avons posé la question à plusieurs chercheurs.

“Le couple ne disparaîtra jamais”

Loin d’évoquer sa disparition, pour eux, le couple se transforme et évolue au même titre que la société. Pour Claude-Michel Gagnon, chercheur et psychologue à l’Université de Chicoutimi au Québec, spécialiste des dépendances affectives, il y a aujourd’hui une “diversité” de couples qui n’existait pas avant.

“Le couple ne disparaîtra jamais. Il y a toujours des gens qui se retrouveront en couple, mais pas comme on l’entend dans une famille nucléaire.”

Pour lui, il y a plusieurs manières de vivre le couple aujourd’hui.“Aujourd’hui on voit de plus en plus de couples avec des différences en termes d’âge, il y a de nouvelles amitiés amoureuses qui se vivent de façon très saines”. Et dans cette diversité de relations, il voit “une belle évolution” qui permet de correspondre “davantage aux besoins des individus”.

Dans son ouvrage, Marcela Iacub indique également qu’entre 1964 et 2013, le nombre de divorces a été multiplié par quatre. Mais encore une fois, difficile de prédire l’avenir à partir d’une tendance lourde. Pour Eric Dacheux, chercheur et enseignant spécialiste du lien social à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, “c’est justement parce qu’on ne trouve pas le couple idéal qu’on divorce de plus en plus. Et cette instabilité pourrait signifier non pas la mort du couple, mais pourquoi pas la recherche du couple idéal” explique-t-il.

De son côté, le sociologue spécialiste des questions de couple Jean-Claude Kauffman, estime que le couple est devenu “le maillon faible” de l’ensemble familial, tiraillé entre deux pôles : d’une part l’individu autonome qui veut maîtriser sa vie, d’autre part l’engagement familial autour de l’enfant, qui pousse à un engagement “inconditionnel”. Si aujourd’hui le nombre de personnes célibataires ne cesse d’augmenter, le rêve d’une relation demeure très fort, pour le chercheur auteur de Piégée dans son couple, une enquête sur des femmes qui ne parviennent pas à quitter leurs conjoints.

Les causes d’instabilité du couple

Le modèle du couple, plus instable, doit aujourd’hui faire face à de nouvelles contraintes. Eric Dacheux, chercheur en communication au CNRS évoque par ailleurs l’accélération du temps comme premier facteur d’instabilité : “Il y a une contradiction entre la stabilité du couple et l’injonction de la société qui voudrait qu’on gagne du temps. On cherche de plus en plus à gagner du temps alors qu’être en couple, c’est perdre du temps ensemble”. Retomber en enfance, passer des journées à jouer, mais surtout perdre du temps à deux, à chacun sa conception de l’amour.

La suite sur :

Source : Les Inrocks – Le modèle du couple survivra-t-il à l’invention de Tinder ?

20161024 – Dismantling the Calais ‘Jungle’ Migrant Camp Won’t Be Enough — TIME

Ever since the French president François Hollande went to Calais in late September 2016 and promised that the migrant camp on its outskirts, known as “the Jungle,” would be dismantled, its residents have been preparing to be moved. On Oct. 24, queues of people who had been living in the camp in hope of crossing…

via Dismantling the Calais ‘Jungle’ Migrant Camp Won’t Be Enough — TIME

20161024 – News : Pour réduire le risque de mort subite du nourrisson, faites dormir bébé dans votre chambre ! – LCI

#SANTÉ: BONS CONSEILS- L’American Academy of Pediatrics vient de publier de nouvelles recommandations afin de diviser par deux le risque de décès des plus petits. Ils devraient notamment dormir jusqu’à leurs six mois dans la chambre de leurs parents, mais dans un berceau ou un couffin.

Suffocation, strangulation accidentelle… près de 3.500 bébés meurent chaque année aux Etats-Unis d’une cause liée au sommeil. Parmi elles, le syndrome de mort subite du nourrisson. Mais ce chiffre, qui avait considérablement diminué dans les années 1990, stagne désormais. En France, l’Institut national de veille sanitaire recense 250 décès des bébés de moins de 12 mois tous les ans.

Alors pour prévenir le drame, les chercheurs de l’American Academy of Pediatrics Academy ont mis à jour leurs recommandations. « Nous savons que les parents peuvent être dépassés par la venue au monde d’un enfant et nous voulons leur procurer un guide clair et simple », détaille l’auteure principale, Rachel Moon. Les pédiatres ont présenté leurs conseils lors d’un congrès annuel qui se tient à San Francisco (Etats-Unis), ce lundi 24 octobre.

