20180103 – News: EN IMAGES – La tempête Eleanor s’abat sur la France

Yahoo Actualités

Après Bruno et Carmen, c’est au tour d’Eleanor de toucher la France ce mercredi. Dans la nuit de mardi à mercredi, les premières rafales de vent, allant jusqu’à 147 km/h, ont été enregistrées sur les côtes normandes. A la mi-journée, plus de 225 000 foyers sont privés d’électricité, alors qu’une personne a trouvé la mort. Plusieurs blessées sont également à déplorer.

Source : EN IMAGES – La tempête Eleanor s’abat sur la France

20180103 – News : Trump vante son « gros bouton nucléaire », des internautes demandent la suspension de son compte Twitter

 

ÉTATS-UNIS – L’escalade reprend de plus belle. Ce mardi 2 janvier en début de soirée aux États-Unis, le président américain Donald Trump s’en est à nouveau pris à son meilleur ennemi, son homologue nord-coréen Kim Jong-Un. Deux jours après que ce dernier a expliqué posséder sur son bureau le bouton nucléairele président américain lui a répondu sur Twitter, dans son style si caractéristique.

« Le président nord-coréen Kim Jong-Un vient d’expliquer que ‘le bouton nucléaire se trouve à chaque instant sur son bureau’. Est-ce que quelqu’un de son régime appauvri et affamé peut l’informer que moi aussi j’ai le bouton nucléaire. Sauf qu’il est beaucoup plus gros et puissant que le sien. Et que mon bouton fonctionne, lui. »

Une menace à peine voilée donc, comme le président des États-Unis en a pris l’habitude depuis que les tensions avec la Corée du Nord ont repris. Très commenté dans les médias américains et sur les réseaux sociaux, ce message a par ailleurs valu une salve de signalements à Donald Trump, de nombreux internautes estimant que son tweet méritait une exclusion du réseau social.

« Je viens de signaler @realDonaldTrump parce que je suis convaincu que la menace nucléaire doit contrevenir aux règles de Twitter. S’il vous plaît, Twitter, aidez-nous. »

Source : Trump vante son « gros bouton nucléaire », des internautes demandent la suspension de son compte Twitter

Avis Pimpf : C’est vraiment à qui a la plus grosse, vraiment puéril et stupide… ce qui est inquiétant c’est qu’ils ont tous les deux accès à des engins de destruction massive aux conséquences des plus désastreuses…

 

20180103 – Apple pourrait racheter Netflix, selon des analystes de Citi

Si l’on en croit les analystes de Citi, Jim Suva et Asiya Merchant, il y a environ 40% de chances qu’Apple finisse par racheter Netflix. Ceci parce que, maintenant que la loi de Donald Trump sur les taxes des entreprises est passée, le géant de Cupertino pourrait rapatrier aux États-Unis l’argent gardé à l’étranger.

Depuis de longues années, Apple se retient de rapatrier son cash aux États-Unis pour éviter justement une grosse taxe. La réforme initiée par le Président Donald Trump permet aujourd’hui de récupérer ces sommes en ne payant que 10% de taxes, et ce une seule fois. Et avec une réserve de plus de 252 milliards de dollars, dont 90% en dehors des États-Unis, même avec ladite taxe, cela laisserait à disposition de la marque à la pomme plus de 220 milliards de dollars.

Selon ces deux analystes, Apple n’aurait besoin que d’un tiers de ce cash pour acquérir Netflix. Mais si tout ceci fait sens sur le papier, rien ne suggère aujourd’hui qu’Apple n’ait ne serait-ce qu’envisager l’idée de racheter le géant de la VoD. La chose n’est pas impossible, évidemment, d’autant plus que la firme de Cupertino essaie de s’installer sur le marché du streaming vidéo depuis quelque temps maintenant. Un rachat de Netflix lui donnerait immédiatement une position dominante.

Retrouvez cet article sur ubergizmo.fr

Source : Apple pourrait racheter Netflix, selon des analystes de Citi

20180103 – Spin-off sur Han Solo : la firme Disney se prépare au pire

 

Le jeune Alden Ehrenreich est-il digne de succéder à Harrison Ford dans la peau d’Han Solo? Rue des Archives/©Rue des Archives/BCA

Après le très polémique Épisode VIII de la saga Star Wars, le film indépendant prévu en mai prochain pourrait se transformer en accident industriel selon une source proche de la production. Et même si le réalisateur Ron Howard et le compositeur John Williams sont engagés dans cette aventure.

Le nouveau spin-off – ou film indépendant – de la saga Star Wars ne semble pas suivre les traces de son prédécesseur, Rogue One. Bien au contraire. Une source proche de la production du long-métrage a laissé fuiter des informations sur la qualité de Solo: A Star Wars Story.

Consacré au personnage de Han Solo bien avant les événements de Un Nouvel Espoir, ce «film de gangster» pourrait même devenir un accident industriel pour Disney. La firme aux grandes oreilles s’attendrait même à un échec critique et commercial. Pour rappel, depuis son rachat de à Lucasfilm en 2012 pour plus de 4 milliards de dollars, Disney a prévu de sortir un nouveau film estampillé Star Warschaque année. Une cadence infernale qui comporte des risques. À commencer par celui de lasser les fans de la saga intergalactique.