4 règles d’or pour limiter l’étouffement accidentel

  • 1 – Faites dormir bébé dans la même pièce

    Les chercheurs préconisent ainsi aux parents de faire dormir leur nouveau-né dans leur chambre. Du moins, les six premiers mois. Il n’est pas question de le coucher dans le lit conjugal pour autant, mais d’installer le berceau ou le couffin du bébé à proximité. Faire dormir bébé dans la même pièce permettrait ainsi de réduire de 50% le risque de mort inattendue du nourrisson, selon l’Academy.

  • 2 – Couchez-le sur le dos

    Les pédiatres recommandent de coucher les plus petits sur le dos et sur une surface ferme. Le drap housse doit bien être fixé au matelas. Ce conseil a permis de faire chuter le nombre de décès de 53% entre 1992 et 2001, notent les chercheurs.

  • 3 – Ne surchargez pas le berceau

    Couverture, oreiller, peluche…ils déconseillent fortement de surcharger les berceaux et couffins des plus petits. En plus de risquer d’obstruer les voies respiratoires des nouveaux-nés, ces objets créent une chaleur excessive. La température idéale se situe entre 18 et 20 degrés.

  • 4 – Attention au co-dodo

    Les pédiatres pointent aussi du doigt le co-dodo. En augmentant le risque d’étouffement ou de chutes des plus petits, ce moment partagé avec bébé multiplierait par cinq son risque de décès prématuré.

Source : Pour réduire le risque de mort subite du nourrisson, faites dormir bébé dans votre chambre ! – LCI

20161024 – News : L’iPhone 4 deviendra obsolète le 31 octobre

logo_europe1

À partir du 31 octobre prochain, Apple ne garantit plus ni réparations ni pièces détachées pour ce modèle.

Si vous possédez encore un iPhone 4 en fonctionnement, sachez que vous ne pourrez plus en faire changer les pièces détachées, ni bénéficier des mises à jour et encore moins avoir accès aux nouveaux correctifs de sécurité. Aux yeux d’Apple, votre smartphone sera obsolète à partir du 31 octobre, annonce le site spécialisé japonais Macotakara.

Plus de pièces détachées. La marque à la pomme a pour habitude d’inscrire ses appareils sur une sorte de « liste noire » cinq ans après la production du dernier exemplaire. Et lorsqu’un modèle est inscrit dans cette liste, il ne peut plus être réparé par les services d’Apple, ni avoir de pièces détachées. La marque californienne abandonne tout simplement leurs propriétaires à leur propre sort.

Une liste noire. L’iPhone 4 rejoindra donc le MacBook Air (13 pouces) et le MacBook Pro de 2010 sur cette fameuse liste qui recense  les « produits anciens et obsolètes ». Liste qui sera mise à jour le 31 octobre d’après le site japonais. Cette décision ne devrait pas être immédiatement appliquée mais que les possesseurs d’iPhone 4 défaillants se dépêchent de se rendre dans un Apple Store ou un réparateur agréé sous peine de devoir abandonner tout simplement leur précieux smartphone…

Source : L’iPhone 4 deviendra obsolète le 31 octobre

20161024 – 5 Dead in Malta as Plane Crashes En Route to Libya — TIME

A small plane heading toward Libya’s coast to monitor migrant trafficking routes for the French government crashed soon after takeoff from Malta’s airport Monday, killing all five French crew members, authorities said. The twin-prop Fairchild Metroliner banked to the right and slammed into the ground in a huge fireball soon after lifting off at 7:20…

via 5 Dead in Malta as Plane Crashes En Route to Libya — TIME

20161024 – Parents Should Sleep in Same Room as Newborns to Prevent SIDS, Doctors Say — TIME

Infants should sleep in the same room as their parents for at least the first six months of their life to prevent sudden infant death syndrome (SIDS), according to new pediatrics guidelines. The American Academy of Pediatrics (AAS) on Monday announced new sleep recommendations, drawing from and updating a 2011 policy, calling for parents to…

via Parents Should Sleep in Same Room as Newborns to Prevent SIDS, Doctors Say — TIME

20161024 – What Ghost Stories and Haunted Houses Tell Us About American History — TIME

The U.S. may be a relatively young country, but it has its fair share of ghost stories and haunted houses. And according to Colin Dickey, author of Ghostland: An American History in Haunted Places, most of those myths tells us something about our society’s fears and anxieties. Dickey toured America’s most famously creepy buildings to…

via What Ghost Stories and Haunted Houses Tell Us About American History — TIME