 

Cette source interne, rapportée par le site ScreenGeek , aurait assuré que «Disney se prépare à ce que le film se fasse allumer. Ils étaient inquiets à ce sujet, avant même la controverse autour des Derniers Jedi, mais maintenant ils se préparent au pire».

«Le script est irréalisable. Ça va être un carambolage»

Une source proche de la production

Ce témoin bien informé a ensuite ajouté que l’acteur principal Alden Ehrenreichne «ne sait pas jouer», et qu’il avait besoin d’un coach en dialogues pour chacune de ses scènes. «En plus de cela, le script est irréalisable. Ça va être un carambolage», a-t-il ajouté. Des déclarations d’autant plus inquiétantes que la sortie du spin-off intervient dans un contexte de fragilité pour la marque Star Wars, après la forte division qui a marqué les fans lors de la sortie de l’Épisode VIII, Les Derniers Jedi. Beaucoup avaient crié à la trahison des valeurs Star Wars – un fan lançant même une pétitionpour retirer le volet de la saga. En France, malgré ces critiques, le film s’est tout de même hissé à la première place du box-office en 2017!

Des signes annonciateurs

Les amateurs de la saga avaient déjà eu vent de quelques mauvais signaux de la part de la production de Solo: A Star Wars Story. Les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller, initialement metteurs en scène du film, ont été virés du projet pour une vision artistique trop différente des patrons de Lucasfilm, selon leurs propres mots. Ils ont été remplacés par un réalisateur plus connu sans doute mais peut-être plus conventionnel: Ron Howard. De plus, cinq semaines de reshoots supplémentaires ont été ordonnées, de nombreuses scènes étant à refaire.

Seule note positive à l’horizon, le compositeur historique (et oscarisé) de Star Wars , John Williams, réalisera le thème musical du héros du film, Han Solo. Une collaboration de marque dont n’avait pas bénéficié Rogue One. Le premier spin-off de la saga avait cependant connu un accueil critique et commercial excellent, alors que, lui aussi, avait nécessité des reshoots exigés par LucasFilm. Pour rappel, le troisième spin-off Star Wars portera sur le Jedi Obi-Wan Kenobi, disciple de Qui-Gon Jinn, maître d’un certain Anakin Skywalker et mentor de Luke. Il sera réalisé par Stephen Daldry, metteur en scène de Billy Elliot et de The Hours. Sortie prévue courant 2020.

Quant à Solo: A Star Wars Story, cette production compliquée verra enfin le jour au lendemain du Festival de Cannes, le 23 mai prochain. May the force be with him!

Source : Spin-off sur Han Solo : la firme Disney se prépare au pire

20180103 – Stars Wars VIII : trois semaines d’exploitation et un milliard de dollars de recettes

Le producteur Ram Bergman, l’actrice Daisy Ridley, le réalisateur Rian Johnson et l’acteur Mark Hamill ont de quoi être heureux. / ALFREDO ESTRELLA/AFP

VIDÉO – L’année 2017 s’achève bien pour les studios Disney. Le film Les Derniers Jedi a dépassé la barre du milliard de dollars de recettes dans le monde, avant même sa sortie en Chine.

Les Derniers Jedi sont déjà les premiers au box-office mondial. Star Wars, épisode VIII finit l’année en pulvérisant la barre du milliard de dollars de recettes dans le monde après seulement trois semaines en salles, ont annoncé dimanche les studios Disney qui attendent de nouveaux revenus avec sa sortie prochaine en Chine.

Le huitième épisode de la saga intergalactique, créée par George Lucas en 1977, a engrangé 517,1 millions de dollars depuis sa sortie il y a trois semaines dans les salles d’Amérique du Nord, où il reste installé à la première place du box-office, et 523,3 millions de dollars dans le reste du monde, selon les estimations de Disney portant jusqu’à dimanche 31 décembre 2017. Toujours selon la même source, Star Wars: Les Derniers Jedi serait également numéro 1 en Europe.

Ces recettes en font «la 24e meilleure sortie mondiale de tous les temps», précise le communiqué, soulignant que le film «poursuit son avancée mondiale avant sa sortie en Chine le 5 janvier». Le film Avatar (2009) détient toujours le record de recettes mondiales, avec 2,7 milliards de dollars. Et en Amérique du Nord, Star Wars VIII arrache la première place des meilleures sorties enregistrées en 2017 à La Belle et la Bête, selon Disney. D’après le site spécialisé Deadline.com, les studios Disney sont les seuls à avoir dépassé les 5 milliards de dollars de recettes mondiales au cours des trois dernières années.

On voit pour la dernière fois Carrie Fisher dans Star Wars

Ce nouveau volet met face à face Rey, l’héritière des Jedi, et Kylo Ren, la principale menace venue du Premier Ordre et on y voit pour la dernière fois Carrie Fisher dans le rôle de Leia Organa: l’actrice est décédée en décembre 2016, à 60 ans, quelque temps après avoir terminé le tournage de ses (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Source : Stars Wars VIII : trois semaines d’exploitation et un milliard de dollars de recettes

20180103 – 4 Things President Trump Wants to Accomplish in 2018 — TIME

President Trump notched a major legislative win at the end of 2017, delivering the tax reform package he’d promised as a “Christmas gift” to the country. The White House now faces 2018 hoping to channel that momentum into a bold list of domestic priorities for the New Year, including revisiting two failures from his first…

via 4 Things President Trump Wants to Accomplish in 2018 — TIME

Pimp’s POV : As long as it’s not starting a new World War III